Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
BLOG   ACTUALITY

BLOG POLITIQUE : Une bonne info, c'est une info Blog Actuality !

Elections : Certains partis ou formations politiques se présentent avant tout pour des raisons financières

Publié le 24 Août 2016 par Rive gauche in Présidentielle 2017

Pourquoi autant de petits candidats se présentent aux Présidentielles ? 

Ils sont en quête de visibilité.

Poutou, Duflot, Lefevre, Mariton, Didier ... etc. autant de noms inconnus ou presque du grand public : Fantaisistes, régionalistes, ou défendant une cause spécifique, ces petits candidats ont pour point commun une visibilité médiatique proche du néant.

Leur objectif est de défendre une cause, comme la légalisation du cannabis ou l'égalité hommes-femmes, et de se faire connaître en misant sur une ou plusieurs visibilités médiatiques.

Pour moi, c'est la télé-réalité politique.

 

Mais aussi pour des raisons financières :

Dans une élection présidentielle, en France, les candidats s’engagent physiquement, l'Etat sort le porte-monnaie :

Exemple le coût global de l'élection présidentielle en 2012 s'élèva à 228 millions d'euros.

L'Etat prend directement à sa charge les dépenses de campagne officielle radiotélévisée, les frais d’acheminement aux électeurs des enveloppes de propagande et les frais d’impression des bulletins de vote.

L'Etat rembourse aussi les frais d’impression des déclarations et des affiches électorales, ainsi que les frais d’apposition de ces affiches, même si ce sont les candidats qui choisissent les entreprises de leur choix.

 A ces dépenses s’ajoute le remboursement des frais de campagne, dont le montant dépend du suffrage réalisé par le candidat.

Une avance forfaitaire de 153 000 euros est versée par le ministère de l’Intérieur lors de la publication de la liste des candidats au premier tour.

Les candidats qui ont obtenu 5% ou moins des suffrages exprimés ont droit à 800 000 euros.

Les candidats ayant obtenu plus de 5% peuvent avoir jusqu’à 8 000 000 euros de leur campagne remboursés.

Les deux candidats au second tour pourront chacun toucher 10 000 000 euros.

 

 

Pourquoi autant de partis se présentent aux législatives?

L'enjeu politique n'est pas le seul moteur des législatives. Certains se présentent avant tout pour des raisons financières.

En effet, les législatives représentent des aides publiques d'un montant considérable. L'intérêt d'un parti est de présenter un maximum de candidats à chaque élection pour toucher un maximum de subventions.

En effet, le financement public des partis politique est calculé en fonction des résultats obtenus lors du scrutin.

 

En 2012, le montant de l'aide répartie se chiffre à 71 millions d'euros, distribuées à 331 formations politiques.

Si une formation politique recueille au moins 1% des suffrages dans 50 circonscriptions de métropole au minimum, elle recevra environ 1,70 euros par voix, par an et pendant cinq ans. Cette première aide représente 33 millions d'euros.

Une autre mesure est calculée selon le nombre de parlementaires élus rattachés à un parti. Cette subvention rapporte environ 42.200 euros par an et par élu. Cela représente en tout près de 38 millions d'euros.

Par exemple, en 2012, l'UMP qui rassemble 419 parlementaires a touché 17,7 millions d'euros.

 

Mais l'apport financier des élections législatives est-il justifié lorsqu'il concerne un petit parti, peu actif sur la scène politique.

Par exemple, le Trèfle, parti des "nouveaux écologistes du rassemblement homme nature et animaux" reçoit chaque année environ 160.000 euros de la part de l'Etat alors qu'il n'a pas d'élu.