Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
BLOG   ACTUALITY

BLOG POLITIQUE : Une bonne info, c'est une info Blog Actuality !

François Fillon préfère s'ébrouer sur Europe 1 que sur RMC

Publié le 18 Avril 2017 par Rive gauche in Edito

Europe 1 est à droite, une droite filloniste. Bref petit four et lèche-fessier de courtoisie pour le candidat Fillon

Europe 1 c'est la radio qui héberge des éditorialistes comme Yves Thréard, Natacha Polony, Catherine Nay et autres thuriféraires de bon teint

Les médias, en tant qu'ordonnateurs de la mise en scène de l’information, sont des manipulateurs de l'information et surtout de la désinformation.

Le contrôle des masses passe par les médias et ceux qui les dirigent.

Les médias manipulent comme beaucoup de gens d'ailleurs, le tout est de s'en rendre compte et de ne pas se laisser prendre au jeu !

Yves Thréard est un journaliste politique réac’ au service du Figaro et d'Europe 1

Yves Thréard, sémillant serviteur des employeurs opprimés, se démarque de la majorité des journalistes par des postures que d’aucuns pourraient qualifier de réactionnaires, notamment sur le plan sociétal avec une opposition marquée à l’avortement.

Il se défend de soutenir le FN, et pourtant force est de constater que depuis de longues années il contribue à installer, à banaliser, à diffuser l’idéologie de l’entreprise Le Pen.

Natacha Polony tient la revue de presse d'Europe 1, elle en fait une tribune au service de ses idées.

Le plus perturbant est la façon dont Natacha Polony a pulvérisé les bornes de l'exercice : plutôt que de se mettre au service des journaux, elle les a mis à son service, celui de ses idées.

Natacha Polony signe également une tribune le samedi dans Le Figaro.

Personne ne peut lui contester sa cohérence intellectuelle, une vision du monde très affirmée, une droite assumée et franche.

Catherine Nay, celle qui est surnommée le “Mozart du Hollande bashing” pour ses piques à longueur d’éditoriaux, a t'elle encore légitimité à pérorer sur les ondes radios ?

Tour à tour grande thuriféraire de Jacques Chirac, d’Edouard Balladur, de Nicolas Sarkozy, biographe officielle de ce dernier, et enfin de Fillon, voilà le portrait de Catherine Nay.

Rien que le fait de prononcer le nom de cette journaliste, il me vient une poussée d'urticaire...!

On a coutume de moquer les cours de l'Ancien Régime, où se pressait la noblesse pour décrocher charges et privilèges. Les belles marquises passaient des bras d’un puissant à un autre.

Aujourd’hui, on peut constater que rien n’a changé. Les courtisanes sont remplacées par les icônes médiatiques partageant la même vision du monde que ceux dont elles partagent parfois la vie.

Je n’appréciais guère Alain Duhamel mais force est de constater que lui, au moins, possédait une certaine culture historique et économique.

Le CSA devrait se pencher sur le temps de parole d’éditorialistes « proches de la droite ». Yves Thréard (Europe 1), Natacha Polony (Eutrope 1), Catherine Nay (Europe 1) Eric Brunet (RMC)