Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
BLOG   ACTUALITY

BLOG POLITIQUE : Une bonne info, c'est une info Blog Actuality !

Migrants : combien coûtent-t-ils aux contribuables ?

Publié le 8 Août 2016 par Rive gauche in Edito

En premier lieu, l’hébergement. Ainsi, en Ile-de-France, dix centres provisoires ont été créés pour accueillir des réfugiés syriens et irakiens.

Chaque jour, l’Etat devra débourser 35 euros par personne pour couvrir les frais de fonctionnement.

Ensuite, il y a les aides financières versées aux réfugiés : Deux aides peuvent leur être octroyées.

L'allocation temporaire d'attente, d'un montant de 11,35 euros par jour.

L’ATA, l’allocation temporaire d’attente versée aux demandeurs d’asile ne pouvant être hébergés en centre d’accueil . Montant : 340,50 euros par mois.

Lorsque le demandeur d’asile rejoint un centre d’hébergement, l’AMS, l’allocation mensuelle de subsistance, remplace l’ATA.

L' allocation mensuelle de subsistance, son montant varie entre 91 et 718 euros par mois.

Enfin, le coût d’accueil comprend également la couverture maladie ou encore la scolarisation des enfants.

Sur la base d'une population de 40.000 réfugiés, en sachant qu'ils auront accès à la CMU, au RSA et aux dispositifs d'intégration :

Le coût total pour 40000 réfugiés sera, selon le Ministre, minimum 500 millions d'euros !

En réalité il pourrait atteindre entre 1 et 2 milliards d'euros en année pleine.

Enfin certains étrangers non communautaires peuvent percevoir le RSA. Pour les étrangers, il est possible de toucher le RSA uniquement avec un titre de séjour et une attestation de la préfecture expliquant que la personne peut travailler.

En avril dernier, la Cour des comptes publiait un rapport sur la situation du droit d'asile en France. Selon les magistrats,

chaque demandeur d'asile coûte 13.724 euros aux finances publiques et 5.500 euros s'il est débouté.

Au total, la Cour des comptes avait estimé que l'asile coûtait 2 milliards d'euros à l'Etat par an pour environ 66.000 demandes.