Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
BLOG   ACTUALITY

BLOG POLITIQUE : Une bonne info, c'est une info Blog Actuality !

Chronique du règne de Nicolas 1er par Patrick Rambaud

Publié le 23 Janvier 2008 par Rive gauche

 
Chronique du règne de Nicolas 1er
Vidéo envoyée par
Rive-gauche

 

Patrick Rambaud, prix Goncourt 1997, s'est amusé à écrire la "Chronique du règne de Nicolas 1er", une savoureuse satire sur les moeurs de l'Elysée.
L'écrivain décrit, au jour le jour, l’éclosion de ce nouveau monarque, en se fondant sur des faits réels. 

Dans cette chronique on croise un souverain trépidant, une impératrice pincée, un dauphin de dix ans, des ministres empoudrés et fébriles, un duc de Bordeaux tragique, des barons à genoux… 

Rien n’échappe à la plume de l’écrivain, ni le short, ni les flagorneries des princes, ni les courbettes des petits marquis …  Patrick Rambaud nous dépeint une galerie de portraits avec la drôlerie et la cruauté de Saint-Simon.

Chronique du règne de Nicolas 1er : ExtraitMême parvenu, Notre Précieux Souverain ne trouva point la paix en lui-même, tant il restait secoué en continu par des nervosités. Qui l’a vu fixe et arrêté ? Il ne bougeait que par ressorts …

Il marchait des épaules avec une façon personnelle de se dévisser le cou, remuant par courtes saccades comme s’il était engoncé dans un costume …
Quand il parlait en public, plusieurs fois dans une même journée, il se rengorgeait ainsi qu’un pigeon et se livrait à de curieuses contorsions pour animer ses dires …

commentaires

Les contradictions de Sarkozy

Publié le 23 Janvier 2008 par Rive gauche

Contradictions de Sarkozy
Vidéo envoyée par Rive-gauche

 

On peut noter, jour après jour, une véritable incohérence dans les discours de Sarkozy.
commentaires

Sarkozy le Monsieur taxes plus !

Publié le 17 Janvier 2008 par Rive gauche

Sarko le Monsieur taxes
Vidéo envoyée par Rive-gauche

 

SarkoTaxes : Franchises médicale, taxe éco-contribution, taxe éco-participation ... TVA sociale, franchises judiciaire après les municipales ... 

Avec Sarko tout augmente sauf le pouvoir d'achat !

Comment financer la médiocrité ? Le gouvernement envisage une taxation sur la vente des produits d'électronique grand public permettant de recevoir la télévision (téléviseurs, micro-ordinateurs, téléphones mobiles, voire baladeurs) pour financer la suppression de la publicité sur l'audiovisuel public.

commentaires

Cécilia Sarkozy règle ses comptes

Publié le 11 Janvier 2008 par Rive gauche

Cécilia Sarkozy règle ses comptes
Vidéo envoyée par Rive-gauche

 

Claude Askolovitch a lu, pour Le Nouvel Observateur, trois livres événements consacrés à Cécilia. Il  explique en quoi les ouvrages sont révélateurs de la personnalité de Nicolas Sarkozy. 

Celui d’Anna Bittton est troublant comme un miroir: la journaliste connaît Cécilia Sarkozy depuis des années, au point d’en être devenue une confidente. Elle lui rend justice en la trahissant -ou la venge en lui donnant la parole. 

Cécilia décrit ce que fut sa vie dans un mélange de clichés et de lucidité venimeuse. La politique: “Un décor de western derrière lequel il n’y a rien.” L’entourage de Sarkozy: “Une bande malfaisante”, “de jeunes mecs qui se sont retrouvés gonflés de pouvoir et qui se sont pris pour les princes de Paris”. 
"Il n’aime personne, même pas ses enfants.” “Il a un côté ridicule. Il n’est pas digne. Nicolas, il ne fait pas Président de la République, il a un réel problème de comportement.” 
Et les jolies ministres dont Sarkozy vante la beauté -comme il vantait la sienne, avant: “Des tapisseries. Maintenant qu’il n’a plus de first lady, il faut qu’il sorte avec de jolies filles à son bras, habillées en Dior.” ... Ainsi parle Cécilia de Nicolas Sarkozy.

Dans cette affaire, les jeux de l’amour se mêlent à la politique, et s’apparentent aussi aux jeux de la guerre.

Nicolas, il faut toujours se méfier des ex.

commentaires

Sarkozy Président bling bling

Publié le 10 Janvier 2008 par Rive gauche

Sarko bling bling
Vidéo envoyée par Rive-gauche

 

Dès le début de son mandat, Sarkozy s'est distingué par un goût prononcé pour des objets qu'on croyait incompatibles avec la fonction présidentielle: chaînette en or sur la poitrine, bracelet porte-bonheur au poignet, chaussures à glands, T-shirts de la police new-yorkaise, lunettes de soleil Ray Ban et montres suisses bien visibles, notamment une Rolex Daytona et une Breitling Navitimer. 

Depuis, ce style a reçu l'appellation générique de "bling-bling", référence aux chaînettes et joyaux voyants dont s'ornent certains rappeurs américains. 

L’univers de Sarkozy est à l’opposé du rap, mais finalement, ils se retrouvent dans la même célébration de l’argent, la soirée du 6 mai passée au très select Fouquet’s, un restaurant des Champs Elysées avec un parterre de patron du CAC 40, l’utilisation du jet d'un milliardaire, Vincent Bolloré, les vacances sur le yacht du même Bolloré, les luxueuses vacances américaines offertes par de riches amis … 

Tout cela inaugurant une ère de luxe ostentatoire, de starisation et de médiatisation incessante du personnage présidentiel.

commentaires

Sarkozy ferme sur la fin des 35 heures

Publié le 9 Janvier 2008 par Rive gauche

Sarko ferme sur la fin des 35 heures
Vidéo envoyée par Rive-gauche

Sarkozy a choisi d’enterrer les 35 heures. En neuf mois, le gouvernement a déjà vidé les 35 heures d'une partie de leur substance. Il est désormais tentant de vouloir porter l'estocade à une coquille de plus en plus creuse.

D'ailleurs le clivage sur le sujet s'est immédiatement reformé entre les libéraux et les socialistes, attachés à l'acquis social que représente la durée légale du travail.
 

commentaires

Sarkozy flou sur le pouvoir d'achat

Publié le 9 Janvier 2008 par Rive gauche

Sarko flou sur le pouvoir d'achat
Vidéo envoyée par Rive-gauche

Après le choc des images, le poids des mots, mais ils cachent bien mal l'absence criante de réponses concrètes aux urgences des Français. 

Sarkozy est rattrapé par la réalité des 14 milliards réinjectés dans l'économie française, dont on ne mesure pas vraiment l'impact sur le pouvoir d'achat. 

Incapable, et pour cause, de combler le gouffre entre sa promesse d'être le président du pouvoir d'achat et la réalité d'une politique entièrement vouée à rassasier les appétits de profits, Sarkozy a déployé tous ses talents de communicateur pour nous vendre la même politique. Et cela nous a valu l'aveu de son impuissance à faire mieux sur le pouvoir d'achat.

Cette droite sarkozyste a aujourd'hui la chance d'affronter une gauche vieillie, minée par la lutte des chefs et incapable d’ouvrir la porte de la modernité.
 

commentaires

Les ministres au Fouquet's avant les voeux au Président Sarkozy

Publié le 3 Janvier 2008 par Rive gauche

Les ministres au Fouquet's avant les voeux
Vidéo envoyée par Rive-gauche


Les ministres se sont retrouvés dans un restaurant parisien avant d’aller présenter leurs voeux au président de la République.
 
commentaires

La République Sarko show biz et reality show

Publié le 2 Janvier 2008 par Rive gauche

La République sarko show biz
Vidéo envoyée par Rive-gauche

Naguère, pour réussir en politique, il fallait des idées et des convictions. Aujourd'hui, c'est le règne des apparences et de l'exposition de la vie privée, c’est la République du show-biz, du tape à l’œil, du people. Sarko aime l’argent et il ne s’en cache pas. La politique n'en sort pas grandie.

Il est manifeste que Nicolas Sarkozy a orchestré sa sortie publique avec Carla Bruni. 
Il est manifeste aussi qu'il a cherché ainsi à tirer un profit politique de cette liaison.

Pour continuer à exister dans l'opinion, les actions politiques, nationales, internationales, ne suffisent pas. Il lui faut une image glamour, il doit faire rêver. Il veut raconter une histoire et raconte des histoires aux Français.

La vie privée de Sarkozy ne nous concerne pas, à condition qu'elle ne soit pas étalée comme un reality-show. Ce qui nous concerne par contre, c'est la possible dérive d'une politisation de la vie privée.

Ce n'est pas une affaire d'Etat, mais c'est une bonne opération de communication.

Elle tombe d'autant plus à point qu'elle occupe des médias. Les journaux ont désormais autre chose à se mettre sous la plume. L'heure est à la peopolisation.

Sarkozy est passé de la visite controversée de Kadhafi à son idylle avec Carla Bruni, comme il avait sauté auparavant de la grogne sur la réforme des régimes spéciaux de retraite à son divorce avec Cécilia.

Habileté suprême des tireurs de ficelles médiatiques qui nous gouvernent.
Sarkozy abolit les  frontières entre presse people et presse généraliste.

Il ne faut donc pas se méprendre sur les apparences d'une présidence papier glacé, qui verse ostensiblement dans le luxe, le strass et les paillettes. 
Il brave les codes ordinaires de comportement d'un chef de l'État français.

A défaut d'incarner les Pères Noël sur le pouvoir d'achat des Français, Sarkozy leur raconte des histoires de princesses charmantes.

"La politique est l'art de se servir des hommes en leur faisant croire qu'on les sert." Voltaire

commentaires