Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
BLOG   ACTUALITY

BLOG POLITIQUE : Une bonne info, c'est une info Blog Actuality !

Peut-on interdire de manifester en France ?

Publié le 22 Juin 2016 par Rive gauche in Edito

Contrairement à ce que disent les Martinez, Mailly, Chassaigne, Besancenot et consort le pouvoir peut interdire une manifestation qui trouble l'ordre public. Ces zigotos prennent les Français pour des cons.

En effet, comme le précise la Déclaration des Droits de l'Homme, la seule raison valable pour les pouvoirs publics d'interdire une manifestation est le maintien de l'ordre public.

Le décret de 1935 précise que si l'autorité investie des pouvoirs de police estime que la manifestation projetée est de nature à troubler l'ordre public, elle l'interdit par un arrêt dûment motivé.

La menace sur l'ordre public doit être caractérisée au cas par cas. Il n'est donc pas possible pour les autorités de prononcer une interdiction générale de manifester.

Plusieurs interdictions ont été prononcées récemment. Invoquant les risques d'attentats, le gouvernement a interdit une marche le jour de l'ouverture de la COP21, en novembre dernier.

Plus récemment, des manifestations à Nantes et à Rennes, théâtre de violents affrontements, ont été interdites mais elles n'émanaient pas des grandes centrales syndicales.

Peu après la décision de la préfecture, la CGT a annoncé qu'elle avait décidé de maintenir sa demande de défiler entre Bastille et Nation, ce jeudi.

En maintenant cet appel, les organisateurs s'exposent à une peine d'un an de prison ainsi qu'à 7.500 euros d'amende. De leur côté, les simples manifestants risquent eux une contravention de 11 euros.

Manifester est une chose, mais qu'une minorité porte préjudice à la majorité des Français en est une autre ! En effet, que pensent les commerçants, les riverains, qui voient leurs magasins saccagés, leurs voitures brûlées, etc. sont ils d' accords pour que les manifestations continuent ou pour qu'elles soient interdites ?

Ceux qui veulent manifester ne doivent pas oublier que nous sommes en plein état d'urgence et qu'il ne faut pas ajouter des risques aux risques existants. Mais pour cela il faut avoir un raisonnement responsable, ce qui n'est pas le cas des syndicalistes, extrémistes de gauche et Front de gauche.

Rive Gauche