Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
BLOG   ACTUALITY

BLOG POLITIQUE : Une bonne info, c'est une info Blog Actuality !

Des actes infâmes !

Publié le 28 Juillet 2016 par Rive gauche in Edito

Depuis janvier 2015 et même avant, la France est la cible d’une campagne terroriste menée sans répit sur son territoire par la mouvance islamiste.

Cette fois, c’est une église catholique de la banlieue de Rouen, Saint-Etienne-du-Rouvray, qui a été prise pour cible.

Les faits ont été commis par deux agresseurs qui ont tué un prêtre de 86 ans, égorgé à l’arme blanche, et blessé d’autres fidèles, dont un grièvement.

En pénétrant dans ce lieu de culte, les assassins ne visaient pas seulement un homme, mais un sanctuaire et une communauté, les catholiques de France.

Les criminels agissent par mimétisme, le cerveau lessivé à la propagande djihadiste. C’est l’islamisme militant, version sectaire et dégénérée de l’islam, qui est l’acteur de cette barbarie.

Les cibles sont bien celles désignées par une propagande signée Daech appelant ses adhérents à tuer le plus possible d’Occidentaux, de chrétiens, de juifs, en Europe ou aux Etats-Unis.

Nous ne sommes pas visés au hasard, mais pour ce que nous sommes.

L’objectif des djihadistes est de provoquer des actions de représailles sauvages qui installeront chez nous une manière de guerre civile religieuse pour faire croire que l’Occident est en guerre contre l’islam.

Ils espèrent en finir avec ce pays où des religions coexistent pacifiquement dans le cadre tolérant que nous appelons laïcité.

 

Dans notre démocratie, le débat porte tout naturellement sur les moyens de la lutte antiterroriste.

Elle concerne toutes les composantes de la société et, au premier chef, les réseaux sociaux, nouveaux médias de masse. Rumeurs et complotisme y sont en effet aujourd’hui placés sur le même plan que des informations fiables et vérifiées.

Daech utilise aujourd'hui des médias variés tels que les sites d'hébergement de vidéos, les réseaux sociaux (Twitter, Instagram), messageries et autres service de publication de contenu.

Face à cette production colossale, les policiers d'Europol ont pour mission d'identifier les comptes Facebook, Twitter ou autres qui diffusent les messages jihadistes. Mais il reste quelques points noirs : bloquer un compte, c'est bien, l'éviter de revenir, c'est mieux.

Ces adaptations aux pratiques d’un ennemi qui retourne contre nous tous les outils de notre modernité, sont indispensables si nous voulons vaincre sans nous renier.

La première des missions que nous déléguons à l’Etat est de nous protéger.

Rive Gauche