Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
BLOG   ACTUALITY

BLOG POLITIQUE : Une bonne info, c'est une info Blog Actuality !

Les femmes et les extrémistes islamistes

Publié le 25 Août 2016 par Rive gauche dans Edito

Les femmes sont désormais coincées entre les extrémistes islamistes et les politiciens français qui en font un sujet d'obsession, les uns leur demandant à tout couvrir et les autres à découvrir au maximum.

Extrémisme islamiste, fanatisme musulman, extrémisme radical, intégrisme extrémiste, islam intégriste, etc. , telles sont les différentes expressions pour qualifier la religion islamique et ses variantes idéologiques dans les médias.

 

Ce fascisme religieux que n’aurait pas dédaigné Savonarole s’appelle tout simplement du totalitarisme idéologique.

Jérôme Savonarole, né le 24 septembre 1452, mort pendu et brûlé le 23 mai 1498, fut un frère dominicain, prédicateur et réformateur italien, qui institua et dirigea la dictature théocratique de Florence de 1494 à 1498.

Savinarole est connu pour ses réformes religieuses, ses prêches anti-humanistes, son bûcher des vanités où disparurent de nombreux livres et de nombreuses œuvres d’art. Il prêcha de façon véhémente contre la corruption morale du clergé catholique.

 

Premier constat : plus les religions sont instrumentalisées par des groupes à des fins politiques, plus elles durcissent leur comportement envers les femmes.

Deuxième constat : les discours des prêcheurs qui foisonnent un peu partout, sur nos marchés, sont souvent le reflet de la haine que portent les intégristes musulmans à l’égard des femmes.

Troisième constat : l’intégrisme qui se développe dans les cités françaises et européennes est en pleine expansion. Exporté par des imams peu scrupuleux, il est d’autant plus nocif qu’il s’adresse le plus souvent à une jeunesse désorientée, qui cherche une identité dans la foi et qui ne trouve que haine et rejet de l’autre.

Les féministes islamiques oublient qu'en guise d'égalité elles doivent rester à la maison, que l'héritage est divisé par deux dans les pays musulmans et la polygamie admise dans le Coran dont elles se réclament.

Je pense que les femmes doivent boycotter ces enseignes et ces marques de vêtements qui se lancent dans la mode islamique. Lorsque des marques investissent ce marché de la tenue islamique, parce qu'il est lucratif, elles font la promotion de cet enferment du corps des femmes.

 

Les extrémismes de droite ou de gauche sont la honte de l'humanité, la honte de la liberté. La France doit aider les femmes qui veulent résister à l'emprise des salafistes dans certains quartiers de nos villes. Seule la loi peut protéger celles qui portent le voile sous la pression islamique.

Le droit international existe, il faut l’utiliser pour aider les femmes à accéder à l’égalité des droits, car les droits humains ne sont ni entamables ni négociables pour les deux sexes. 

Rive Gauche

commentaires

Le droit en France impose diverses restrictions au port de vêtements religieux

Publié le 24 Août 2016 par Rive gauche dans Edito

La France a été le premier pays européen à interdire le voile intégral avec une loi de 2010 qui interdit la dissimulation du visage dans l'espace public (rues, mais aussi commerces, transports, mairies, etc.).

Dans les écoles, les collèges et les lycées publics, le port de signes ou tenues par lesquels les élèves manifestent ostensiblement une appartenance religieuse est interdit. Le voile islamique, la kippa et les grandes croix sont interdites.

Aux guichets des services publics, par exemple, les signes religieux ostentatoires sont donc interdits.

Validée par la Cour européenne des droits de l'Homme en 2014, la loi de 2010 prévoit pour les infractions jusqu'à 150 euros d'amende. La France va donc pouvoir continuer d’interdire le voile islamique intégral.

 

La France n’a jamais eu autant besoin de la laïcité, laïcité qui garantit à tous les citoyens quelles que soient leurs convictions philosophiques ou religieuses, de vivre ensemble dans la liberté de conscience, la liberté de pratiquer une religion ou de n’en pratiquer aucune, l’égalité des droits et des devoirs, la fraternité républicaine.

La laïcité n'est pas une opinion parmi d'autres mais la liberté d'en avoir une. Elle n'est pas une conviction mais le principe qui les autorise toutes, sous réserve du respect des principes de liberté de conscience et d'égalité des droits. Ce principe est d’ailleurs largement approuvé par l’opinion publique : 78% des Français estiment que la laïcité est une valeur essentielle.

L'adhésion à une foi ou à une conviction philosophique relève ainsi de la seule liberté de conscience de chaque femme et de chaque homme.

 

Et si les textes adoptés ces dernières années concernent en principe toutes les religions, ils s'inscrivent en réalité dans le débat, souvent enflammé, sur la place de l'islam en France.

Laïcité et signes religieux, à n’en pas douter, on n’a pas fini d’en parler !

commentaires

Femme voilée verbalisée à Nice : Et si c'était une machination ?

Publié le 24 Août 2016 par Rive gauche dans Edito

Christian Estrosi a confirmé ce mercredi la verbalisation, et affirmé sa volonté de poursuivre ceux qui diffusent les photographies des policiers municipaux ainsi que ceux qui profèrent à leur encontre des menaces sur les réseaux sociaux.

La thèse d'une volonté de manipulation politique a également été évoquée mardi par Bernard Cazeneuve.

Florian Philippot a estimé ironiquement, ce mercredi matin sur RTL, que la femme verbalisée avait de la chance qu'une journaliste de France 4 ait été présente. «Donc ça tombe très bien pour elle», a-t-il considéré.

«Ces images semblent avoir été préparées. Si c'est avéré, c'est très grave.» Sans pour autant aller jusqu'à désigner un commanditaire, Julien Dray s'interroge sur ceux qui pourraient tirer profit de l'affaire.

Une femme à la plage, sans serviette de plage. Une journaliste présente sur la même plage. Une vacancière qui ne reste pas ensuite. Des soupçons de mise en scène largement partagés sur les réseaux sociaux.

commentaires

Elections : Certains partis ou formations politiques se présentent avant tout pour des raisons financières

Publié le 24 Août 2016 par Rive gauche dans Présidentielle 2017

Pourquoi autant de petits candidats se présentent aux Présidentielles ? 

Ils sont en quête de visibilité.

Poutou, Duflot, Lefevre, Mariton, Didier ... etc. autant de noms inconnus ou presque du grand public : Fantaisistes, régionalistes, ou défendant une cause spécifique, ces petits candidats ont pour point commun une visibilité médiatique proche du néant.

Leur objectif est de défendre une cause, comme la légalisation du cannabis ou l'égalité hommes-femmes, et de se faire connaître en misant sur une ou plusieurs visibilités médiatiques.

Pour moi, c'est la télé-réalité politique.

 

Mais aussi pour des raisons financières :

Dans une élection présidentielle, en France, les candidats s’engagent physiquement, l'Etat sort le porte-monnaie :

Exemple le coût global de l'élection présidentielle en 2012 s'élèva à 228 millions d'euros.

L'Etat prend directement à sa charge les dépenses de campagne officielle radiotélévisée, les frais d’acheminement aux électeurs des enveloppes de propagande et les frais d’impression des bulletins de vote.

L'Etat rembourse aussi les frais d’impression des déclarations et des affiches électorales, ainsi que les frais d’apposition de ces affiches, même si ce sont les candidats qui choisissent les entreprises de leur choix.

 A ces dépenses s’ajoute le remboursement des frais de campagne, dont le montant dépend du suffrage réalisé par le candidat.

Une avance forfaitaire de 153 000 euros est versée par le ministère de l’Intérieur lors de la publication de la liste des candidats au premier tour.

Les candidats qui ont obtenu 5% ou moins des suffrages exprimés ont droit à 800 000 euros.

Les candidats ayant obtenu plus de 5% peuvent avoir jusqu’à 8 000 000 euros de leur campagne remboursés.

Les deux candidats au second tour pourront chacun toucher 10 000 000 euros.

 

 

Pourquoi autant de partis se présentent aux législatives?

L'enjeu politique n'est pas le seul moteur des législatives. Certains se présentent avant tout pour des raisons financières.

En effet, les législatives représentent des aides publiques d'un montant considérable. L'intérêt d'un parti est de présenter un maximum de candidats à chaque élection pour toucher un maximum de subventions.

En effet, le financement public des partis politique est calculé en fonction des résultats obtenus lors du scrutin.

 

En 2012, le montant de l'aide répartie se chiffre à 71 millions d'euros, distribuées à 331 formations politiques.

Si une formation politique recueille au moins 1% des suffrages dans 50 circonscriptions de métropole au minimum, elle recevra environ 1,70 euros par voix, par an et pendant cinq ans. Cette première aide représente 33 millions d'euros.

Une autre mesure est calculée selon le nombre de parlementaires élus rattachés à un parti. Cette subvention rapporte environ 42.200 euros par an et par élu. Cela représente en tout près de 38 millions d'euros.

Par exemple, en 2012, l'UMP qui rassemble 419 parlementaires a touché 17,7 millions d'euros.

 

Mais l'apport financier des élections législatives est-il justifié lorsqu'il concerne un petit parti, peu actif sur la scène politique.

Par exemple, le Trèfle, parti des "nouveaux écologistes du rassemblement homme nature et animaux" reçoit chaque année environ 160.000 euros de la part de l'Etat alors qu'il n'a pas d'élu.

commentaires

Présidentielles 2017 : Comment sont financées les primaires ?

Publié le 24 Août 2016 par Rive gauche dans Présidentielle 2017

La droite organisera une primaire, les 20 et 27 novembre, afin de désigner un candidat à l’élection présidentielle de 2017.

A gauche, le conseil national du Parti socialiste a approuvé, sous conditions, le principe d’une primaire. Reste maintenant à s’accorder sur ses modalités.

 

Qui paie l’organisation du scrutin ?

Les dépenses liées à l’organisation du scrutin sont assumées par les partis politiques. Ils paient notamment les salaires des huissiers chargés de contrôler le scrutin, l’impression des bulletins de vote ou encore les frais de communication sur le dispositif.

En 2011, la primaire socialiste avait coûté 3,8 millions d’euros au parti. Cette somme avait finalement été couverte par l’argent collecté lors des deux scrutins, puisque les électeurs devaient débourser un euro lors du vote.

Du côté de la primaire de la droite pour 2017, le parti Les Républicains avance les 5 millions d’euros estimés nécessaires à l’organisation du scrutin. Les recettes issues de la contribution de deux euros de chaque votant, devraient lui permettre de couvrir ces dépenses. Pour amasser les dons, les candidats s’affairent aussi à organiser des rencontres avec de gros donateurs.

 

Avec l’arrivée des primaires en France, une question se pose : faut-il considérer la primaire comme une précampagne et intégrer les dépenses du candidat qui en est sorti vainqueur dans la campagne Présidentielle ? Cette réglementation floue n’a toujours pas été redéfinie.

Le Conseil d’Etat a d’ailleurs appelé le Parlement à clarifier la situation face à la place prise par les élections primaires ouvertes.

commentaires

Les promesses de Sarkozy s'il est élu Président en 2017

Publié le 23 Août 2016 par Rive gauche dans Présidentielle 2017

En veux-tu, en voilà : Fiscalité, travail, baisser les charges des entreprises, alléger la fiscalité sur l'épargne, supprimer l'ISF, et abaisser de 10% l'impôt sur le revenu...

Et d'autres surprises à venir...!!!

  • le rétablissement des heures supplémentaires défiscalisées,
  • la liberté de négocier le temps de travail, cela sera donc 35 heures payées 35, 36 payées 36, 37 payées 37…
  • les entreprises bénéficieront en outre d'un nouveau barème de charges incitatif,
  • une refondation du dialogue social dans l'entreprise,
  • étendre la loi sur le service minimum à d'autres secteurs d'activité: transports aériens, énergie, centrales nucléaires,
  • la suppression de l'ISF, malgré un coût de 4,5 milliards d'euros,
  • une baisse «immédiate, dès juillet 2017, de 10 % de l'impôt sur le revenu,
  • non-taxation des successions des classes moyennes,
  • la transmission d'entreprise fera l'objet d'une exonération de 85%, voire d'une exonération totale,
  • une exonération totale des charges au niveau du SMIC, qui diminuerait pour s'annuler progressivement à 1,6 SMIC,
  • doubler le montant des sommes aujourd'hui dédiées au CICE, il s'agira donc de pas moins de 34 milliards d'euros,
  • dans la fonction publique, le temps de travail sera augmenté, il passera à 37h, payées 37,
  • réduction des effectifs d'au moins 300 000 emplois en 5 ans,
  • passage de l'âge de la retraite à 63 ans en 2020 puis 64 ans en 2025
  • la possibilité au chef d'entreprise de consulter directement ses salariés par référendum ,
  • la condition de réorganisation de l'entreprise doit permettre le licenciement économique,
  • les indemnités de licenciement économiques seront plafonnées et barémisées,
  • l'État reprendra le pilotage de l'UNEDIC, lourdement déficitaire, pour rétablir ses finances,
  • la dégressivité des indemnités chômage sera de - 20% au bout de 12 mois, et 20% supplémentaire au bout de 18 mois,
  • l'obligation d'accepter une offre raisonnable d'emploi, sous peine de suspension,
  • une aide sociale unique fusionnant le RSA, l'aide au logement et la prime d'activité, plafonnée à 75% du SMIC,
  • les dividendes, les intérêts et les plus-values mobilières seront soumis, sur option, à un prélèvement forfaitaire libératoire au taux unique de 26%,
  • les plus-values immobilières redeviendront exonérées à partir de 15 ans,
  • ubérisation à propos des taxis, ceux qui ont, dans un passé récent, acheté une licence devront être progressivement indemnisés,
  • l'investissement dans la filière nucléaire sera repris.

 

Justice et sécurité :

  • une cour de sûreté antiterroriste avec un parquet spécialement dédié sera instituée,
  • le rétablissement de l'autorité de l'État passe par une nouvelle réforme de la justice,
  • la majorité pénale serait abaissée à 16 ans et l'application des peines confiée au parquet,
  • lutter contre les récidives en appliquant des majorations automatiques des peines à partir de la quatrième condamnation.

 

Immigration et islam :

  • Pour en finir avec une France qui devait s'effacer devant ses hôtes, réduire drastiquement le nombre d'étrangers,
  • stopper l'immigration économique,
  • suspendre le regroupement familial,
  • mise en œuvre d'un nouveau traité de Schengen,
  • réviser le droit du sol,
  • organiser l'islam en France,
  • habiliter les imams sous le contrôle du ministère de l'Intérieur,
  • interdire les signes extérieurs d'appartenance religieuse sur les lieux de travail et à l'université,
  • les condamnés djihadistes seront placés en centre de déradicalisation à leur sortie de prison, ainsi que les individus en voie de radicalisation,
  • le placement en centre de rétention ou sous surveillance électronique de tous les individus fichés et susceptibles de constituer une menace.

 

Voilà mon menu, si avec ça je ne suis pas élu en 2017, c'est à désespérer des électeurs-moutons susceptibles de voter pour moi...!!! dixit Nicolas Sarkozy !

Si vous votez pour moi, demain je rase gratis...!!! ajoute Nicolas Sarkozy !

 

Mon cher Nicolas, en réponse à votre catalogue de promesses, qui pour la plupart ne seront pas tenues, je vous invite à méditer sur ce dicton :

Les promesses n'engagent que ceux qui les écoutent !

Quand on a déjà été victime d’un illusioniste, l'électeur devient plus prudent, voire trop défiant face à un danger qui le guette à nouveau ! 

Rive Gauche

commentaires

Nicolas Sarkozy candidat à l'élection présidentielle : Pour une surprise, c'est une surprise

Publié le 22 Août 2016 par Rive gauche dans Edito

«J'ai décidé d'être candidat à l'élection présidentielle de 2017». C'est par cette phrase que Nicolas Sarkozy marque lundi son entrée en campagne.

 

Le 8 mars 2012, Nicolas Sarkozy avait affirmé que s'il ne gagnait pas l'élection présidentielle, il se retirerait de la vie politique.

Quatre ans et quelques mois après, il est toujours là ! Encore une promesse non tenue !

Un peu de dignité, M. Sarkozy, d'autres hommes politiques ont su se retirer après leur défaite et ils avaient des bilans bien meilleurs que le vôtre : Parmi ces hommes politiques, il en est un M. Jospin, un grand homme d'Etat !

 

Il revient, évidemment. Et il nous dira qu'il a changé, qu'il changera tout, que tout changera.

La girouette de Neuilly a changé en 1995 en trahissant Chirac, puis a changé en 2002 en se réconciliant avec Chirac; puis en 2004, quand il s'empara de la présidence de l'UMP. Et encore en 2007, quand il triangulait la gauche; en 2010, quand il parlait frontiste, et en 2015, quand il s'empara des Républicains (UMP).

"Je souhaite de tout mon cœur que Nicolas Sarkozy revienne". C'est Bernadette qui fait le meilleur job le 12 septembre 2015.

Autre rallié, François Baroin, le fils politique de Jacques Chirac.

 

Alors, Sarkozy candidat en 2017 ? J'ai repensé à cette volonté de l’Ex président de revenir, persuadé qu’il était le meilleur, que sa défaite était injuste, qu’elle était de la faute des médias, du Canard Enchaîné, de ces cons de Français ingrats, de la faute de tout le monde, bref de tout le monde sauf de lui-même.

Sarkozy, un has been de la politique, mais il prouve encore une fois son habileté politique.

Rive Gauche

commentaires

Le premier secrétaire du PS réagit à la candidature d'Arnaud Montebourg

Publié le 21 Août 2016 par Rive gauche dans Edito

Jean-Christophe Cambadélis : "Il faut dire à tout un chacun que la présidentielle, ce n'est pas la chasse aux Pokémon!

L'élection qui vient est sûrement l'une des plus complexes et difficiles depuis cinquante ans. Jamais les conditions n'ont été à ce point réunies pour que ­Marine Le Pen soit au centre du jeu.

Ceci dans un contexte économique meilleur - même si les Français ne le perçoivent pas comme tel - et face à une offensive de l'opposition où Sarkozy fait à droite toute et Juppé tout à droite…"

 

"La candidature de Montebourg n'est pas inattendue, elle est bienvenue. Je l'attends avec impatience pour répondre à mes interrogations :

Pourquoi a-t-il choisi François ­Hollande plutôt que Martine Aubry à la primaire de 2011?

Pourquoi lui, le démondialisateur, le keynésien, a-t-il avalé tout cru le traité européen et le pacte de responsabilité?

Pourquoi a-t-il choisi Manuel Valls?….

L'ambiguïté est là."

commentaires

Après Hamon, la gauche passéiste se manifeste encore : Montebourg candidat à la Présidentielle de 2017

Publié le 21 Août 2016 par Rive gauche dans Primaire Gauche

Arnaud Montebourg, ancien ministre de l'Économie, a officiellement annoncé sa candidature à l'élection présidentielle, mais il n'a pas dit un mot sur la primaire organisée par le PS.

 

La gauche tendance 19ème siècle n'est pas morte, elle se manifeste encore. Arnaud, c'est vraiment l'homme qu'il nous faut pour sauver la France !

Et bien voilà, il ne manquait plus que Arnaud à la Présidentielle de 2017 ! Enfin quelqu'un de visionnaire qui a des idées fortes. Je savais au fond de moi que Arnaud serait le sauveur de la république et il ne me déçoit pas. Merci Arnaud, l'espoir est dans ton camp.

Vive la gauche passéiste qui va montrer au monde comment lutter contre le chômage et l'insécurité.

 

Son ambition ? Fédérer les frondeurs, fédérer les Français... Rien que ça ! Pas plus, pas moins !

En l'occurrence, Montebourg serait la voiture balai des frondeurs !

Beaucoup de bagout mais bien peu de résultats ! Imbu de sa personne, incompétent notoire, Montebourg n'a jamais inspiré la confiance des économistes pour redresser le pays, bien qu'il fut ministre du redressement productif. Vaste programme pour un petit ministre !

On a tous constaté l'aberration de ses prises de position et ses volte-face dans l'exercice de sa dernière fonction ministérielle.

Montebourg, dont le raisonnement économique a toujours été assez court, caresse les Français dans le sens du poil en leur disant ce que beaucoup ont envie d'entendre.

 

Arnaud Montebourg doit se prendre pour une éolienne car il brasse du vent depuis longtemps.

Bourré de certitude, ce monsieur est d'une suffisance insupportable. Il n'y a pire aveugle que celui qui ne veut pas voir ses responsabilités. L’adepte du Made in France est toujours prêt à critiquer François Hollande et Manuel Valls depuis son éviction du gouvernement en août 2014.

La critique est aisée mais l'art est difficile et je ne peux pas vraiment dire que Montebourg ait été un grand artiste lors de son passage au gouvernement. Beaucoup de bagout mais bien peu de résultats

 

Il y a 14 ans, le 21 avril 2002, la gauche était partie divisée, souvent plus occupée à critiquer le voisin à sa gauche qu'à avoiner la droite en face. C'est en partie parce que la gauche s'est présentée en ordre dispersé que Lionel Jospin a perdu les Présidentielles. Mais aujourd'hui, les passes d'armes entre les responsables de la gauche ne répètent-elles pas le même schéma?

Classe politique minable ! Dans les années 70/80/90, les politiques intellectuels et brillants étaient plutôt de gauche. En clair ils ne nous faisaient pas honte... Mais ça... C'était avant !

Heureusement, pour Montebourg, que le ridicule ne tue pas.

La droite n'a pas à s'en faire, car à gauche, les artisans de la machine à perdre sont de retour !

Rive Gauche

commentaires

De quel droit Eloïse Lenesley, journaliste à Causeur, s'autorise-t-elle à tutoyer le Président ?

Publié le 21 Août 2016 par Rive gauche dans Edito

François Hollande a confié dans Conversations privées avec le président n' «avoir pas eu de bol sur le chômage».

Et voilà que notre Eloïse Lenesley, en manque d'inspiration, écrit une lettre à son «président qu'a pas d'bol»

Madame la journaliste, la fonction présidentielle doit être respectée :

Eloïse Lenesley journaliste serait-elle une adepte du Hollande bashing ? Elle a pondu un torchon (que d'aucuns osent appeler Tribune) dans un quotidien de droite national.

Et son sujet préféré est le Hollande bashing. C'est son obsession. Elle est obsédée par François Hollande, au point de le tutoyer afin de mieux entrer dans son intimité.

A chaque fois, les mêmes tribunes anti Hollande, anti Valls. Ces journalistes se répètent dans une langueur monotone. Cent fois sur le métier ils remettent leur ouvrage. Ils veulent tellement, au fond, faire plaisir à leur monde, la droite, qu'ils sont prêts à faire, à dire ou à écrire n'importe quoi !

Le Hollande bashing, déversé à longueur de journée par les médias, bavé par des journalistes ayant le QI d'une huître en chaleur, influence les Français qui, pour la plupart, n'ont aucune culture politique.

Le Hollande bashing véritable sport national rythme la vie politico médiatique, entretient une détestable ambiance de chasse à l’homme, ne laisse passer que l’aigreur et le ressentiment dont le seul responsable et le seul réceptacle est le président de la République; le tout faisant bien sûr le jeu des extrêmes de tout poil.

L’époque a changé, les moeurs médiatiques aussi. Sous prétexte de transparence, le débat y a souvent perdu en clairvoyance, sinon en intelligence, surtout en intelligence.

 

Madame la journaliste, respecter la fonction présidentielle c'est préserver nos institutions qui sont le socle de la République. C'est le premier principe.

 

En écrivant cet article, je m'aperçois que je fais beaucoup trop d'honneur à une journaliste qui n'en mérite aucun.

Rive Gauche

commentaires

Brice Couturier : le Parti des médias et l'intelligentsia méprisent la réalité

Publié le 21 Août 2016 par Rive gauche dans Edito

J'ai adoré écouter les chroniques de Brice Couturier tous les matins sur France Culture. Un grand esprit qui a présenté des analyses justes n'ayant jamais peur d'aller à l'encontre des bien-pensants, tellement différent de la soupe que l'on nous sert.

 

Le paysage médiatique, tel que Brice Couturier le décrit, est peut être la source de nos problèmes.

Certains journalistes préfèrent des infos gros titre sans approfondir les sujets et donner de réelles informations, le problème c'est que nous sommes mieux informés qu'eux.

Les médias nient les réalités parce que cela nuit au business de leurs employeurs ou contributeurs. Même la météo nie systématiquement le mauvais temps du WE ou annonce les chutes de neige à Noël qui ne tomberont jamais.

Rive Gauche

commentaires

Cécile Duflot candidate à la primaire écologiste : Voilà une nouvelle qu'elle est bonne !

Publié le 20 Août 2016 par Rive gauche dans Edito

«Au travers de la primaire de l'écologie, j'ai décidé de concourir à l'élection présidentielle de 2017» annonce Cécile Duflot.

 

C'est surtout triste pour la France !

Et bien voilà, il ne manquait plus que Duflot à la primaire écolo ! Enfin quelqu'un de visionnaire qui a des idées fortes. Je savais au fond de moi que Cécile sauverait la république et elle ne me déçoit pas. Merci Cécile, l'espoir est dans ton camp.

Voila le genre de candidate qui n'a aucune chance d'être élue président de la République et qui va venir occulter les plateaux de télévision pendant des semaines avec un programme politique qui n'intéresse personne !

Sans oublier le PC, le NPA, Mélenchon, Lutte Ouvrière... Ceux qui parlent de foire aux ânes ont vraiment mauvais esprit.

La désacralisation de la fonction présidentielle par les responsables politiques est telle en France que vraiment n'importe qui peut se présenter.

Cécile Duflot candidate à l'élection présidentielle de 2017 ? Un non évènement !Heureusement que le ridicule ne tue plus depuis longtemps.

Rive Gauche

commentaires

Bolt n'a jamais été contrôle positif et pourtant, tous les doutes ne sont pas levés

Publié le 20 Août 2016 par Rive gauche dans Sports

En effet des interrogations reviennent régulièrement sur sa collaboration avec le docteur Hans Müller-Wohlfahrt, l'ancien médecin du Bayern Munich aux méthodes douteuses.

Surnommé «Frankenstein» par l'Usada, l'agence antidopage américaine, cet Allemand remet sur pied des athlètes avec des remèdes faits à base de sang de veau ou de bouc…

Mais Bolt, qui continue de faire appel à lui pour soigner ses blessures, l'a toujours énergiquement défendu.

Enfin, comment ne pas rester sur ses gardes lorsqu'on sait que Carl Lewis, qui a suspecté Bolt de dopage, fut probablement protégé pendant des années par les hautes sphères de l'athlétisme américain et mondial.

On n'ose imaginer alors la portée des dégâts qu'occasionnerait un contrôle positif de la vitrine jamaïcaine pour l'athlétisme. Une déflagration dont ce sport, déjà gangréné par les affaires de dopage, aurait du mal à se relever.

Quand on connaît la puissance des anabolisants, hormones de croissance etc sur les performances du corps humain, ce qui est quand même inquiétant, c'est que tous les jamaicains sont bons ! homme, femme, relais et cela n'intrigue personne !

Si c'est le cyclisme qui a le plus souvent eu droit aux gros titres, aucun sport de haut niveau n'échappe véritablement au dopage. Les enjeux financiers croissants et la concurrence de plus en plus exacerbée contraignent ainsi les sportifs à y avoir recours très jeune.

Sauf que le soupçon n'est pas une preuve et que, comme dans le football, si aucun cas positif n'est à déplorer, tout cela n'est que littérature.

Rive Gauche

commentaires

Conversations privées avec le président

Publié le 18 Août 2016 par Rive gauche dans Edito

Entre février 2012 et mai 2016, François Hollande s'est confié comme jamais à deux journalistes. Ces confidences sont à retrouver dans ce livre : "Conversations privées avec le président",

Postérité, Sarkozy, chômage, 2017 : les confidences de François Hollande à deux journalistes : Antonin André, chef du service politique d'Europe 1, et Karim Rissouli.

Les deux journalistes ont publié un livre unique, surprenant, rare.

commentaires

En France, seul les délinquants ont des droits, les autres ont juste des devoirs

Publié le 18 Août 2016 par Rive gauche dans Edito

Indemnisé par l'Etat pour une détention provisoire injustifiée, un islamiste radical a perçu 15.000 euros de plus que la somme prévue par la Commission nationale des réparations des détentions.

 

Elle est pas belle la France ? Un islamiste radical à qui l'Etat verse de l'argent, il n'y a qu'en France que l'on voit ça !

Des ronds de cuir intouchables qui distribuent l'argent public sans rien vérifier, C'est le reflet de l'errance de la justice, ou plutôt de l'injustice française.

Espérons qu'avec cette récompense, il n'achète pas des armes pour commettre un attentat.

On dit souvent que trop de pub tue la pub. Dommage que trop de connerie ne tue pas les cons !

Rive Gauche

commentaires

Il faut réformer l'allocation de rentrée scolaire

Publié le 18 Août 2016 par Rive gauche dans Edito

Une des conditions sine qua non est l'âge des enfants. Autre critère déterminant le montant des ressources du ménage.

 

Cet argent distribué sans vérifier si son utilisation profite bien aux enfants est parfois utilisé pour d'autres dépenses non scolaires. Dans certaines familles cette allocation sert à acheter d'autres choses que les fournitures scolaires: smartphone, TV, alcool... Les commerces de HiFi se frottent les mains !

A noter que dans l'électro ménager ou HiFi, un des meilleurs mois de l'année est le mois d'août avec l'indemnité de rentée scolaire. Les grandes surfaces ont déjà mis en place un rayon grand écran de télévision et un autre rayon téléphonie.

IL serait utile également de connaître le montant des mandats Western Union vers certains pays de septembre à octobre ... suivez mon regard !

 

Il serait plus simple de fournir des bons d'achat de fournitures scolaires, ou encore plus judicieux de mettre cet argent sur une carte "fournitures scolaires" utilisable toute l'année dans tous les magasins ou sur les sites internet dédiés aux fournitures scolaires.

Il est grand temps de réformer en profondeur la politique familiale.

En France, il est si facile de se faire assister qu’on s’émerveille encore que des gens continuent à travailler !

Mes articles n'ont pas pour but de faire plaisir, non plus de faire du tort, ils ont pour but essentiel de porter la plume dans la plaie, là où ça fait mal.

Rive Gauche

commentaires

Au secours, Sarkozy revient en 2017 !

Publié le 18 Août 2016 par Rive gauche dans Vidéos politiques

Le 8 mars 2012, Nicolas Sarkozy avait affirmé que s'il ne gagnait pas l'élection présidentielle, il se retirerait de la vie politique.

Quatre ans et quelques mois après, il est toujours là ! Encore une promesse non tenue !

Un peu de dignité, M. Sarkozy, d'autres hommes politiques ont su se retirer après leur défaite et ils avaient des bilans bien meilleurs que le vôtre : Parmi ces hommes politiques, il en est un M. Jospin, un grand homme d'Etat !

 

Il revient, évidemment. Et il nous dira qu'il a changé, qu'il changera tout, que tout changera.

La girouette de Neuilly a changé en 1995 en trahissant Chirac, puis a changé en 2002 en se réconciliant avec Chirac; puis en 2004, quand il s'empara de la présidence de l'UMP. Et encore en 2007, quand il triangulait la gauche; en 2010, quand il parlait frontiste, et en 2015, quand il s'empara des Républicains (UMP).

"Je souhaite de tout mon cœur que Nicolas Sarkozy revienne". C'est Bernadette qui fait le meilleur job le 12 septembre 2015.

Autre rallié, François Baroin, le fils politique de Jacques Chirac.

 

Alors, une candidature de Sarkozy en 2017 ? J'ai repensé à cette volonté de l’Ex de revenir, persuadé qu’il était le meilleur, que sa défaite était injuste, qu’elle était de la faute des médias, du Canard Enchaîné, de ces cons de Français ingrats, de la faute de tout le monde, bref de tout le monde sauf de lui-même.

Sarkozy, un has been de la politique, mais il prouve encore une fois son habileté politique.

Rive Gauche

commentaires

Je suis pour le burkini ... après 50 ans !

Publié le 17 Août 2016 par Rive gauche dans Edito

Ce vêtement de bain, recouvrant le corps et la tête sauf le visage, les mains, et les pieds, n'en finit pas de faire des vagues sur les plages françaises.

Tant et si bien, qu'à cette heure, une poignée de maires a décidé de l'interdire sur sable chaud. Avec succès.

Dès 2004 les premiers modèles de costume de bain intégral sont commercialisés. Dans la foulée, en 2006, les marques BURKINI et BURQINI sont déposées en Australie, en Europe, au Canada et dans plusieurs autres pays.

Les ventes ont augmenté de 40% durant l'été 2016.

 

Manuel Valls comprend et soutient les maires ayant pris des arrêtés pour interdire le port du burkini.

Le problème est de savoir pourquoi ces femmes portent la burqa, le voile islamique ou le Burkini, pourquoi ces femmes ne veulent pas de médecins, infirmiers hommes, pourquoi les hommes ne veulent pas serrer la main des femmes, ne veulent pas des soins de médecins ou infirmières féminines...

N'en déplaise aux donneurs de leçons de France et d'ailleurs, il s'agit de provocations qui participent au phénomène de radicalisation auquel notre pays est désormais confronté, et à laquelle nous devons nous opposer avec la plus grande fermeté.

Allons nous encore longtemps se laisser imposer ces coutumes dans une république laïque

 

Christine Boutin trouve la polémique sur le burkini grotesque.

Pour la première fois de ma vie, je suis d'accord avec Christine Boutin, mais avec une variante,

je suis pour le burkini après 50 ans,

pour le string jusqu'à 30/35 ans

et le topless, c'est à dire les seins nus, jusqu'à 25/30 ans...

Les belles fesses et les beaux seins sont agréables à regarder...Vous êtes de mon avis, n' est-ce pas ?

Parfois les avis sont partagés sur le burkini ... les uns disent que c'est stupide... les autres disent que c'est idiot !

Rive Gauche

commentaires

La gauche passéiste se manifeste encore : Benoît Hamon candidat à la primaire de gauche

Publié le 16 Août 2016 par Rive gauche dans Edito

Arnaud Montebourg est attendu dimanche prochain, mais Benoît Hamon lui a tranquillement grillé la politesse. Invité mardi soir du journal de 20h sur France 2, l'ancien ministre de François Hollande a annoncé officiellement sa candidature à la primaire.

 

La gauche tendance 19eme siècle se manifeste encore. C'est vraiment l'homme qu'il nous faut pour sauver la France ! Avec sa licence d'histoire, il est des plus qualifiés pour présider au destin de la France.

Et bien voilà, il ne manquait plus que Hamon à la primaire du PS ! Enfin quelqu'un de visionnaire qui a des idées fortes. Je savais au fond de moi que Benoît sauverait la république et il ne me déçoit pas. Merci Benoît, l'espoir est dans ton camp.

Vive la gauche passéiste qui va montrer au monde comment lutter contre le chômage et la crise.

 

Dans les années 70/80/90, les politiques intellectuels et brillants étaient plutôt de gauche. En clair ils ne nous faisaient pas honte... Mais ça... C'était avant !

Rive Gauche

commentaires

Pour Jean-Louis Harouel, professeur agrégé de droit à Paris II, l'interdiction du burkini sur certaines plages est parfaitement conforme au droit

Publié le 16 Août 2016 par Rive gauche dans Edito

commentaires

Burkini : Ras-le-bol de la revendication identitaire religieuse qui envahit l'espace public

Publié le 16 Août 2016 par Rive gauche dans Edito

Le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF) a annoncé qu’il avait saisi la justice afin de contester l’arrêté municipal qui interdit le port du Burkini sur les plages.

 

Le CCIF fait preuve dans cette action d'un virulent militantisme politique. Que vise-t-il ? Transformer la France en terre d'Islam. L'Islam avance et pose ses jalons pour tester la résistance laïque de la France.

Le droit dira qu'en France, jusqu'à preuve du contraire, on peut s'habiller comme on veut dans les endroits publics et chez soi. Et pourtant, le burkini est l'expression d'une vision rigoriste de l'Islam, qui n'est pas justifiée par le Coran. Ni la burqa, ni le burkini ne sont mentionnés. Il s'agit d'une tradition venue d'Afrique.

Le burkini, comme le voile intégral ou quasi intégral, me choque énormément du fait des valeurs extrêmement négatives et agressives que ces vêtements hurlent à la face d'autrui. Pour moi c'est comme une personne faisant flotter le drapeau d'une milice raciste ou homophobe.

 

Pour respecter les libertés du plus grand nombre, ces tenues vestimentaires religieuses doivent être interdites parce qu'elles impliquent que toutes les autres femmes sur les plages sont des dévergondées et que cette situation peut effectivement créer un trouble sérieux chez les musulmans. Il en va de même d'ailleurs dans la rue.

Il faut vraiment être très naïf pour ne pas voir la tentative d'entrisme réalisée par des femmes musulmanes certainement très bien organisées. Si elles gagnent en justice au nome de la liberté vestimentaire, il faudra autoriser cela aussi dans les piscines municipales ou dans les espaces publics et scolaires.

 

Est-ce une raison pour que le CCIF, mouvement favorable au prosélytisme islamiste, s'en saisisse. Bonjour les bagarres qui se préparent au sens propre comme figuré. Le CCIF défendant l'Islamisme dans ses pratiques de discrimination des femmes, c'est magnifique !

Le CCIF s’oppose souvent au Conseil français du culte musulman (CFCM), notamment sur la façon de combattre l’islamophobie. Le collectif n'est pas contre l'islamophobie mais contre la liberté de se vêtir comme on l'entend pour vivre sa foi. Rien n'interdit de se faire l'avocat du diable.

 

Dans l'affaire du burkini interdit sur les plages de Cannes, la Ligue des Droits de l'Homme, qui n'est pas sans ignorer la signification religieuse ostentatoire et prosélyte de ce genre de vêtement, a pris partie pour le port de ce vêtement dans l'espace public décrédibilisant ainsi totalement son combat pour les droits des femmes.

La LDH a décidé de saisir la juridiction administrative d’une procédure en suspension de cet arrêté et de saisir le procureur de la République d’une plainte pénale contre le maire.

La LDH defend des tenues vestimentaires qui marque une régression sociale et familiale et un déni des droits des femmes.

 

Pour Jean-Louis Harouel, professeur agrégé de droit à Paris II et auteur de «La grande falsification, l'interdiction du burkini sur certaines plages est parfaitement conforme au droit.

Pour lui, le port du vêtement islamique traduit une volonté politique d'imposer une culture et des modes de vie contraires à notre histoire et nos valeurs.

 

Jamais le droit des femmes n'a été autant bafoué sous nos yeux ! Où va-t-on ? Si en France on ne s'indigne pas, qui soutiendra toutes ces femmes qui à travers le monde se battent et meurent pour obtenir des droits puis les défendre ? Honte à tous ceux qui se taisent !

Au fond, dans cette histoire comme dans bien d'autres, la France est prisonnière de ses ambitions universalistes. Les Français, dont je fais partie, ont connu un pays dans lequel il faisait bon vivre ensemble. Mais c'était une autre époque !

Rive Gauche

commentaires

Burkini : La ministre des Droits des femmes appelle à le combattre sans arrière-pensées

Publié le 16 Août 2016 par Rive gauche dans Edito

Laurence Rossignol, la ministre des Droits des femmes, estime que le burkini est quelque chose de profondément archaïque.

La ministre appelle cependant à combattre sans arrière-pensées  contre son port.

Cette tenue de bain qui couvre tout le corps n'est pas juste une nouvelle gamme de maillots de bain, mais un projet de société, a-t-elle estimé ce lundi 15 août.

 

Quant on sait que les forces de Police ont des consignes pour ne pas verbaliser le voile intégral, que le gouvernement laisse les maires en première ligne pour s'opposer à ces troubles évidents à l'ordre public, on est en droit de se poser des questions sur la crédibilité de la parole de Laurence Rossignol !

Les féministes sont extrêmement divisées car 60% d'entre elles elles sont contre le voile intégral et les 40% restants disent que la femme est libre de s'habiller comme elle entend... Sauf que le voile est aussi un message politique...

Le développement par plusieurs enseignes de vêtements recherchés par des musulmanes pratiquantes, comme le burkini est irresponsable de la part de ces marques.

Lorsque des marques investissent ce marché parce qu'il est lucratif, un marché pour les pays d'Europe, pas un marché pour les pays du Golfe, elles se mettent en retrait de leur responsabilité sociale, et d'un certain point de vue font la promotion de l'enfermement du corps des femmes.

Ce qui est en cause, c'est l'émancipation des femmes, et on ne doit pas banaliser un vêtement qui, quoi qu'on en pense, n'est pas anodin pour l'image de la femme.

Rive Gauche

commentaires

Que pensez-vous du discours du premier Ministre Australien John Howard ?

Publié le 14 Août 2016 par Rive gauche dans Edito

John Howard :  « LES IMMIGRANTS, NON AUSTRALIENS, DOIVENT S’ADAPTER. Je suis fatigué que cette nation s’inquiète à savoir si nous offensons certains individus ou leur culture.

Notre culture s’est développée en luttes, d’habilités et de victoires par des millions d’hommes et de femmes qui ont recherché la liberté.

Notre langue officielle est l’anglais ; pas l’espagnol, le libanais, l’arabe, le chinois, le japonais ou n’importe quelle autre langue. Par conséquent, si vous désirez faire partie de notre société, apprenez-en la langue !

La plupart des australiens croient en Dieu. Il ne s’agit pas d’une obligation chrétienne, d’influence de la droite ou de pression politique, mais c’est un fait, parce que des hommes et des femmes ont fondé cette nation sur des principes chrétiens, et cela est officiellement enseigné. Il est parfaitement approprié de les afficher sur les murs de nos écoles. Si Dieu vous offense, je vous suggère alors d’envisager une autre partie du monde comme votre pays d’accueil, car Dieu fait partie de notre culture.

Nous accepterons vos croyances sans poser de question. Tout ce que nous vous demandons c’est d’accepter les nôtres et de vivre en harmonie pacifiquement avec nous ?

Ici c’est NOTRE PAYS, NOTRE TERRE et NOTRE STYLE DE VIE. Et nous vous offrons l’opportunité de profiter de tout cela. Mais si vous en avez assez de vous plaindre, de vous en prendre à notre drapeau, notre engagement, nos croyances chrétiennes ou de notre style de vie, je vous engage fortement à profiter d’un autre grande liberté australienne, LE DROIT DE PARTIR.

Si vous n’êtes pas heureux ici, alors PARTEZ. Nous ne vous avons pas forcés à venir ici.

Vous avez demandé à être ici. Alors acceptez le pays que VOUS avez accepté ».

 

Honnête et courageux de prendre position ouvertement ! La classe politique française devrait s'en inspirer !

Et si on remplaçait Australien par Français ? Et si nos hommes politiques au lieu de lancer des invocations ou de discutailler sur de nouvelles lois.

Ce texte me semble être l’oeuvre d’une personne intelligente, posée, rationnelle et non raciste.

On se prend à rêver qu’il puisse être également énoncé par nos hommes politiques sans qu’il ne suscite l’habituelle levée de boucliers réflexe, propre à notre France communautaire.

Rive Gauche

commentaires

Personnalités préférées des Français : La bêtise humaine n'a vraiment pas de limites

Publié le 14 Août 2016 par Rive gauche dans Edito

La différence entre le génie et la bêtise, c'est que le génie a des limites. Pour illustrer mon propos, voici la preuve que la bêtise humaine n'a vraiment pas de limites :

Le JDD publie le Top 50 des nouvelles personnalités préférées des Français...!!!  Pas un savant, pas un entrepreneur, pas un homme qui personnifie les besoins des uns et des autres, pas un homme du terroir, mais des chanteurs, des acteurs.

Classement bidon, pour qui connnait la méthodologie appliquée : demander à un échantillon repérsentatif de la population française de choisir une personnalité parmis une liste préétablie. Cela atteste de l'intensité de la bêtise humaine, dépassant même l’entendement.

Il est tout de même très inquiétant qu'un pays ne mette pas plus en avant, ses chercheurs, ceux qui font avancer la science, ses entrepreneurs, ceux qui procurent des emplois, ses hommes et femmes donnant leur vie pour les autres, ceux qui maintiennent et entretiennent le patrimoine...

Dans ce cas, traiter son prochain de con n'est pas un outrage, mais un diagnostic. Tous les ans, il y a de plus en plus de cons. Mais cette année, je crois que les cons de l'année prochaine sont déjà là.

Les risques de tomber dans une dépression profonde face à tant de stupidité sont au plus haut. Et, même si cela devait vous faire perdre espoir dans la nature humaine, il faut savoir que cela n'est jamais que l'arbre qui cache la forêt.

Née du hasard, parfois, ou d'un contexte particulier, aussi, la bêtise naît surtout d'une belle connerie.

"Les cons ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnaît." Si l'on considère la réplique des Tontons Flingueurs comme parole d'évangile, la bêtise apparaît alors comme une vertu largement répandue.

Nul besoin d'un quelconque diplôme de psychologie pour constater que ces Français qui répondent à ce sondage n'ont pas inventé l'eau chaude, ni même le fil à couper le beurre.

Le hasard pourrait excuser certaines situations, même si le pragmatisme nous pousserait plutôt à désigner, sans demi-mesure aucune, cette profonde stupidité.

 

En aparté, je vous laisse réfléchir sur une de mes dernières pensées :

On dit souvent que trop de pub tue la pub. Dommage que trop de connerie ne tue pas les cons !

Rive Gauche

commentaires

Les bienfaits du régime méditerranéen sur la santé de notre cerveau

Publié le 13 Août 2016 par Rive gauche dans Edito

En plus de protéger le cœur, de réduire le risque de cancer et de nous assurer une meilleure espérance de vie (rien que cela), le régime méditerranéen participerait définitivement à la santé de notre cerveau.

Les scientifiques conseillent d'intégrer les protéines végétales dans notre cuisine quotidienne, de diminuer la consommation de viande rouge et de produits laitiers, de consommer du poisson gras (sardines, maquereaux...) et d'utiliser l'huile d'olive comme principale source de graisse.

Légumes verts à feuille, fruits et légumes frais, céréales complètes, graines et oléagineux sont aussi fortement invités à occuper nos placards.

La diète méditerranéenne est classée au patrimoine immatériel de l'humanité par l'Unesco depuis 2010.

L'alimentation nous garderait tout simplement en bonne santé. Les scientifiques ont ainsi souligné un taux plus lent de déclin cognitif et des risques réduits de développer la maladie d'Alzheimer. L'attention, la mémoire et le langage étaient notamment améliorés.

S'il présente de nombreux atouts, le régime n'a cependant rien de miracle. Une alimentation saine, une bonne hygiène de vie et l'environnement de vie restent des facteurs indispensables pour optimiser sa santé.

commentaires
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>