Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
BLOG   ACTUALITY

BLOG POLITIQUE : Une bonne info, c'est une info Blog Actuality !

Présidentielle 2017 : Mélenchon sera-t-il le troisième homme ?

Publié le 18 Octobre 2016 par Rive gauche in Présidentielle 2017

Mélenchon est crédité des meilleures intentions de vote au premier tour de l'élection présidentielle, juste après Juppé et Le Pen. Entre meetings en plein air et apparitions médiatiques; Jean-Luc Mélenchon est le candidat dont la campagne semble la plus efficace.

Il est le candidat qui a le plus progressé dans les sondages. En 2007, on avait assisté à l’émergence, pendant la campagne, de la candidature d’un troisième homme, François Bayrou. Là, c’est la campagne de Jean-Luc Mélenchon qui produit une dynamique positive,

Son succès auprès des électeurs potentiels repose notamment sur sa capacité à se métamorphoser en porte-voix de leurs doléances. Et quelle voix ! Une gouaille au parler franc qui ose le vulgaire... Agrémenté d'une gestuelle fougueuse, aux mouvements amples, les bras grands ouverts en signe de don et de rassemblement, ou encore le doigt pointé avec véhémence. 

Un succès qui s’explique aussi par le fait que la candidature Mélenchon arrive à convaincre de nombreuses catégories différentesIl ne recueille pas seulement de bonnes opinions au sein de niches traditionnelles du PC ou de l’extrême gauche, mais il séduit aussi des catégories habituellement proches du PS déçus par François Hollande.

Mélenchon arrive à faire une synthèse inédite entre différentes populations de la gauche sans doute auparavant attirés par LO, le NPA, les Verts, le PS...etc.  

Comme tous les Chavez, Castro et autres, il a besoin d'assommer, de soumettre son auditoire par des discours fleuves. Il n'est pas pour le culte de la personnalité mais il crée un parti autour de lui. 

Véritable tribun, Mélenchon se pose en défenseur offensif de leurs droits. Un  tribun qui fait don de sa personne au peuple c'est beau comme du Lénine.

Et pour lier le tout, il endosse l'habit idéal : le costume cravate.  Même la couleur de son costume gris anthracite a de quoi fédérer : c'est le choix le plus courant chez les Français. Pour convaincre  certains de ses électeurs, Mélenchon a compris qu'il ne devait pas s'habiller comme eux.

Et puis il y a cette touche de couleur, sa cravate rouge change tout. Une couleur historiquement marquée à gauche. Il fait de la couleur rouge de sa cravate son étendard. Il l'arbore invariablement avec son costume gris et sa chemise blanche. 

Seul petit hic, ses costumes trop mous qui mériteraient d'être un peu plus structurés. Mais trop d'élégance ne l'éloignerait-il pas de son électorat ?

Que l'on soit d'accord ou non, qu'on s'en félicite où qu'on le regrette, le poids de l'image et des apparences est devenu par ces temps médiatiques d'une importance cruciale. Et Mélenchon le sait !
C'est une façon de délivrer son message. Cela fait partie de sa communication au même titre que les slogans portés par les affiches électorales. 

Mélenchon, c'est l'amertume et la frustration du pouvoir ! Militant socialiste de 1976 à 2008, sénateur PS de l'Essonne en 1986, 1995 et 2004... Il est ministre de 2000 à 2002, dans le gouvernement de Lionel Jospin.

Mélenchon me donne l'impression d'un enfumage magistral des Français, oui! Oui ! Un lot de promesses électorales nouvelles arrive dans le bourrin de Troie, un cheval bourré de salades et de miel pour attraper les électeurs comme des mouches.

Mélenchon est un démago et un populiste. Il a une attitude politique et rhétorique visant à essayer de gagner les voix du peuple en feignant de soutenir leurs intérêts.

Le populiste est l’infâme bateleur qui, dans un but électoraliste, donne raison au peuple en confondant désirs du peuple et besoins du peuple. Il s’agit d’une attitude politique consistant à se réclamer du peuple, de ses aspirations profonde, de sa défense contre les divers torts qui lui sont faits.

Il se veut le candidat des sans voix, du peuple, des partageux, mais lui n'a rien d'un nécessiteux, voir lien http://www.lexpress.fr/actualite/politique/jean-luc-melenchon-re-devoile-son-patrimoine_1239570.html  

Il veut tout niveler par le bas, en ce qui concerne la culture, c'est déjà fait ! 

Ce petit monsieur aura passé le plus clair de sa longue vie politique à aboyer et au final à collectionner les défaites. 

Les partis d’extrême gauche et d’extrême droite ont de plus en plus de points communs tant dans la forme que sur le fond. Marine et Jean-Luc, même discrimination, même indignation, même combat et enfin même soutien à Poutine !

Les Français cherchent un candidat capable ! Capable de quoi ? Ils ne l'ont jamais su, car ils n'ont aucune compréhension du cynisme en politique ! Le candidat idéal, que l'on nomme Espoir, s'est fait la malle, en douce.

Les partis de gouvernement, PS et Républicains, doivent donc réagir s'ils ne veulent pas que les prochaines échéances électorales, Présidentielles et législatives, tournent au désastre rouge ou brun, Mélenchon ou Le Pen.

Mon article n'a pas pour but de faire plaisir, non plus de faire du tort, il a pour but essentiel d'inciter à la réflexion et d'en tirer les conclusions qui s'imposent.

Rive Gauche