Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
BLOG   ACTUALITY

BLOG POLITIQUE : Une bonne info, c'est une info Blog Actuality !

De Sarkozy à Juppé en passant par Barouin : les tartuffes bientôt au pouvoir ?

Publié le 8 Juin 2016 par Rive gauche in Edito

Pas de stigmatisation, pas de généralisation, pas d'amalgame. Mais tout de même.

En fait, c'est cela le plus grave : cette hypocrisie institutionnalisée dans tous les partis politiques qui consiste à mentir au citoyen, à l'électeur, au cochon de contribuable.

La France, et pas seulement elle, étouffe au spectacle de ces tartuffes élevés en batterie, qui se font donneurs de leçon mais qui mettent leur honneur et leurs scrupules en solde.

 

Affaire Juppé 2003 : En sa double qualité de secrétaire général du RPR et d'adjoint aux Finances à la mairie de Paris, Juppé est reconnu coupable d'avoir employé, pour son parti, sept permanents censés travailler à la ville de Paris.

Le 30 janvier 2004, Juppé s'est vu infliger une peine de 14 mois de prison avec sursis et un an d'inéligibilité.

 

Affaire Bygmalion : L'affaire Copé est devenue une affaire Sarkozy. La défense de Nicolas Sarkozy mise à mal.

Nouvel élément dans l’affaire Bygmalion. Une expertise financière datée du 18 avril estime que la société qui a organisé des meetings pour la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2012 n’a pas surfacturé ses prestations.

Un argument qui compose pourtant la défense de l’ancien chef de l’Etat pour expliquer le dépassement de ses dépenses de campagne.

Alors que Nicolas Sarkozy a été mis en examen pour financement illégal de sa campagne en février, ces expertises viennent encore conforter les soupçons du juge.

Nicolas Sarkozy a accroché une nouvelle casserole à son panache présidentiel.

A ce dossier s'en ajoutent d'autres :

  • soupçons de financement libyen de sa campagne de 2007,
  • sondages de l'Élysée,
  • affaire Bismuth,
  • affaire Karachi (financement occulte de la campagne présidentielle d'Édouard Balladur en 1995),
  • affaire Lagarde/Tapie, voyages d'affaires suspects (La justice s'intéresse à trois voyages en jet effectués par Nicolas Sarkozy entre décembre 2012 et février 2013, et facturés 300.000 euros à la société de son ami Stéphane Courbit) ...etc.

Nicolas Sarkozy peut-il encore participer à la présidentielle? Donnez votre avis comme votre, et non comme bon.

Rive Gauche