Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
BLOG   ACTUALITY

BLOG POLITIQUE : Une bonne info, c'est une info Blog Actuality !

L’immigration, une des principales causes du Brexit

Publié le 2 Juillet 2016 par Rive gauche in Edito

L’immigration a été au cœur de la campagne du Brexit. De fait, les chiffres montrent que ces dernières années, on a constaté une augmentation du nombre de migrants au Royaume-Uni.

Selon les statistiques officielles, le nombre d'étrangers arrivant en Grande-Bretagne a nettement augmenté sur la période 1970-2014. En 2015, selon l'ONS, 333.000 travailleurs étrangers sont arrivés en Grande-Bretagne, trois fois plus qu'en France. Ces étrangers coûtent plus cher à l'Angleterre qu’ils ne rapportent.

Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si les europhobes ont d’ailleurs insisté sur la nécessité d’arrêter l’immigration en provenance de l’UE.

Même dans un pays beaucoup plus habitué au communautarisme que la France, les transformations dans le paysage passent mal. En clair, il faut également tenir compte du vécu et du ressenti des électeurs.

Dans le même temps, les citoyens européens ont l’impression qu’ils ont été dépassés par le changement trop rapide de la société, cela donne un cocktail puissant pour le populisme, l'extrémisme et l'europhobie.

Le Brexit est une double protestation : contre la forte hausse de l'immigration et contre les institutions de l'Union européenne, dans cet ordre. Ce votre aura des conséquences considérables. La campagne d'autres politiciens populistes anti-immigration.va bénéficier d'un énorme coup de pouce.

La crise des réfugiés syriens, les attaques terroristes, ainsi que des reportages d'agressions sur des femmes et des filles par des migrants en Allemagne et ailleurs alimentent les arguments de ces partis populistes et xénophobes.

En son principe, le Brexit reflète un phénomène omniprésent dans le monde : un soutien croissant pour les partis populistes qui militent pour une répression contre l'immigration.

Environ la moitié de la population en Europe et aux États-Unis, généralement les électeurs de la classe ouvrière, estime que l'immigration est hors de contrôle, ce qui constitue une menace envers l'ordre public et les normes culturelles.

La migration incontrôlée depuis les régions pauvres et en proie aux conflits actuels devient  écrasante. Tout cela souligne la nécessité de passer à une stratégie de développement durable, en particulier vers l'Afrique, l'Amérique centrale et les Caraïbes, le Moyen-Orient et l'Asie centrale. 

Les murs et les clôtures n'arrêteront pas les millions de migrants qui fuient la violence, l'extrême pauvreté, la faim, les maladies, les sécheresses, les inondations et d'autres maux. Seule la coopération mondiale peut y parvenir.

Rive Gauche