Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
BLOG   ACTUALITY

BLOG POLITIQUE : Une bonne info, c'est une info Blog Actuality !

Dominique Villemot a publié : François Hollande, le courage de réformer

Publié le 2 Septembre 2016 par Rive gauche in Edito

L'avocat Dominique Villemot a publié jeudi François Hollande, le courage de réformer.

Extraits du livre:

Cet essai dresse un bilan très positif du chef de l'Etat. Son auteur n'est autre que l'un des rares intimes du Président.

Un bilan sans surprise très positif du quinquennat de François Hollande.

Dominique Villemot le dit lui-même : "François Hollande a très très peu d'intimes." Et cet avocat fiscaliste a "la chance" d'en faire partie.

"La plupart des livres qui sortent sur lui se complaisent dans le 'Hollande-bashing', explique-t-il. Les Français n'en sont pas encore conscients mais le chef de l'Etat a eu le courage de faire le 'sale' boulot."

En 350 pages, Dominique Villemot détaille quatre années de mandat. L'exercice verse souvent dans l'éloge. Sur le fond, la seule faute du quinquennat qu'il admet est l'augmentation temporaire du chômage.

"Dégager 40 milliards d'euros pour réduire le coût du travail tout en baissant, par ailleurs, les déficits budgétaires avait nécessairement à court terme un impact négatif sur la croissance et se traduisait dans l'immédiat par du chômage, explique-t-il.

Ce quinquennat aura été celui des efforts pour redresser l’économie et pour lutter contre le terrorisme."

"Une telle politique met quelques années à porter ses fruits, comme cela a été le cas avec la politique de Gerhard Schröder en Allemagne", estime encore le dernier avocat de François Hollande en cette fin de mandat.

Il sait que son ami n'est pas exempt de défauts. Selon lui, la communication reste son principal handicap : "A la télévision, il est trop technique, il n'est pas fait pour être un acteur du monde médiatique."

Arnaud Montebourg est "un boulet" et un "traître" qui "crache dans la soupe", lâche Villemot. "S'il est connu aujourd'hui, c'est parce que François Hollande l'avait nommé à Bercy", explique-t-il encore.

Macron, lui, a toute la bienveillance de l'ami du Président. "Il a toujours été extrêmement respectueux du Président de la République, justifie-t-il. Son objectif est de se rendre incontournable pour 2017. Maintenant, son défi c'est de montrer qu'il n'est pas une bulle médiatique."

 

"Je suis sûr que l'histoire retiendra que le quinquennat de François Hollande a été très positif, veut croire l'auteur du Courage de réformer. Reste à savoir si les Français en prendront conscience avant l'échéance présidentielle."