Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
BLOG   ACTUALITY

BLOG POLITIQUE : Une bonne info, c'est une info Blog Actuality !

Sur l'Interdiction de manifester, les syndicats CGT, FO, FSU habiles manipulateur de la langue de bois !

Publié le 16 Juin 2016 par Rive gauche in Edito

La CGT prend une énorme responsabilité puisqu'à chaque manifestation qu'elle organise, il y a des violences.

Faire pleurer dans les chaumières sur la liberté de manifester ! Facile... Mais quand on n'est pas capable d'organiser des manifestations, on n'organise pas ce type de manifestation qui peut dégénérer.

On ne peut plus accepter que des manifestations se déroulent à répétition dans les grandes villes de France.

La manifestation de mardi a surtout été marquée par de violents affrontements entre les casseurs et les forces de l'ordre : 29 policiers ont été blessés, selon un bilan de la préfecture de police, tandis que 44 personnes ont été placées en garde à vue.

Sur le parcours de la manifestation, des vitres de l'hôpital Necker-Enfants malades ont été brisées à coup de masse.

Ce que veut le gouvernement, c'est qu'il n'y ait plus de manifestation à Paris dans le mois qui vient.

 

Le numéro un de FO s'est pour sa part insurgé contre les menaces d'interdiction des manifestations émises par l'exécutif, suggérant que dans ce cas, "on interdise l'Euro" de football... Ce n’est pas un artiste ni un humoriste, mais JC Mailly qui donne son avis.

 

Les syndicats CGT, FO, FSU, devraient savoir que cette loi est actuellement discutée au Sénat, donc il est inutile de manifester si ce n'est pour casser du flic ou dégrader le mobilier ou des hôpitaux !

 

Le projet de loi travail, adopté avec l'article 49-3 à l'Assemblée nationale le 12 mai, a été étudié en commission des Affaires sociales au Sénat mercredi dernier.

La commission est revenue, dans les grandes lignes, à la première version du projet de loi travail: Majoritairement à droite, le Sénat devrait valider ce choix en séance publique du 13 au 24 juin.

Le retour du texte à l'Assemblée en deuxième et dernière lecture est prévu mi-juillet. Selon toute logique, le gouvernement devrait à nouveau actionner l'article 49-3 de la Constitution pour faire passer son texte...

 

Dans une démocratie, il est normal de s'exprimer librement et de manifester. Mais ce n’est pas la rue qui gouverne, et gouverner la France c’est aussi parfois savoir dire non !

Une manifestation, ne concernant qu'une infime minorité des Français, ne peut donc prétendre à l'exercice de la démocratie.

Rive Gauche