Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
BLOG   ACTUALITY

BLOG POLITIQUE : Une bonne info, c'est une info Blog Actuality !

Dans la nuit de samedi à dimanche, nous passons à l'heure d'hiver

Publié le 29 Octobre 2016 par Rive gauche in Edito

Ce qui veut dire qu'il faut reculer sa montre d'une heure. Dans la nuit de samedi à dimanche, les Français repasseront - avec tous leurs voisins de l’Union européenne - à l’heure d’hiver.

Avec elle change le nombre d’heures de lumière du jour auquel nous sommes exposés dans la journée. 

C’est d’abord en 1784 que Benjamin Franklin, physicien, écrivain et diplomate américain, souligne l’idée de décaler les heures aux changements de saisons, dans le but d’économiser de l’énergie. Mais personne ne donna suite à l’idée jusqu’à ce qu’elle fut relancée en 1907 par un inventeur et entrepreneur britannique du nom de William Willet.

Et pourtant, les grandes nations vont attendre une crise majeure, en l'occurrence la Première Guerre mondiale, pour adopter ce changement d'horaire. En 1916-17, l'Angleterre, l'Allemagne et la France finissent ainsi par accepter cette véritable révolution qui va perdurer pendant toutes les années 30 jusqu'à la Seconde Guerre mondiale.

L’idée de ce changement d’heure bi-annuel n’est pas née dans la France des années 1970 comme on l’entend souvent... la France vit encore sur le fuseau horaire de l'Occupation.

A l'arrivée des nazis en 1940, la France a avancé sa montre d'une heure pour s'aligner avec l'Allemagne. Cette décision n'a jamais été annulée.

Il faudra attendre encore une autre crise, cette fois-ici le premier choc pétrolier en 1973, pour qu'on y songe sérieusement. La France adoptera de nouveau le changement d'heure en 1975 (décret du 19 septembre 1975) sous Valéry Giscard d'Estaing. 

Tous les ans à la même période, la France recule ses montres d’une heure: à 3 heures du matin, il sera 2 heures.

Pourtant, si l'on voulait vraiment vivre calés sur le soleil, on retarderait son horloge non pas d’une mais de deux heures. 

Le changement d'heure, une mesure de plus en plus décriée et de moins en moins efficace.

Depuis 1998, les dates de changement d'heure ont été harmonisées au sein de l'Union européenne : le passage à l'heure d'été s'y effectue le dernier dimanche de mars, celui à l'heure d'hiver, le dernier dimanche d'octobre.

Le changement d'heure a été instauré en France en 1976 à la suite du choc pétrolier de 1973-1974.

Il a pour objectif d’effectuer des économies d’énergie en réduisant les besoins d’éclairage. Il s’agit principalement de faire correspondre au mieux les heures d’activités avec les heures d’ensoleillement pour limiter l’utilisation de l’éclairage artificiel.

Il a permis d’économiser 440 GWh (gigawattheure, 1 GWh équivaut à 1 million de kWh) en éclairage en 2009, soit l'équivalent de ce que consomment 800.000 ménages en un an pour leur éclairage (800000 sur 26 millions ménages !!!). 

Effet sur la santé publique :

Les enfants et les personnes âgées sont particulièrement touchés et mettent environ une semaine pour s'adapter aux nouveaux horaires.

Hémisphère nord :

Les pays de l’hémisphère nord qui ont recours au changement d’heure, notamment les États-Unis, le Canada (sauf la province de Saskatchewan) et les pays européens (sauf l’Islande, la Russie, la Géorgie, l'Arménie et la Biélorussie.

Hémisphère sud :

Le changement d’heure a également lieu dans certains pays de l’hémisphère sud, Japon, Australie, Nouvelle-Zélande.