Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
BLOG   ACTUALITY

BLOG POLITIQUE : Une bonne info, c'est une info Blog Actuality !

François Hollande, point de vue

Publié le 31 Mai 2007 par Rive gauche

Dans un point de vue publié dans Le Monde daté de vendredi, Hollande fait le réquisitoire de la stratégie fiscale de Sarkozy.

Extraits : 
"plus loin que la droite en 1986, plus fort qu'Edouard Balladur en 1993, plus vite que Jacques Chirac en 2002"...
" Il est raisonnable de penser que la facture de ces cadeaux fiscaux devrait s'établir entre 12 et 15 milliards. "  ... 
"le gouvernement va vouloir compenser ce coût par une augmentation de plusieurs points de la TVA. " ... 
 
" L
e relèvement de la TVA reviendrait à affaiblir la consommation des plus modestes pour relancer l'épargne des plus fortunés, à transférer les prélèvements acquittés par les entreprises vers les impôts sur les ménages." ... 
"La dette atteint un niveau record ! Qu'à cela ne tienne, les favorisés veulent du pain, ils auront de la brioche" ... "quasi-disparition des droits de succession, allègement significatif des droits de donation, détaxation des heures supplémentaires, réduction de l'impôt sur la fortune, modification du bouclier fiscal, déduction des intérêts d'emprunt"...
"les mesures proposées sont inefficaces économiquement, injustes socialement et irresponsables budgétairement"... 
"Pour empêcher ces choix néfastes, il est important que l'UMP ne dispose pas d'une majorité à l'Assemblée nationale à l'issue des élections législatives des 10 et 17 juin
."

Article à lire dans Le Monde daté de vendredi.

commentaires

Baisse du chômage ou l’intox du pouvoir

Publié le 31 Mai 2007 par Rive gauche

Selon le gouvernement, la baisse du chômage s'est poursuivie en avril, avec un taux ramené à 8,2%. Le gouvernement met en avant la diminution du nombre de chômeurs, mais cette baisse est un mystère car les créations d’emplois ne correspondent pas aux chiffres de cette diminution.
Les chiffres du chômage ont beau devenir compliqués à trier, tous témoignent pourtant que la baisse ne rend pas forcément compte de la progression des contrats à temps partiel ou de l'ampleur de la précarité.
La précarisation de l’emploi et le développement des emplois aidés sont des mi-temps au demi-Smic. Les emplois créés aujourd'hui sont majoritairement des emplois de services à la personne promus par le ministère de l'emploi.
Pour y voir plus clair, il faut d’abord mettre le nez dans les chiffres de l’ANPE : on y voit que les entrées au chômage sont restées égales, et que ce sont les sorties plus rapides qui expliquent la baisse du chômage.
L’analyse des motifs montre que les sorties supplémentaires sont, pour un quart environ, des reprises d’emploi ou des entrées en stage et pour les trois-quarts restants des absences au contrôle. Le mécanisme essentiel n’est pas celui des radiations mais celui des absences au contrôle, qui ont augmenté au premier trimestre 2007. Il faut y voir l’effet dissuasif du renforcement des contrôles sur les chômeurs. Une autre piste renvoie à la démographie et le départ à la retraite des baby boomers.  
N'ayant aucune chance, à quelques jours du premier tour des législatives, de réussir à éteindre la polémique, le gouvernement est suspecté, à juste raison, de multiplier les subterfuges pour faire baisser le chômage.
commentaires

Péril en la démocratie

Publié le 30 Mai 2007 par Rive gauche

Le président Sarko est le patron du gouvernement, de la majorité, de la campagne, et en plus il veut une majorité écrasante. Il a décidé de faire des élections législatives une sorte de plébiscite. De ce fait, il anéantit sa stratégie d'ouverture en clivant l'espace politique au profit de l’UMP et  le Premier ministre Fifi est réduit au statut de chef de cabinet.
Ce changement important dans la façon d'exercer l'autorité présidentielle, nous entraîne vers un régime hyper présidentiel. En concentrant tous les pouvoirs, le président Sarko va récolter toutes les  critiques au moindre échec. En voulant tout gérer, il risque d’être le fusible des mécontentements sociaux, rôle qui jusqu’à présent était joué par le premier ministre.
S'il obtient une large majorité à l'Assemblée, celle-ci va se transformer en un groupe de béni oui oui,  inconditionnel, aveugle, sans esprit critique, sans volonté polémique, rendant l'exercice du pouvoir présidentiel encore plus solitaire et plus dictatorial. "Tout homme qui a du pouvoir est porté à en abuser" disait Montesquieu. 
Pour ces bonnes raisons, nous devons éviter de donner les pleins pouvoirs à Sarko et nous devons donner
les moyens à l'opposition de jouer son rôle de contre-pouvoir, nécessaire dans toute démocratie.  anti_bug_fck
commentaires

Les médias manipulent l'opinion

Publié le 30 Mai 2007 par Rive gauche

Aujourd'hui mercredi, regardez bien les infos à la télé et surtout écoutez les commentaires des journalistes après les deux meeting du Havre (Sarko UMP) et du Zénith (PS) … 
D'après les images de la télé, les gentils sont de droite, et les méchants de gauche ... !!! On appelle cela de la désinformation et, ce qui est plus grave en démocratie, une manipulation d’opinion !!!
 
Depuis la victoire de Sarko, la tendance est très favorable à la droite. Sarko a su parler au peuple, souvent avec beaucoup de mauvaise fois, et c’est pour cela qu’il a gagné.
La France a désormais un corps électoral qui consomme des images politiques en choisissant l'emballage qui lui plait le plus et en ce moment l'emballage s'appelle Sarko.
Il a casé ses meilleurs amis à des postes prestigieux : Médias, TF1, Presse, Instituts de sondage, police …
Il a doublé le nombre de personnel à son service et celui de l'Elysée ... 
C’est le début de
l'Etat modeste et la consécration de "Liberté, égalité, fraternité" version Sarko !!!!
Alors fausse démocratie ou véritable petite dictature ? ... Quand on en fait trop, ce n'est jamais bon signe !

Le réveil va être dur pour certaines catégories de la population.
Nous allons droit vers la régression même si le messie Sarko a dit qu'il ne laisserait personne sur le bord de la route.
Ce qui est gênant dans cette affaire, c’est que les vraies victimes seront ... les Français !
Rive gauche
commentaires

L'image fait place à la réflexion !

Publié le 27 Mai 2007 par Rive gauche

Les scientifiques ont fait des recherches sur la capacité du cerveau à représenter la réalité.
Et il se trouve qu'ils ont constaté que le cerveau, pour différentes raisons, présente des failles qui l'emmène à l'erreur. L'image a une prédominance sur la réflexion.
Maintenant, revenons à nos moutons.
Avec une
cote de popularité à 65%, selon un sondage Ifop, Sarkozy égale presque le général De Gaulle.
Dans le détail, 23% des sondés se disent "très satisfaits" par Sarkozy et 42% "plutôt satisfaits". 31% des personnes interrogées sont mécontentes du président Sarkozy (20% "plutôt mécontentes" et 11% "très mécontentes").
C'est l'état de grâce. Rien de plus normal. En général ça ne dure jamais bien longtemps. On en reparlera à l'automne: c'est là que ce genre de sondage aura une pertinence, parce que pour le moment il brasse beaucoup de vent.
Le jour où on aura définitivement compris que les sondages ne servent qu'à manipuler les masses, la Démocratie aura fait un grand bond en avant !
commentaires