Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
BLOG   ACTUALITY

BLOG POLITIQUE : Une bonne info, c'est une info Blog Actuality !

Le hollande bashing des médias, ça suffit !

Publié le 16 Septembre 2016 par Rive gauche in Edito

Le Hollande bashing véritable sport national rythme la vie politico médiatique, entretient une détestable ambiance de chasse à l’homme, ne laisse passer que l’aigreur et le ressentiment dont le seul responsable et le seul réceptacle est le président de la République; le tout faisant bien sûr le jeu des extrêmes de tout poil.

Le Hollande-bashing, déversé à longueur de journée par les médias, bavé par des journalistes ayant le QI d'une huître en chaleur, ou des éditorialistes de pacotilles comme Polony, influence les Français qui, pour la plupart, n'ont aucune culture politique.

La guerre des gauches, celle que lui livre non seulement l’extrême gauche mais aussi une partie du PS, a pour objectif de l’empêcher (au sens de l’impeachment américain) de se représenter à la Présidentielle. Il fallait donc convaincre une partie de l’opinion que François Hollande était l’homme de la trahison. Il n’aurait pas tenu ses engagements, il aurait passé son mandat à se renier.

 

Face à la curée dont est victime le président de la République dans une ambiance de chasse à l'homme, osons une analyse lucide de son bilan sur deux points majeurs:

La lutte contre le terrorisme et la politique sociale. 

Si l’on dresse en outre un «inventaire», que trouve-t-on?

D’abord le refus d’une politique d’austérité, celle-là même qu’ont subie plusieurs pays voisins. Ensuite, dans les limites permises par la nécessité de redresser les comptes publics, il y a eu la revalorisation des minima sociaux, le retour de la retraite à 60 ans pour un demi-million de personnes avec des carrières longues, l’encadrement expérimental des loyers à Paris et à Lille, la création des droits rechargeables pour les chômeurs, la généralisation de la complémentaire santé, avant celle du tiers payant, enfin la création d’une «garantie jeunes»...

Mais alors, où est donc la trahison?

 

Mais, en attendant, le jeu de massacre se poursuit. Et je reste persuadé que le niveau actuel de l’extrême droite est aussi le résultat de la façon dont la droite et la gauche se combattent, passent leur temps à se discréditer, et surtout à discréditer le Président de la république François Hollande.

L’adage est bien connu :

« Les Français, quand il s’agit de politique, ont la mémoire courte. »

Message à tout les journalistes, les éditorialistes ou les commentateurs : Respecter la fonction présidentielle c'est préserver nos institutions qui sont le socle de la République. C'est le premier principe.

 

L’époque a changé, les moeurs médiatiques aussi. Sous prétexte de transparence, le débat y a souvent perdu en clairvoyance, sinon en intelligence, surtout en intelligence.

Rive Gauche