Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
BLOG   ACTUALITY

BLOG POLITIQUE : Une bonne info, c'est une info Blog Actuality !

L'ouverture du marché de l’énergie

Publié le 30 Juin 2007 par Austin

Dès dimanche, les consommateurs pourront choisir entre le tarif réglementaire et le prix du marché pour l'électricité et le gaz. Comme les entreprises, les particuliers qui vont sortir du tarif réglementé vont voir leur facture d'électricité ou de gaz grimper ou baisser au gré des cours mondiaux.
L'expérience des PME qui, après avoir opté pour les tarifs libres ces dernières années, ont vu flamber leurs factures ne plaide pas en faveur de la libéralisation.
Le député socialiste chargé des Affaires économiques dans "l'équipe Shadow" a réaffirmé vendredi l'opposition du PS à l'ouverture intégrale du marché de l'énergie.
.
Cette situation relève entièrement de la responsabilité des gouvernements Raffarin et Villepin qui ont donné leur feu vert à l'ouverture aux ménages du marché de l'énergie début juillet 2007.
 
Mais cette libéralisation des tarifs est aussi la volonté de Bruxelles qui souhaite séparer la distribution d'énergie de la production, condition nécessaire à une véritable ouverture du marché.
 
.
A partir du 1er juillet, les ménages pourront donc choisir leur fournisseur de gaz et d'électricité. Ils opteront soit pour des offres d'énergie à des prix réglementés, fixés par l'Etat et uniquement délivrés par EDF et Gaz de France, soit pour des offres à des prix libres, dits de marché, proposées par les fournisseurs alternatifs mais aussi par EDF et GDF.
Selon un sondage rendu public vendredi, près de la moitié des Français craignent une hausse des prix de l'énergie.
L'association de consommateurs UFC-Que Choisir a également estimé qu’il y avait de gros risques d'une flambée des prix de l'énergie.
Enfin, il n’est pas inutile de rappeler aux Français que s'ils choisissent une offre à prix de marché, ils ne pourront plus revenir en arrière. 
.
commentaires

Laurent Fabius quitte le Bureau national du PS

Publié le 29 Juin 2007 par Rive gauche

Dans un entretien au Monde daté de jeudi, Laurent Fabius a annoncé qu'il allait quitter dans les prochaines semaines le Bureau national du PS, l'instance de direction du parti. 
"Il faut renouveler les membres, mais j’entends rester très actif au sein du PS". 
"Je me défini comme un sage actif, je suis préoccupé par l’atmosphère délétère qui règne parmi les dirigeants socialistes, je souhaite me tenir à l’écart des déclarations quotidiennes contradictoires". 
"Je propose pour me succéder Guillaume Bachelay, un de mes jeunes collaborateurs et membre du Conseil national."
De son côté, Dominique Strauss-Kahn, député du Val-d'Oise, avait fait part lui aussi de sa décision de quitter le Bureau national, deux jours après la défaite de la gauche aux élections législatives. Un de ses proches, Christophe Borgel, lui succédera. 

Fabius veut tourner la page mais on discerne chez lui l'intention d'agir pour qu'un second scénario Royal ne soit pas l'hypothèse privilégiée en 2012.
Sans doute estime-t-il pouvoir encore jouer sa carte ou bien peser sur un choix plus en phase avec les manières d'agir du PS. 
Fabius n'accepte pas que Royal s'affranchisse de son échec aussi pense-t-il rassembler derrière lui ceux qui partagent cette analyse. IL aimerait coordonner des chantiers d'actions innovants tout en restant en première ligne pour contrer le gouvernement. 
Reste qu'il n'est pas le seul sur les rangs pour occuper le terrain et qu'il y en a à l'appétit insatiable.

.
commentaires

Comparini demande des excuses publiques

Publié le 29 Juin 2007 par Rive gauche

Anne-Marie Comparini, ancienne députée UDF du Rhône, a demandé vendredi que le secrétaire général délégué de l'UMP Patrick Devedjian "s'excuse publiquement", après son propos la qualifiant de "salope".
"Ces propos, je les trouve choquants, déplorables. Comment peut-on, dans notre pays, créer la culture du débat si l'on parle ainsi de ceux qui défendent des valeurs différentes", a-t-elle dit sur Europe 1.
Mme Comparini a ajouté que le propos de Patrick Devedjian "témoigne d'un manque de respect à toutes les femmes, porte atteinte à la dignité des femmes".
"Il ferait bien de s'excuser publiquement", a-t-elle ajouté ...
.

commentaires

Devedjian traite Comparini de salope !!!!

Publié le 28 Juin 2007 par Rive gauche


Comparini
Vidéo envoyée par TDLYON

 

Le secrétaire général délégué de l'UMP traite l'ancienne députée du Rhône de "salope", dans un reportage télévisé ... !!! 
La scène s'est passée lors d'un reportage, filmé par la chaîne lyonnaise TLM, consacré aux premiers pas parisiens des députés du Rhône nouvellement élus, Michel Havard (UMP) et Pascale Crozon (PS). Renaud Muselier, député des Bouches-du-Rhône, venait de présenter Michel Havard au secrétaire général délégué de l'UMP en lui expliquant qu'il avait battu sa rivale du MoDem, Anne-Marie Comparini. C'est après l'avoir félicité, que Patrick Devedjian ajoute : "cette salope". 
.
commentaires

François Hollande, carnet d'actu

Publié le 27 Juin 2007 par Rive gauche


Carnet d'actu de François Hollande
Vidéo envoyée par PartiSocialiste

commentaires

Canteloup revue du 27 juin

Publié le 27 Juin 2007 par Rive gauche


Canteloup : revue de presque 27/06/07

commentaires

Le déficit de la branche retraite

Publié le 27 Juin 2007 par Rive gauche

Si la dégradation de 2 milliards d'euros des comptes de la branche maladie est connue, la presse révèle ces jours-ci que l'assurance vieillesse afficherait, elle aussi, un déficit à 4,5 milliards fin 2007, voire approcher les 5 milliards d'euros.
Ces chiffres sont d’abord un constat d'échec de la Loi Fillon sur les retraites. Le gouvernement espérait que son plan pour l'emploi des seniors inciterait les salariés à prolonger leur activité professionnelle. Hors il y a contradiction à vouloir augmenter le temps de travail des ouvriers et, dans le même temps, ne pas créer les conditions pour que ceux-ci travaillent.
Les entreprises tendent à se débarrasser de leurs travailleurs âgés grâce à un certain nombre de dispositifs existants. Et ces derniers coûtent aux branches maladie et vieillesse à cause de leur mise au chômage, de leur cessation anticipée d'activité, de leur préretraite.
Il y a également le problème démographique, avec l'arrivée à la retraite de générations nées après la dernière guerre et, parallèlement, la population, qui serait en âge d'être active et de cotiser, rencontre le chômage.
Ce ralentissement de la masse salariale prive l'Assurance-maladie de ressources, et notamment l'assurance vieillesse.
Une chose est sûre, le rendez-vous de 2008 fixé par la loi Fillon va se tenir dans un contexte financier très dégradé. Ni le gouvernement ni les partenaires sociaux ne pourront rester les bras croisés devant ce déficit des retraites. La question d'un surcroît de recettes va se poser avec acuité.
.
commentaires

Canteloup revue du 26 juin

Publié le 26 Juin 2007 par Rive gauche


Canteloup : revue de presque 26/06/07

 

commentaires

La situation au Parti Socialiste

Publié le 26 Juin 2007 par Rive gauche

Les socialistes et les militants sont inquiets devant l'individualisme acharné d'une femme qui se croit habitée d'une mission. Si elle était absente du Conseil national, Ségolène Royal a été omniprésente à la télévision. Si elle a pratiqué la politique de la chaise vide, elle a envahit les petits écrans. Fidèle à sa stratégie de communication, elle a choisie d’être une Ségolène souriante à la télé plutôt qu’une Royal oratrice laborieuse et contestée au Conseil national.

Les socialistes et les militants ne sont pas rassurés non plus par la violence de ceux qui se coalisent pour lui faire barrage. Les éléphants ne se rassemblent plus que pour déjouer des manoeuvres personnelles et prolonger le règne d'un premier secrétaire qui a, dans cette occasion, l'immense mérite de ne pas les gêner. Un congrès anticipé aurait pu la porter à la tête du parti. Mais ses adversaires, pourtant pressés de tourner la page Hollande, ont voulu éviter une telle situation.

Les socialistes et les militants ont le tournis entre les éléphants qui veulent gagner du temps pour laisser se dégrader la popularité de Royal, les jeunes lions comme Arnaud Montebourg, Manuel Vals ou Gaëtan Gorce qui veulent brusquer le départ des dirigeants, et enfin la gazelle Ségolène qui, pour contrarier ces arrangements de circonstance, rejoue la carte des militants contre les éléphants.

Ségolène n'est pas seule responsable de sa défaite et les critiques qu'elle adresse à un appareil un brin vermoulu ne sont pas toujours sans fondement. Elle a eu le mérite de comprendre que l'électorat de gauche peut aspirer, lui aussi, à l'ordre et à la sécurité. Elle a eu le mérite de briser quelques tabous et elle a tenté de faire du blairisme sans Tony Blair. Ce Blair qui a gagné trois fois les élections et ramené le chômage à 5 %. Ce Blair que les socialistes français continuent de vouer aux gémonies.

En rechignant à changer de stratégie et en remettant à une date ultérieure la révolution doctrinale en vue de la refondation du PS, les dirigeants actuels lui rendent ainsi une fière chandelle. Pourtant Ségolène Royal serait bien inspirée d'admettre qu'on ne gagne pas contre son propre camp. Si elle veut poursuivre sa carrière de candidate à la présidentielle, elle ne peut se passer du Parti Socialiste.

S’il est évident que le PS doit se refonder, les militants souhaitent qu’il reste un peu à gauche car en dehors de leur parti, il ne reste plus grand-chose de ce côté-là.
.

commentaires

Stephane Le Foll, point de presse

Publié le 25 Juin 2007 par Rive gauche


Point presse du 25 juin : Stéphane Le Foll
Vidéo envoyée par PartiSocialiste

 

commentaires

Bockel le traître bave sur le PS

Publié le 25 Juin 2007 par Rive gauche

"C'est un regard un peu triste que je porte sur le PS, même si je ne suis pas vraiment surpris", a déclaré M. Bockel sur la Radio de la communauté juive (RCJ).
En dépit de son entrée dans un gouvernement de droite, M. Bockel a affirmé qu'il gardait "des convictions de gauche" (????). " Moi, je suis fier d'être partie prenante dans cette équipe. "…
.
Si Kouchner conserve malgré tout la palme de la trahison et du cynisme (je ne parle pas de ce malade de Besson, lui c'est un cas sanitaire), force est de constater que Bockel le talonne de près.
La seule raison pour laquelle il restait au PS, était que ce dernier lui permettait de se distinguer en tant qu'ultra libéral, là ou à l'UMP il n'aurait été qu'un godillot parmi d'autres, ce qu'il est devenu aujourd'hui.
Bockel a toujours été un maire médiocre pour cette bonne ville de Mulhouse, il a constamment flirté avec les thèmes du FN aujourd'hui récupérés par Sarkozy.
.
Kouchner, Bockel, Besson et les autres traître valident les positions de l'extrême droite qui prétend que droite et gauche c'est pareil, ils contribuent donc à l'affaiblissement de la politique.
De plus, je suis désolé, il n'existe pas de champ d'intervention ou le consensus règnerait. La politique de Sarko est avant tout une politique en faveur de sa clientèle électorale et pas une politique pour la grande majorité des travailleurs de ce pays qui gagne moins de 1800 € par mois.
.
Kouchner, Besson, Bockel et les autres traîtres évitez de baver sur le Parti Socialiste, c’est un parti où l’on côtoie des personnalités honnêtes et je n'en dirais pas autant de vous ! 
Rive gauche
.
commentaires

Manuel Valls, point de vue

Publié le 25 Juin 2007 par Rive gauche

Sur France 2, lundi 25 juin, Manuel Valls, député PS de l'Essonne : 
.
"J’ai demandé lundi une consultation des militants socialistes afin qu'ils tranchent les questions essentielles et imposent une nouvelle direction"…
"J’ai regretté que lors de son conseil national samedi, le PS ait préféré l'immobilisme, alors qu'il fallait répondre à la crise de projet, aux problèmes par rapport aux alliances et à la crise de leadership. La majorité des socialistes a préféré attendre, c'est la plus mauvaise des solutions qui a été choisie".
"Il fallait nous donner les moyens d'une autre organisation qui nous sorte des luttes de clans, de courants, d'écuries présidentielles, qui paralysent le parti socialiste et qui le minent". .
"Je demande qu'on consulte les militants", ce sont eux qui peuvent rénover le parti socialiste". Il faut leur demander leur avis, qu'ils tranchent sur les questions essentielles, qu'ils imposent une nouvelle direction",
"Le PS est un appareil replié sur lui-même, qui a peur de Ségolène Royal, qui a peur des adhérents". 
" J’ai regretté l'absence de Ségolène Royal au conseil national de samedi, car j’estime qu'il vaut mieux participer à un travail collectif, mais que vu les critiques, parfois injustes entendues au conseil, peut-être elle a eu raison de rester en Poitou-Charentes". 
"J’estime que, pour certains au PS, il y a un tout sauf Ségolène, ce qui explique que les principaux responsables du PS se sont rassemblés autour de François Hollande pour que rien ne bouge".
"C'est sur le fond que nous avons perdu, notre propre logiciel de pensée n'est plus adapté aux évolutions du monde et de la société"...
.
commentaires

Canteloup revue du 25 juin

Publié le 25 Juin 2007 par Rive gauche


Canteloup : revue de presque 25/06/07

commentaires

Prix 2007 humour et politique

Publié le 25 Juin 2007 par Rive gauche

Info trouvée sur MSN:
""Dernière sélection pour le prix 2007 "Press club, humour et politique"
Le jury du prix "Press club, humour et politique" a procédé à une ultime sélection de cinq "petites phrases" pour son Prix 2007, qui sera remis le 3 juillet, a indiqué mercredi le jury. 

Voici les cinq dernières phrases retenues :


- François Bayrou : " Si je suis élu, rien ne changera en France".

- Jean-Pierre Chevènement : "Hollande propose des Assises de la Gauche. Pourquoi des Assises ? La correctionnelle suffirait".

- Patrick Devedjian : "Je suis pour un gouvernement d'ouverture, y compris aux Sarkozistes, c'est tout dire".

- Arno Klarsfeld : " Je ne suis pas un expert du 12ème arrondissement, mais je l'ai traversé quand j'ai couru le marathon de Paris".

- Philippe de Villiers : "Quand on va m'entendre et que l'on va me voir, ça va se voir et ça va s'entendre"". 

Pour moi, le meilleur est Arno Klarsfeld

commentaires

Julien Dray, point de vue

Publié le 24 Juin 2007 par Rive gauche

Julien Dray, porte-parole du PS et proche de Ségolène, lors du "Forum" de Radio J, a estimé dimanche que :

"
Le tout sauf Ségolène au parti socialiste n'avait jamais cessé, les militants, eux, ont fait une campagne du feu de dieu" ...
"Il y a tellement de gens qui voudraient la mettre à la retraite, tellement de gens qui voudraient la pousser à l'extérieur, qui n'ont jamais digéré sa désignation" ...
" Il fait valoir qu'un fossé se crée entre une sorte de petit état major et la réalité militante du terrain au sein du parti.

"L
'échec à la présidentielle, est dû à un problème d'identité, de réflexion sur l'état de la société, de la valeur des solutions que nous avons proposées"...
"Le séminaire des proches de Ségolène Royal au cours duquel doivent être analysées les raisons de l'échec à la présidentielle et la rénovation du parti se déroulera en juillet".

"Je n'exclut pas un rejet par le Parlement français du projet de traité européen qui est un compromis boiteux, sans ambition et qui ne satisfait ni les partisans du oui ni les partisans du non."
"C'est un mini-accord sans ambition, un accord a minima, un accord qui rend encore plus complexe le fonctionnement de l'Europe"
 ...
"L'Europe continue sa dérive libérale. A un moment où à un autre il y aura forcément de nouveaux chocs avec les peuples qui ne supportent plus cette dérive libérale"...
"Est-ce qu'on peut accepter ce compromis boiteux? Je ne le crois pas"
"Le risque du rejet de ce traité simplifié par le Parlement français n'est pas à exclure mais je ne peux pas pour l'instant anticiper sur les discussions qui auront lieu à l'intérieur du parti socialiste et de ses instances".
"On va en discuter et lorsque la question viendra nous délibérerons collectivement. Mais mon sentiment c'est que ceux qui ont voté non comme ceux qui ont voté oui ne peuvent pas se retrouver dans le compromis qui nous est proposé aujourd'hui et qui n'est que la simple continuation de la dérive libérale de l'Europe" ...
 
.

commentaires

Conseil national du PS

Publié le 23 Juin 2007 par Rive gauche

Les 300 membres du Conseil national du Parti socialiste se réunissaient ce samedi 23 juin 2007 afin de commencer l’analyse des deux défaites à l’élection présidentielle et aux élections législatives, et débattre autour du processus de refondation du PS. 
Ce processus proposé par François Hollande a été adopté à l’issue de cette réunion par l’unanimité des exprimés, moins 3 voix contre et une abstention.

.
commentaires

Deep Purple, Smoke on the water

Publié le 23 Juin 2007 par Rive gauche


Deep Purple - Smoke On The Water

commentaires

Echec du Traité simplifié, Sarko a échoué

Publié le 23 Juin 2007 par Christelle

Ce devait être, au départ, un traité simplifié, ce sera, à l'arrivée, un traité compliqué, où risquent de s'emmêler d'inextricables mécanismes !
Le spectacle offert par le Conseil européen est à ce propos affligeant. Les petits arrangements entre amis, les connivences et les marchandages occupent le devant de la scène.
La question n'est pas qu'un Etat impose aux autres ses choix mais, au contraire, de trouver avec les autres, le chemin qui permet de progresser.
Mais l’Europe est incapable de quitter une impasse sans construire un labyrinthe, persuadée, sans doute, qu'il ne peut y avoir équité sans complexité ! Face à un dysfonctionnement évident, on ajoute une usine à gaz à une autre usine à gaz.
La nuit passée a sans doute été décisive, mais si l’Europe a échappé à la crise c’est grâce à Angela Merkel et non au Président Sarko. De retour en France, ce dernier va employer les " Moi j’ai voulu … Moi j’ai fait … Moi j’ai dit " et utiliser tous les médias sarkoziens pour convaincre les Français qu'on approche de l’Europe simplifiée.  
.
commentaires

L’intervention de Ségolène n'a rien de critiquable

Publié le 23 Juin 2007 par Rive gauche

Le programme du Parti Socialiste a été élaboré par l'ensemble des cadres du parti et des experts, puis débattu dans chaque section socialiste. Des amendements ont été apportés suite aux diverses interventions des militants. Enfin il a été soumis aux votes des militants qui l'ont approuvé à plus de 80%.
Lors des débats en vue des primaires du Parti Socialiste, j'ai soutenu, avec de nombreux militants, Laurent Fabius car il était le mieux placé pour défendre le projet socialiste, qui reprenait très largement les idées que nous défendions.
Comme candidate du PS elle a dû évidemment défendre un programme et des mesures qui avait été adoptées par le parti. Une fois l'échec de l'élection passé, elle rappelle, à bon droit, qu'elle n'est pas d'accord avec ces mesures.
Beaucoup de socialistes, à la vérité, ne détesteraient pas que Ségolène Royal consente enfin à faire son autocritique de campagne. C'est peu dire qu'elle préfère l'attaque à la défense.
Aucun dirigeant socialiste n'a su incarner une personnalité aussi forte que celle de François Mitterrand. Depuis sa mort, le Parti Socialiste s'est laissé engluer dans ses procédures bureaucratiques au dépend de toute idée et de tout élan. Et c'est peut-être l'espoir d'avoir retrouvé un leader charismatique qui a fait le succès et la ferveur autour de Ségolène Royal.
Aujourd'hui les choses sont remises à plat et les militants trancheront entre les différentes motions présentées lors du prochain congrès. 
.
commentaires

Pink Floyd : Shine On You Crazy Diamond

Publié le 22 Juin 2007 par Rive gauche


Pink Floyd - Shine On You Crazy Diamond

commentaires

Les sondages manipulateurs

Publié le 22 Juin 2007 par Rive gauche

Selon le sondage LCI-Le Figaro, 78% des sondés estiment que Sarko a été convaincant lors de sa prestation télévisée du mercredi 20 juin …

Hors cette télé réalité a été regardée par 11600000 téléspectateurs.
Soit 11600000 x 78 = 9048000 convaincus. 
 
Aux dernières élections il y avait 44472733 électeurs inscrits ...
Soit 44 472 733 – 9048000 = 35424733 (80%) pas convaincus (Comme moi) ou s’en foutent (Comme ma voisine) … !
 
Tout est relatif dans les sondages …  Et on peut leur faire dire ce que l'on veut !
Comme quoi les sondages manipulent l'opinion.
.
commentaires

Canteloup revue du 22 juin

Publié le 22 Juin 2007 par Rive gauche


Canteloup : revue de presque 22/06/07

commentaires

L'aveu de Royal !!!

Publié le 21 Juin 2007 par Rive gauche

commentaires

Le Zap du Web 21 juin

Publié le 21 Juin 2007 par Rive gauche


Le ZappiNG DU WEB - JEUDI 21 JUIN 2007

commentaires

Canteloup revue du 21 juin

Publié le 21 Juin 2007 par Rive gauche


Canteloup : revue de presque 21/06/07

commentaires
1 2 3 > >>