Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
BLOG   ACTUALITY

BLOG POLITIQUE : Une bonne info, c'est une info Blog Actuality !

Pour baisser les cotisations salariales, Macron fait les poches des retraités

Publié le 6 Juillet 2017 par Rive gauche in Edito

Le taux CSG passe de 6,6% à 8,3% pour les retraités

Si votre retraite est de :
1200 € mensuel, vous allez payer 245€ de CSG en plus par an
1500 € mensuel, vous allez payer 306€ de CSG en plus par an
1700 € mensuel, vous allez payer 346€ de CSG en plus par an
2000 € mensuel, vous allez payer 408 € de CSG en plus par an

Sur une pension de 1.500 euros par mois, 1,7 point de CSG représente près de 25 euros de prélèvement supplémentaire soit moins 300 euros par an

Huit millions de retraités (sur 14 millions au total) seraient touchés par cette hausse.
Plusieurs responsables PS dénoncent aussi la hausse de CSG, qui "va frapper les retraités très durement"

  •  Augmentation de la CSG sans contrepartie annoncée, Le taux passera de 6,6% à 8,3%  
  •  incertitude à propos du sort des deux cotisations maladie (1,00%) et dépendance (0,30%) qui pèsent sur les retraites. 
  • Si la déduction des cotisations maladie et dépendance n'est pas admise pour les retraités alors la ponction sera de 2,60%
  • Sur-taxation prochaine de l’assurance-vie,
  • Extension démagogique de l’exonération de la taxe d’habitation,
  • Constatation douloureuse de la diminution continue de leur pouvoir d’achat accentuée encore par le long blocage de leurs pensions,

Si la déduction des cotisations maladie et dépendance n'est pas admise il pourra être de 2,60% (= 9,20 – 6,60).

Les retraités (soit 17 millions d’électeurs) ne sont pas satisfaits des mesures qui manifestement les rangent d’ores et déjà parmi les principaux perdants du programme Macron

Macron opère une discrimination au détriment des retraités, puisque ces derniers seraient pour l’instant les seuls à laisser des plumes dans la réforme qui profite à tous sauf aux retraités

Il s’agit de toute manière d’un sérieux coup de canif à l’équilibre entre les générations, comme si, avec ce déclassement des retraités, s’enclenchait sournoisement une euthanasie financière.

Pour baisser les cotisations salariales, Macron fait les poches des retraités