Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
BLOG   ACTUALITY

BLOG POLITIQUE : Une bonne info, c'est une info Blog Actuality !

Quels sont les privilèges des députés ?

Publié le 7 Août 2017 par Rive gauche in Edito

Indemnités + avantages non négligeables

indemnité mensuelle : 7.209,74 euros brut soit  5.782,66 euros net 
Chaque député reçoit également un crédit de 9.618 euros pour payer ses propres collaborateurs.

Chaque élu reçoit ainsi une carte pour utiliser le réseau SNCF en première classe (et du métro parisien, s'il le souhaite). 
Il peut également se rendre en avion dans sa circonscription, si celle-ci est desservie par une ligne aérienne, jusqu'à 80 voyages par an. 

L'Assemblée met aussi à disposition de ses élus un parc d'une "douzaine de voitures avec chauffeur" pour les trajets à Paris ou vers les aéroports. 
Sinon, les députés peuvent prendre le taxi dans la capitale et sa petite couronne, jusqu'à 2.750 euros par an.

D'autres avantages matériels sont à signaler : les nouveaux députés ont une dotation de 15.500 euros sur pour leur équipement téléphonique et informatique, en particulier en circonscription. 

Cette somme s'élève à 13.000 euros pour ceux ayant utilisé leur précédente dotation lors de la dernière législature. 

Les forfaits téléphoniques (jusqu'à cinq lignes) et les abonnements numériques sont également pris en charge, jusqu'à 4.200 euros pour un député de métropole. 

 Les correspondances "de nature parlementaire" sont également remboursées grâce à un forfait annuel de 12.000 euros (affranchissement, colis…).

"Deux restaurants et une buvette sont à la disposition des députés", précise le site de l'Assemblée. Les repas sont à la charge des députés, mais à des prix plutôt avantageux pour le quartier. 

Enfin, le Palais-Bourbon possède également une "résidence" comprenant 51 chambres pour héberger ses élus, "moyennant une participation" de ces derniers.

Mais là encore, les tarifs sont nettement inférieurs à d'autres hôtels de cette gamme (30 à 40 euros la nuit).

Les retraites avantageuses

La pension moyenne est de 2.675 euros nets par mois et la durée de cotisation est fixée à 31 ans

L'indemnité chômage hors normes

les députés qui se retrouveraient demandeurs d'emploi - après une défaite aux législatives - bénéficient sur trois ans (contre deux en majorité dans le privé) d'une allocation dégressive : 

celle-ci atteint 100% de l'indemnité parlementaire les six premiers mois (5.599,80 euros brut), 
puis 70% (3.919,86 euros) le deuxième semestre, 
50% (2.799,90 euros) le 3e semestre 
et ce jusqu'à 20 % (1.119,96 euros) le sixième et dernier semestre.

Il y a enfin l'indemnité représentative de frais de mandat (IRFM), censée couvrir les autres dépenses du député dans l'exercice de son mandat. Son montant est de 5.840 euros brut mensuel (5.372,80 euros net)

C'est cette indemnité que viennent de supprimer les élus dans le cadre de la loi de moralisation. Lui sera substitué un système de remboursement sur justificatifs.

Quels sont les privilèges des députés ?