Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
BLOG   ACTUALITY

BLOG POLITIQUE : Une bonne info, c'est une info Blog Actuality !

Au lendemain de l'attentat terroriste le monde exprime sa solidarité et appelle à faire front

Publié le 16 Juillet 2016 par Rive gauche in Edito

Huit mois, presque jour pour jour, après les terribles attentats de Paris (130 morts), la France a renoué avec les nuits d'angoisse et d'horreur.

L'emblématique Promenade des Anglais a été transformée en un immense théâtre aux scènes apocalyptiques. Un tableau qui n'a pas laissé insensible la communauté internationale dont la formidable vague de soutien a été à la hauteur de la tragédie.

Au premier rang de laquelle figurent les Etats-Unis. Dans la matinée, le président russe Vladimir Poutine, rompu à la lutte contre le terrorisme, a adressé un télégramme à François Hollande.

En visite à Moscou, le chef de la diplomatie américaine John Kerry, s'est rendu hier avec son homologue Sergueï Lavrov à l'ambassade de France pour y déposer des fleurs et écrire un message de condoléances en mémoire des victimes.

Minée par l'islamisme radical et encore endeuillé par la double attaque de mars (32 morts, 340 blessés), la Belgique a réagi par la voix de son premier ministre.

La chancelière Angela Merkel a à nouveau exprimé sa solidarité envers son voisin avec qui elle forme le pivot de l'Europe.

L'Europe a d'ailleurs manifesté sa solidarité par le biais du président du Conseil européen Donald Tusk qui a déploré un jour triste pour la France, pour l'Europe, pour nous tous.

Installée au 10 Downing street depuis lundi, Mme May s'est dite choquée et attristée par l'horrible attaque et a assuré que la Grande-Bretagne se tenait aux côtés de la France, comme nous l'avons fait par le passé.

Dans la soirée de vendredi, le premier ministre canadien, Justin Trudeau, ainsi que son homologue espagnol Mariano Rajoy Brey ont exprimé leur sympathie et leur solidarité, au peuple français.

De même que le président sénégalais Macky Sall qui a présenté ses condoléances.

Du côté des autorités religieuses, le pape François a déploré la violence aveugle, exprimé sa profonde tristesse et sa proximité spirituelle au peuple français.

Plusieurs pays arabes dont l'Arabie Saoudite, le sultanat d'Oman, le Koweït et le Qatar ont désapprouvé avec force les événements de la nuit.

En Égypte, le président Abdel Fattah al-Sissi a réaffirmé la pleine solidarité de l'Égypte avec la France amie et le soutien de son pays aux efforts internationaux pour lutter contre le terrorisme.

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a présenté ses plus profondes condoléances aux familles des victimes de cet acte terrible.

 

La Bonne question qu'on devrait se poser c'est pourquoi des fanatiques satanistes frappent la France ?

La réponse est simple nous sommes le seul pays d'Europe à avoir engagé nos armées en Syrie et en Irak, dans une guerre qui est surtout une guerre entre Américains et Russes pour leurs interêts économiques et géostratégiques.

Dire qu'on n'est pas en guerre est une absurdité et je dirais même une imbécilité.

 

Cet aveuglement volontaire n'a que trop duré.

Pour gagner la guerre, il faut la mener sans demi-mesure ni pusillanimité. Les soldats du califat, eux, ne font pas la guerre à moitié. Drôle de guerre, en vérité !

Les médias affirment que le terroriste abattu est un déséquilibré et que l'attentat n'est pas revendiqué. Mais évidemment qu'il est déséquilibré évidemment qu'il se réclame de Daesh.

Combien d'attentats sauvages, de massacres aveugles avant que nos dirigeants se résignent à admettre que le fanatisme islamiste a engagé une lutte à mort contre notre pays et notre civilisation?

Combien de victimes innocentes avant que nos gouvernants se décident enfin à prendre contre ces fous d'Allah les mesures sans pitié qu'appelle leur barbarie?

Évidemment, pour venir à bout de l'hydre islamiste il n'existe aucune arme miracle. Nous n'écarterons jamais tout risque d'attentat. Est-ce une raison pour ne pas tout tenter?

Bien sûr, cette guerre qui nous a été déclarée sera longue et difficile. Nous essuierons sans doute d'autres défaites.

Raison de plus pour ne pas perdre davantage de temps.

Rive Gauche