Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
BLOG   ACTUALITY

BLOG POLITIQUE : Une bonne info, c'est une info Blog Actuality !

Bruno Le Maire «Je n'ai pas de respect pour François Hollande» : De tels propos sont méprisables !

Publié le 31 Octobre 2016 par Rive gauche in Edito

Le candidat primaire à la primaire de la droite, Bruno Le Maire a violemment chargé le président de la République. «Je n'ai pas de respect pour François Hollande».

Ce sont des propos qui sont violents à l’égard du Président de la République. Franchement Bruno, tu t’es entendu ? Tu t'es regardé ? Tu n’as pas l’impression d’en faire un peu trop ?

Il est vrai que Bruno a un message à faire passer pour tenter de faire mieux que 3 à 5% aux primaires des Républicains, et ça empêche Le Maire de dormir.

Bruno Le Maire  n’est pas tout à fait un perdreau de l’année en politique.
Il a été directeur de cabinet de Dominique de Villepin de 2006 à 2007, secrétaire d'État aux Affaires européennes de 2008 à 2009, député, et ancien ministre de l'agriculture de 2009 à 2012.

Bruno Le Maire : nul en agriculture?
Regardez, cela se passe, le mardi 22 février 2011 dans les studios de Canal + en marge du salon de l'Agriculture de Paris.
En deux mois, il s'y est ridiculisé à deux reprises. Sur des questions très simples comme savoir à combien de mètres carrés équivaut un hectare, ou reconnaître le cri du dindon. 
Comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessous, Bruno Le Maire répond à côté de la plaque ou reste muet à chaque question.
C'est à peine croyable.

Ce qu’il y a de bien, quand on est un candidat à la primaire de la droite, c’est que l’on peut taper indifféremment sur François Hollande ou sur Nicolas Sarkozy. Ainsi Bruno Le Maire s’en donne donc à cœur joie. Et il n’hésite pas à rappeler les erreurs commises par Nicolas Sarkozy entre 2007 et 2012 (bien qu’il était ministre lors de ce quinquennat).
Quand il s’agit de trouver un responsable à la situation sociale explosive qui touche aujourd’hui la France, Le Maire parvient à minimiser l’impact de François Hollande pour tout mettre, ou presque, sur le dos de Sarkozy.
Selon le Point du 2 juin 2016, Le Maire estime que Sarkozy est plus responsable de la situation sociale actuelle que ne l’est Hollande : "Hollande n’est pas responsable de cette situation, il est juste à la mauvaise place au mauvais moment."
Et de poursuivre : "Le délitement de la gouvernance a commencé sous le quinquennat de Nicolas Sarkozy. Il se poursuit sous son mandat, mais c’est lui qui paie au prix fort cette décomposition." 
Monsieur Le Maire : Attention aux grandes déclarations qui créent de grandes déceptions ! 

La médiocrité de la classe politique peut s'expliquer par leur irrésistible envie du pouvoir ! 

Mon article n'a pas pour but de faire plaisir, non plus de faire du tort, il a pour but essentiel d'inciter à la réflexion et d'en tirer les conclusions qui s'imposent.

Rive Gauche