Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
BLOG   ACTUALITY

BLOG POLITIQUE : Une bonne info, c'est une info Blog Actuality !

Va-t-on vers une nouvelle guerre froide entre l’Occident et la Russie?

Publié le 10 Octobre 2016 par Rive gauche in Edito

Les dirigeants de l’OTAN, Etats Unis en tête, sont en train de se livrer à une mascarade en Europe qui vise à ériger un nouveau rideau de fer entre la Russie et l’Occident. Prôner la paix partout dans le monde ce n'est pas relancer la guerre froide au cœur de l'Europe.

Pour la première fois depuis un quart de siècle, les Etats Unis ont déployé des dépôts supplémentaires d’armes lourdes dans les pays européens membres de l’OTAN, Pologne, Roumanie, Bulgarie entre autres. La diplomatie des Etats Unis est dans ses armes.

Les rêveries américaines en Ukraine ont d'ores et déjà entraîné beaucoup de dégâts.

 

Quelles que soient les tensions actuelles, largement organisées d'ailleurs par les Etats Unis, on ne peut oublier le sacrifice des millions de Russes , soviétiques à l'époque ! Un jour, peut-être seront-nous ravis d'avoir, à nouveau, les Russes à nos côtés dans un conflit à venir.

Si les occidentaux avaient soutenu Bachar el-assad depuis le début des troubles en Syrie, combien de vies épargnées ? Que vaut-il mieux, un régime dictatorial comme celui-là où la montée de l'intégrisme ?

Les mêmes questions sont à se poser pour l'Iraq et la Libye.

Ces dictateurs avaient réussi à établir un statut-quo entre les différentes composantes ethniques, religieuses et politiques de leurs pays respectifs. Cet équilibre fragile a été détruit par les USA de Bush, l'Angleterre de Blair et Cameron et la France de Sarkozy.

Il est des pays où la démocratie ne s'importe pas brutalement.

Notre seul recours contre Daech c'est peut-être Poutine et l'armée russe. Actuellement, un seul grand dirigeant de ce Monde fait preuve de lucidité, il s'appelle Poutine.

 

Tant que l'Europe s'alignera aveuglément derrière la politique des Etats-Unis cela perdurera et entraînera à terme notre chute. L'exemple le plus flagrant est l'embargo injustifié contre Poutine et la Russie.

L'impérialisme américain est une calamité pour l'économie de l'UE. Les échanges commerciaux entre l'Union européenne et la Russie ont chuté de 24% et les importations ont aussi diminué de l'ordre de 20 à 30 % selon les pays.

La Russie dépend fortement de ses exportations de pétrole et de gaz, essentiellement vers l'Europe. Actuellement elle réoriente le commerce vers l'Asie et surtout vers la Chine.

La Chine et la Russie ont conclu un méga contrat d'approvisionnement en gaz. Parallèlement, les Chinois occupent rapidement la place des sociétés européennes en Russie, au grand désarroi des entrepreneurs européens.

L'Europe roulée dans la farine par les Etats Unis : Malgré les sanctions, les hélicoptères américains Bell seront assemblés en Russie ! Les US ne se gênent pas pour continuer leur business avec n’importe qui et notamment avec la Russie.

Notre gouvernement fait des courbettes devant Obama, et comme d’habitude nous sommes les dindons de l’affaire.

 

S'il hésite à recevoir Poutine, Hollande n'hésite pas à vendre des Rafales à l'Arabie saoudite qui commandite les bombardements au Yémen.

Si Hollande ne reçoit pas Poutine, la France apparaît clairement comme le vassal zélé et obséquieux de Washington.

L'Europe est une vieille maîtresse courtisée par deux prétendants, la Russie et les USA. Mais a priori son coeur penche à l'ouest et je le regrette. D'ailleurs nos "amis" américains ne ménagent pas leurs efforts pour rendre la bien aimée encore plus dépendante.

Mon article n'a pas pour but de faire plaisir, non plus de faire du tort, il a pour but essentiel de porter la plume dans la plaie, là où ça fait mal. La meilleure preuve de respect que je puisse donner à l'intelligence du lecteur, c'est de le laisser réfléchir et d'en tirer les conclusions qui s'imposent.

Rive Gauche