Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
BLOG   ACTUALITY

BLOG POLITIQUE : Une bonne info, c'est une info Blog Actuality !

Budget 2016 de la France : 373 milliards d'euros

Publié le 28 Septembre 2015 par Rive gauche dans Edito

À quoi serviront les 373 milliards d'euros du budget de la France ?

- Aides aux collectivités : 50 milliards euros

- Education : 48 milliards euros

- Pensons : 46 milliards euros

- Charges de la dette : 45 milliards euros

- Défense : 32 milliards euros

- Recherche et enseignement supérieur : 26 milliards euros

- Union européenne : 21 milliards euros

- Solidarité et insertion : 18 milliards euros

- Aide au Logement (APL) : 18 milliards euros

- Sécurités : 12 milliards euros

- Travail et emploi : 11 milliards euros

- Finances publiques : 8 milliards euros

- Ecologie : 6,5 milliards euros

- Justice : 6 milliards euros

- Régimes sociaux et retraite : 6,5 milliards euros

- Diplomatie : 3 milliards euros

- Anciens combattants : 2,5 milliards euros

- Culture : 2,5 milliards euros

- Agriculture : 2,5 milliards euros

- Outre-mer : 2 milliards euros

- Santé : 1 milliard euros

En face des 373 milliards d'euros, les recettes de l'État ne totalisent que 300 milliards d'euros :

- 72,3 milliards d'euros d'impôt sur le revenu,

- 33 milliards d'euros d'impôt sur les sociétés,

- 145 milliards d'euros de TVA).

D'où un déficit budgétaire chiffré à plus de 73 milliards d'euros.

Recettes 300 milliards, dépenses 373 milliards, déficits 73 milliards, cela donne un pourcentage de 25 %... !!!

J'ai une bonne question à poser : est-ce vraiment une gestion sérieuse ? Ne cherchez pas, j'ai la réponse : NON !

C'est comme si un employé, ayant un salaire de 2000 euros par mois, dépensait tous les mois 2500 euros ! Il aurait des problèmes avec sa banque.

A mon avis, il faut s'attendre à une augmentation du déficit avec l'invasion des migrants, car le contribuable français est solidaire des réfugiés : Il leur assure le gîte, le couvert, les soins. (Cette dépense supplémentaire serait de 120 millions d'euros minimum)

commentaires

Au moins 700000 migrants en Europe en 2015

Publié le 28 Septembre 2015 par Rive gauche dans Edito

Ils seront au moins aussi nombreux en 2016, d'après le Haut Commissariat de l'ONU pour les réfugiés.

700.000 seulement ? Il y a 22 millions de Syriens, 34 millions d'Irakiens. Donc beaucoup plus certainement !

Et le regroupement familial ?

Et la non intégration ?

On refait les mêmes erreurs !

Est-ce la fin de l'Occident Chrétien et de l'éphémère Union Européenne ?

La question reste posée. Et la question restant posée, il ne me reste plus qu’à donner la réponse, mais cette réponse est donnée dans la question !

commentaires

Syrie : La France se trompe de cible !

Publié le 28 Septembre 2015 par Rive gauche dans Edito

"La France ouvre une enquête visant Assad pour crimes de guerre". Il est de notre responsabilité d'agir, a affirmé Laurent Fabius. Alors que l'ennemi principal pour tous est bien Daech !

Et comme par hasard un pseudo journaliste sort des photos, 2 ans après, sur les supposés crimes d'Assad, alors que l'on avait une chance de faire bouger les choses avec la Russie, et d'avancer contre Daech.

Qui peut dire que ces photos ne représentent pas celles de victimes du terrorisme islamiste ?Dans une guerre civile, il y a malheureusement des morts de deux côtés.

Donc pour la France, l'ennemi à abattre est Bachar el Assad et non Daech ! Il est hautement déplorable que nos dirigeants occidentaux s'enferment dans des postures stériles et dépassées. Vous pensez que de Gaulle ne savait pas qui était vraiment Staline lors de la constitution de l'escadrille Normandie-Niemen ? Mais de Gaulle pensait à la France et non pas à de petites combines minables.

Actuellement, un seul grand dirigeant de ce Monde fait preuve de lucidité, il s'appelle Poutine.

commentaires

Contrôles renforcés des chômeurs

Publié le 23 Septembre 2015 par Rive gauche

Enfin une bonne nouvelle : Le contrôle de la recherche d'emploi des chômeurs, assuré jusqu'à présent par les conseillers Pôle Emploi, sera désormais dévolu à une équipe spécialisée. Ces agents contrôleurs seront au nombre de 200 au plan national.

La fraude aux allocations chômage a explosé : Soit une hausse de plus de 233% en quatre ans ! La fraude à l’assurance-chômage est de 2 milliards d’euros par an en France, pour 30 milliards de prestations versées, selon la Cour des comptes.

Rappel fraudes fiscales et prestations sociales :

Fraude fiscale, entre 40 et 50 milliards d’euros par an : Soit entre 10 et 15 milliards d’euros pour la TVA, 6,5 milliards pour l’impôt sur les sociétés, 5,5 milliards pour l’impôt sur le revenu et 15 milliards d’euros liés au travail au noir.

L’essentiel des fraudes à la Sécurité sociale repose sur le travail dissimulé et les fraudes aux cotisations : 15 milliards d'euros par an.

Les fraudes aux prestations, selon la Cour des comptes : entre 5 et 6 milliards d’euros par an. En 2014, l'administration a détecté 5,5 milliards d'euros de fraude sociale, soit 20% de plus qu'en 2013 année où elles s'étaient élevées à 4,864 milliards d'euros.

Comment vont procéder ces contrôleurs ?

  • Ils commenceront par l'examen du dossier du demandeur d'emploi.
  • Si l'équipe de contrôle soupçonne une insuffisance de recherche d'emploi, elle interrogera le demandeur par questionnaire, puis par téléphone et, enfin, en face-à-face.
  • Le cas échéant, la procédure de radiation sera engagée.

Qui ne connaît pas un chômeur dans son entourage qui a profité au maximum de ses indemnités avant de retrouver un travail ? Les contrôles ne gènent que ceux qui trichent. Quand on bénéficie de l'aide de l'Etat, c'est bien la moindre des choses que de pouvoir justifier qu'on y a droit !

C'est l'absence de contrôle qu'il faut stigmatiser ! L'Etat doit gérer l'argent public avec la plus grande rigueur. Il y a assez d'abus aux prestations sociales pour qu'on puisse s'offusquer quand l'Etat vérifie qu'elles sont données à bon escient !

Les premiers contrôles réalisés par l'équipe expérimentale dédiée ont montré que 20% à 30% des chômeurs contrôlés ne cherchaient pas d'emploi.

commentaires

Les monarchies du Golfe, riches mais peu accueillantes

Publié le 22 Septembre 2015 par Rive gauche dans Edito

Selon les dernières données du Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), plus de 4 millions de réfugiés syriens se sont fait enregistrer dans des Etats voisins, Turquie, Liban, Jordanie.

Face aux réfugiés syriens, le refus du Qatar, de l'Arabie saoudite, du Koweït, de Bahreïn et des Emirats arabes unis, de les accueillir, est l'objet de critiques de plus en plus vives.

Dans un éditorial publié par un quotidien koweïtien, le journaliste évoque le rayon d'espoir qu'il entrevoit dans les grandes campagnes de solidarité avec les réfugiés syriens de la part de certains pays européens. Mais il se désole et s'interroge sur l'absence de toute réponse officielle d'Etats arabes, ajoutant ce silence est scandaleux.

Le contraste est d'autant plus saisissant que certains de ces États du Golfe financent des groupes armés engagés dans la guerre civile syrienne et portent donc une lourde responsabilité.

Mais depuis les mouvements du printemps arabe de 2011, les monarchies du Golfe ont peur que ces réfugiés viennent avec des idées subversives et indésirables pour la stabilité de leurs régimes.

En revanche, Riyad propose la construction de 200 mosquées pour les migrants en Allemagne.

commentaires

Les 28 Etats membres de l'UE ont adopté la répartition de 120000 réfugiés

Publié le 22 Septembre 2015 par Rive gauche dans Edito

La République tchèque, la Slovaquie, la Roumanie et la Hongrie ont cependant voté contre ce plan, la Finlande s'est abstenue.

Il s'impose juridiquement à tous les Etats membres de l'UE, y compris à ceux qui ont voté contre.

Quelle duperie, il y en a bien plus qui vont venir ! Le vrai problème ce n'est pas de répartir 120000 migrants, mais de savoir ce que nous allons faire des millions d'autres qui vont arriver... !

La France est un atout pour les immigrés, car tout est gratuit. Le gite, le couvert, les soins ... c'est le contribuable qui paye.

commentaires

L'OCDE conseille aux pays d'accueillir les migrants

Publié le 22 Septembre 2015 par Rive gauche dans Edito

Le spécialiste des migrations à l'OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques) affirme :

"Cela a un coût, sur plusieurs années, et ce n'est pas grave".

Je rêve, j'hallucine en lisant ces propos !

L'agence de notation Standard and Poor's a elle estimé mardi que l'arrivée des réfugiés ne sera pas "la solution aux futurs problèmes de retraite" de populations européennes vieillissantes.

Il faut cinq à six ans aux réfugiés arrivant en Europe pour atteindre le taux d'emploi des migrants qui entrent au titre du regroupement familial, et environ quinze ans pour converger vers celui des autochtones.

Alors pourquoi les immigrés des années 80 vivent-ils des aides ainsi que leurs descendants ?

La question reste posée. Et la question restant posée, il ne nous reste plus qu’à poser la réponse, mais cette réponse est dans la question ! Donc on tourne en rond !

commentaires

Régionales : un tiers des Français ne savent pas qu'il y aura des élections en décembre

Publié le 22 Septembre 2015 par Rive gauche dans Edito

"Les élections régionales auront lieu les 6 et 13 décembre. Saviez-vous qu'elles avaient lieu en décembre prochain ?" 35% des Français ont répondu "non" à cette question.

Pire encore, 62% des jeunes (18-24 ans) ignorent la tenue prochaines de ces élections régionales.

Cela ne m'étonne pas, parmi eux il y a 1/4 d'illetrés, 1/4 de malcomprenants, 1/4 de malentandants, quant au 1/4 restant, ce sont des cons !

A la citation : "Il n'est pas de pire sourd que celui qui ne veut pas entendre",

je propose "Il n'est pas de pire con que celui qui ne peut pas comprendre".

commentaires

Des logements sociaux de la capitale sont attribués à des foyers ayant des revenus confortables

Publié le 22 Septembre 2015 par Rive gauche dans Edito

Dimanche soir, "Capital" consacrait un numéro aux aides sociales en France.

L'équipe de "Capital" démontre notamment qu'une partie des logements sociaux de la capitale sont attribués à des ménages ayant des revenus confortables : jusqu'à 8.000 euros par mois.

Selon les équipes de M6, citant un rapport de la Cour des comptes, près de 70% des demandes de HLM à Paris émanent de foyers très défavorisés en recherche de logements très sociaux avec des loyers particulièrement faibles. Mais ces ménages les plus démunis ne se partageraient que 1,7% du parc social total de la capitale.

Ce chiffre n'est pas remis en cause dans le reportage par Ian Brossat, l'adjoint (PCF) à la mairie de Paris en charge du logement.

commentaires

Un référendum sur l'unité de la gauche ?

Publié le 22 Septembre 2015 par Rive gauche dans Edito

Le premier secrétaire du PS, Jean Christophe Cambadélis, a annoncé samedi soir l'organisation d'un référendum auprès du peuple de gauche afin de savoir s'il est favorables ou non à une union de tous les partis de gauche aux régionales de décembre.

Le référendum se déroulera sur trois jours, du 16 au 18 octobre.

Reste à savoir si un résultat positif aurait une influence quelconque sur les autres forces de gauche. Écologistes et communistes ont décidé de ne pas s'associer aux socialistes dans la plupart des régions, même s'ils les dirigent ensemble depuis plus de dix ans.

Les partis de gauche hors PS n'ont aucun intérêt à s'allier avec le PS. Depuis l'élection de F. Hollande tous ces partis ont sombré, leur seule survie c'est de se distinguer, de montrer qu'ils existent, quitte à perdre les élections.

Je suis pour un référendum, mais quel que soit le résultat, cela ne changera rien aux intérêts personnels de certains cadres qui visent les présidentielles de 2017 et qui divisent la gauche. Ces diviseurs sont Mélanchon, et en particulier Duflot, laquelle organise une casse généralisée de son parti EELV Ecologie.

Le référendum se déroulera sur trois jours, il y aura à la fois des urnes sur chacun des marchés de France, où l’on pourra voter, et en même temps, il y aura un site dédié qui permettra de voter en ligne.

NON aux divisions, frondes, ou intérêts personnels et OUI à l’unité.

Un référendum sur l'unité de la gauche ?
commentaires

Protectionnisme déguisé : Les constructeurs automobiles sévèrement sanctionnés par les Américains

Publié le 21 Septembre 2015 par Rive gauche dans Edito

Si les causes de la condamnation peuvent diverger, les montants à payer, eux, ont souvent pour point commun d'être remarquablement élevés.

GM, Toyota, Volkswagen, Kia, Hyundai, Takata… Après les banques, le secteur automobile serait devenu la nouvelle cible favorite des autorités judiciaires américaines. En l’espace de quelques mois, une pluie de sanctions s’est abattue sur les constructeurs.

Ces assauts répétés contre le secteur automobile, les banques... sont des comportements protectionnistes. Les Américains prônent la limitation des importations, sans pour autant limiter les exportations.

Et l'Europe dans tout ça ? On se plie aux diktats américains !

commentaires

Les contribuables solidaires avec les ex-salariés marocains de la SNCF

Publié le 21 Septembre 2015 par Rive gauche dans Edito

L'entreprise ferroviaire va devoir verser 200.000 euros à chacun des 800 cheminots marocains. Embauchés au début des années 1970 comme contractuels, ces derniers affirment avoir été bloqués dans leurs carrières et pénalisés à la retraite.

C'est tout de même étonnant, il y a des millions de travailleurs polonais, espagnols, italiens qui ont donnés de leur sueurs pour ce pays pendant des années et qui ne réclament rien, et d'autres qui sont toujours victimes de quelque chose ou de quelqu'un. Une question de culture sans doute?

Chers amis contribuables... La SNCF étant en déficit chronique. C'est donc l'Etat qui va payer. Donc le con...tribuable ! Soit 140 à 150 millions d'euros.

commentaires

La firme de Sarkozy reprend du service

Publié le 20 Septembre 2015 par Rive gauche dans Edito

La firme de Nicolas Sarkozy, surnommés les mousquetaires, revient au service du patron comme en 2007 et 2012. Dans cette équipe, on retrouve Brice Hortefeux, Pierre Charon, Frédéric Lefebvre, Franck Louvrier et Édouard Courtial.

Les mousquetaires vous êtes sûrs ? Quand je vois Hortefeux et autres qui ont été des ministres nullissimes, on est loin d Alexandre Dumas. Moi je pense plus aux charlots mousquetaires ! 

On prend les mêmes et on recommence ! A part çà Sarko a changé ! Qu'il dit ... mais vous n'êtes pas obligé de le croire.

Je m'étonne des absences de Claude Guéant, de Nadine Morano, des figures incontournables du premier cercle. En vacances peut être ?

Ne changez rien les comiques des Républicains ex UMP, je vous adore...!

commentaires

François Fillon prend les Français pour des cons !

Publié le 20 Septembre 2015 par Rive gauche dans Edito

En dehors des périodes pré-électorales, nos politiciens en général, Fillon en particulier, semblent avoir très peu d’imagination. Un syndrome franco-français qui date de la nuit de temps et qui a engendré le pays que nous connaissons.

Dans son livre, "Faire', et ce matin sur iTélé, sans surprise, ou presque, notre Fillon national ne change rien au réflexe des promesses électorales pour 2017, mais y ajoute ce subtil parfum de grotesque propre à Sarkozy.

Je m'étonne, j'hallucine devant le nombre indigeste de propositions énoncées par Fillon pour 2017, alors qu'il n'a rien fait, en 5 ans 2007/2012, comme Premier ministre. Des promesses dont la valeur respective sera laissée à votre seul jugement si, par malheur, il est élu Président en 2017.

La connerie est-elle contagieuse ?

La question reste posée. Et la question restant posée, il ne nous reste plus qu’à poser la réponse.

François Fillon prend-il les Français pour des cons ? De deux choses l’une : ou bien François Fillon est un con, et ça m’étonnerait tout de même un peu, ou bien François Fillon n’est pas un con, et ça m’étonnerait quand même beaucoup.

Quitte à choisir entre la peste et le choléras, je pencherais pour la naïveté... Fillon est un naïf... mais à ce niveau là de responsabilités et de professionnalisme... pas sérieux ! pas crédible !

commentaires

Ma philo : Voltaire et le Traité sur la tolérance

Publié le 20 Septembre 2015 par Rive gauche dans Ma philo

Le Traité sur la tolérance est une œuvre de Voltaire publiée en 1763.

Résumé : Dans son Traité sur la tolérance, Voltaire vise la réhabilitation de Jean Calas, protestant faussement accusé et exécuté pour avoir assassiné son fils afin d'éviter que ce dernier ne se convertisse au catholicisme. La famille est mise aux fers et le père est condamné à mort malgré l'absence de preuve. 

Voltaire, indigné, décide d'alerter l'opinion et, pour dénoncer l'inanité de ces luttes religieuses, il écrit le Traité sur la tolérance. Le procès est rejugé à Paris et, le 9 mars 1765, la famille Calas est réhabilitée.

Le contexte historique est alors encore fortement marqué par les guerres de religions françaises.

Commentaires de Rive Gauche : Le Traité sur la tolérance n'a pas grand-chose d'un traité, et tout d'un chef-d'oeuvre. Voltaire invite à la tolérance entre les religions et prend pour cible le fanatisme religieux. C'est aussi un réquisitoire contre les superstitions accolées aux religions.

Pour Voltaire, la tolérance devrait être naturelle pour le genre humain. Il détruit toutes les objections et notamment celle du martyr. Il ne trouve pas plus de trace d'intolérance dans le Judaïsme, qu'il connaît bien.

Il s'attaque aussi à la Chrétienté, mais en montrant constamment des signes de respect, et en étalant le plus possible de références chrétiennes depuis la Bible, les évangiles et Jésus-Christ lui-même.

Pour Voltaire les religions encouragent le fanatisme et aveuglent les esprits. Le philosophe plaide pour le respect des croyances et pour une religion non défigurée par la superstition ou le fanatisme. Il est à craindre, comme l’actualité le rappelle tragiquement, que cet esprit philosophique ne soit pas encore unanimement répandu.

Voltaire était un farouche adversaire du fanatisme religieux et son Traité sur la tolérance est, deux siècles et demi après, toujours d'actualité. C'est un message de lutte pour l'indulgence, la fin des massacres et des exécutions au nom de l'intolérance des religions.

Aurait-il applaudi la loi qui interdit le port du voile intégral en France ? Peut-être, mais je pense qu'il se battrait, sans doute, comme un diable contre ces régimes qui imposant ce genre de fantaisie vestimentaire.

Il est aussi un pionnier de la laïcité française, puisqu'il prône une séparation de l'Eglise et de l'Etat.

C'est avec le Traité sur la tolérance que Voltaire gagne les galons d’intellectuel engagé, qu’il incarne désormais pour la postérité.

Son livre est une critique de l'intolérance des religions, du fanatisme religieux et des crimes perpétrés au nom de ces religions. Le Traité sur la tolérance est toujours d'actualité au XXIe siècle. Un siècle assombrit par un réveil virulent de l'obscurantisme, des attentats et des massacres au nom de l'islam.

Le lecteur, lui, n'a plus qu'à méditer, et à tirer les conclusions qui s'imposent.

commentaires

L'islam contre la République ?

Publié le 19 Septembre 2015 par Rive gauche dans Edito

Céline Pina, conseillère PS, avait dénoncé, dans un témoignage choc publié dans un quotidien parisien, le salon de la femme musulmane qui s'est tenu le 12 septembre à Pontoise. 

Voici des extraits assez révélateurs :

Céline Pina :"Ce Salon dédié à “la femme musulmane” invite de jeunes prédicateurs notoirement fondamentalistes, des salafistes quiétistes, dont les propos sont pour le moins conservateurs."

"Ce rassemblement en lui-même poursuit ses propres objectifs, qui sont de rendre le plus visible possible l'un des courants les plus intégristes, obscurantistes et sectaires de l'islam, supposé représenter tous les musulmans."

"Aux musulmans, on fait passer le message qu'aujourd'hui ce sont les islamistes qui tiennent le haut du pavé et que pour respecter leurs origines, il faut clairement refuser les principes qui structurent notre citoyenneté: émancipation, égalité femmes/hommes, laïcité... C'est clairement l'islam contre la République."

Je dis BRAVO à Céline Pina ! Ce que vous dites est une évidence pour la majorité des Français qu'ils soient de gauche ou de droite.

Cette élue PS a osé critiquer la réunion de fondamentalistes à Pontoise et ça ne plait pas à la ligne du parti ! Pour une fois qu'une personnalité politique parle vrai, la hiérarchie sanctionne : L'élue PS se dit aujourd'hui menacée d'exclusion par certains cadres de son parti. Affligeant.

Un tel salon n´aurait jamais dû être toléré en France. C´était tout simplement le salafisme qui était prôné et mis à l´honneur .

Être Français n'est pas une question d'origine, de couleur de peau, de religion, de sexe ; c'est l'acceptation des principes de la République.

C'est la guerre des civilisations, et si les politiques ne sont pas à la hauteur, il serait temps que les musulmans démocrates, s'ils existent, réagissent fermement contre les obscurantistes.

La République a instauré des lois, le problème est simple, il faut les faire appliquer ! Le refus de porter l'égalité femmes/hommes est une régression fondamentale de notre société occidentale.

Voilà l'essence même du malaise, jadis la gauche était laïque, elle bouffait du curé ... ! 

Aujourd'hui, serait-elle tombée sous le charme de l'islam ? 

commentaires

Emmanuel Macron bouscule les dogmes du socialisme

Publié le 19 Septembre 2015 par Rive gauche dans Edito

Depuis sa nomination surprise à Bercy, macron détonne par sa position sans tabou, ni posture. «Être de gauche n'empêche pas d'être de bon sens, être efficace» a-t-il déclaré dans un quotidien.

Emmanuel Macron, ministre de l'Économie, bouscule les dogmes du socialisme: 35 heures, fonctionnaires, assurance-chômage, travail le dimanche...

Trois semaines après sa sortie choc sur les 35 heures, il a fustigé le statut des fonctionnaires qu'il juge pas adéquat.

Le ministre de l'Économie a estimé qu'il faudrait réformer le statut de la Fonction publique pour un certain nombre de missions qui ne le justifient pas.

C'est une évidence ! Et c'est même pire que cela, il est totalement injuste car il créé une discrimination au détriment des salariés du privé sans que rien, absolument rien, ne le justifie aujourd'hui.

Qui va oser réformer le statut de la Fonction publique ? Aucun homme politique, à gauche comme à droite, n'aura le courage de s'attaquer à ce statut d'un autre siècle.

Faire bouger les choses est toujours inacceptable pour certaines catégories professionnelles. C'est chaque fois la même rengaine du conservatisme. La France est malade de ses politiques, des syndicats, des lobbys, des diverses corporations.

On critique souvent la sphère publique et surtout la lenteur des réformes, mais la France ne peut évoluer qu’avec des syndicats réformateurs et non passéistes, rétrogrades et sclérosés. Nos syndicats ne comprennent plus rien à la politique et, qui plus est, défendent un modèle dépassé.

A l'exception de certaines missions de service public, comme l'armée, la police, la justice, les hôpitaux et la diplomatie, tous les salariés français devraient avoir le même statut et les mêmes droits.

Mais ce n'est qu'un rêve

j'ai fait un rêve ... I have a dream ... Discours prononcé par Martin Luther King sur les marches du Lincoln Memorial à Washington le 28 août 1963.

commentaires

Les agences de notation : A quoi servent-elles ?

Publié le 19 Septembre 2015 par Rive gauche dans Edito

L'agence Moody’s a abaissé d’un cran la note de la dette française ce vendredi à «Aa2». L’agence financière invoque la faiblesse continue des perspectives de croissance française qui devraient, selon elle, perdurer jusqu’en 2020.

Cet annonce me pousse à poser une question et une seule : A quoi servent les agences de notation ? Et je vais y répondre.

Les agences de notations fournissent des renseignements précieux aux spéculateurs sur les marchés financiers.

Elles se font rémunérer par les entreprise qui veulent recevoir une note ou par les spéculateurs qui utilisent la note.

Une grande entreprise doit verser jusqu'à 70.000 dollars pour déclencher le processus de notation. Payées par ces entreprises qui veulent être notées, les agences sont parfois tentées d'attribuer une meilleure note que celle méritée réellement.

Les investissements colossaux de certains fonds de pension américains ou européens amenèrent les spéculateurs à faire évaluer les risques qu'ils encourent.

Leurs annonces sont exploitées par les marchés pour créer des mouvements spéculatifs sur les monnaies. Ces agences deviennent alors les instruments de rumeurs spéculatives.

Ces agences étaient totalement inconnues du grand public il y a encore 10 ans. Et derrière ces agences, il y a une poignée de décideurs, des personnes physiques, plus importantes que n'importe quel dirigeant au monde.

De nombreuses voix s'élèvent contre ce système de notation financière, car il provoque parfois des dégâts sur l'économie mondiale.

Je ne comprends pas que ce système soit toléré. Ou plutôt, j'ai peur de trop bien comprendre.

Business is business ... !

To be, or not to be, that is the question ... Hamlet de William Shakespeare. Je sais, ça n'a rien à voir avec les agences de notation, mais j'avais envie de placer mon "To be" ici. J'ai le droit non ?

commentaires

Sarkozy : Je suis calme maintenant, un vrai toutou

Publié le 18 Septembre 2015 par Rive gauche dans Edito

Dans un entretien accordé à un quotidien parisien, Sarkozy admet avoir commis des fautes de parcours en raison d'un tempérament bouillonnant dont il serait libéré.

«Vous avez vu comme je suis calme maintenant, un vrai toutou», s'amuse l'ancien président.  

C'est bien. Qu'il reste dans sa niche et surtout qu'il n'aboie plus.

Ses changements perpétuels n’enlèvent rien à sa façon de voir la politique, ni à son quinquennat catastrophique, ni à son addiction à l'argent et au pouvoir, ni à sa soif de revanche. Il faut vraiment qu'il soit à la dérive pour reprendre une formule éculée comme j'ai changé. Le problème, ce n'est pas sa personnalité, mais sa politique... !

J'ai deux questions à lui poser :

Comment un pays peut-il avancer lorsqu'il est dirigé par des personnages qui font passer leur intérêt propre avant celui de leur pays ?

Comment un pays peut-il se réformer quand il est dirigé par une classe politique qui ne se renouvelle pas ?

Il est grand temps de vous retirer de la scène politique.

commentaires

La population mondiale atteindra les 10 milliards d'habitants en 2050

Publié le 17 Septembre 2015 par Rive gauche dans Edito

10 milliards d'habitants en 2050 contre 7,3 milliards en 2015.

D'ici vingt ans, l'Inde sera le pays le plus peuplé du monde en raison d'une fécondité plus élevée, 2,3 enfants par femme en moyenne.

La Chine est aujourd'hui le pays le plus peuplé du monde avec 1,4 milliard d'habitants.

La fécondité la plus basse se retrouve au Portugal et en Corée du Sud (1,2 enfant par femme), et la plus élevée au Niger (7,6 enfants par femme).

Parmi les régions où elle reste supérieure à trois enfants se trouvent presque toute l'Afrique.

La population de l'Afrique pourrait quadrupler d'ici la fin du siècle, passant de 1,2 milliard d'habitants en 2015 à 4,4 milliards en 2100.

On imagine donc la situation, demain, dans les pays du Sud, pays dans lesquels des dirigeants incompétents et souvent corrompus se trouvent dans l'incapacité de fournir des conditions de vie acceptables à leurs nationaux.

Il va falloir que la production agricole mondiale s'accroisse de 70 % d'ici à 2050 et que la production de viande passe de 200 millions de T à 450 millions dans la même période.

Les pays du Sud seront incapables, on le sait, de faire face à ces évolutions: il faudra donc que ce soient les pays du Nord qui se chargent de pourvoir à tous ces besoins.

Tous les schémas de décollage économique risquent d'être anéantis par la surpopulation qui aura des conséquences dramatiques en Afrique mais aussi en Europe et dans le monde : Crises alimentaires, humanitaires, migrations massives et incontrôlées.

Si on veut aider l'Afrique, il est préférable de s'attaquer à la démographie plutôt que de construire des dispensaires, des écoles, ou l'électrification proposée par Borloo !

Une seule solution pour répondre à cette surpopulation : Une dénatalité concertée passant par une maîtrise du taux des naissances.

Malheureusement les programmes nationaux de limitation des naissances sont peu efficaces. Ils manquent de moyens, sans parler du manque de motivation de leurs responsables. Beaucoup ne sont pas persuadés de l’intérêt de limiter les naissances, y compris au plus haut niveau de l’Etat.

Contrairement à ce qui s'est produit sur les autres continents, la transition démographique en Afrique n'est pas en vue. Il serait temps de prendre la surnatalité comme un vrai problème, car ce sont les familles les plus pauvres de l'Afrique qui ont 8 enfants ou plus !

commentaires

Au moins 450000 retraités cumulent emploi et retraite

Publié le 17 Septembre 2015 par Rive gauche dans Edito

Un véritable bond en quelques années, selon l'Insee, 350000 retraités ayant réuni les conditions d'une retraite à taux plein cumulent emploi et retraite. 

A cela s'ajoute 53.800 personnes dépendantes du RSI commerçants et 20.600 pour le RSI artisans.

Malgré tout, il manque un chiffre, le nombre d'anciens fonctionnaires cumulant une pension et un emploi ( militaires, gendarmes...)

C'est là le reflet d'une économie malsaine qui caractérise l'état actuel du pays qui sombre petit à petit dans la pauvreté et cela, grâce aux politiques de droite comme de gauche qui nous gouvernent depuis plus de 40 ans.

Par ailleurs, l'argent que ces retraités gagnent est rapidement réinjecté dans l'économie.

commentaires

Crise des migrants: L'Etat débloque !

Publié le 16 Septembre 2015 par Rive gauche dans Edito

Manuel Valls débloque :

  • 279 millions d'euros supplémentaires pour l'accueil des réfugiés
  • 250 millions d'euros pour l'hébergement d'urgence
  • 900 postes supplémentaires dans les forces de l’ordre.

Il s'est également opposé à la suppression de l'Aide médicale d'Etat (AME, coût 1,5 milliards) qui permet aux étrangers en situation irrégulière de bénéficier d'un accès aux soins gratuits payé par nos impôts.

Et on nous explique que l'assurance maladie est en déficit, qu'il faut faire des économies et que les caisses sont vides !

C'est lamentable et irresponsable.

Les migrants vont aggraver la situation économique et poser un problème politique et social :

  • une main d'oeuvre peu qualifiée au rabais : Gattaz et le patronat sont satisfaits. 
  • droit au regroupement familial : Cela va déstabiliser la société.
  • qui peut nous assurer qu'il n'y ait pas de terroristes parmi ces réfugés ? Personne !
  • Qui va payer cette gabegie ? Le contriuable.

L'Etat est généreux avec nos impôts !

La France est gouvernée par des hommes politiques irresponsables et incompétents !

commentaires

Le football et l'argent : Un tweet de Ronaldo, c'est 230000€

Publié le 16 Septembre 2015 par Rive gauche dans Edito

Sur Twitter, plus de 37 millions de personnes suivent l'actualité de Ronaldo, qui, grâce à cette base de fans attire les marques et fait monter les prix.

Quand Cristiano Ronaldo vante sa dernière paire de chaussures sur Twitter, il y aura forcément des retombées économiques pour la marque.

Le foot est le sport le plus populaire au monde. Il génère des milliards en droits télé et en publicité.

Les sommes colossales qui sont versées aux footbaleurs sont justifiées par le fait qu'ils assurent un spectacle, et sans compter tous les contrats publicitaires empochés par le club.

On peut être d'accord ou pas et dire que le fric pourrit le foot et le sport en général, mais je pense que le talent doit être récompensé.

Le foot et le sport en général est l'un des seuls domaines où c'est le mérite de la personne qui l'amène au sommet. Je trouve que les sportifs sont quand même plus méritants que certains artistes ou certains patrons.

Si un joueur est ien payé c'est qu'il rapporte au moins autant, sinon sportivement, du moins économiquement et commercialement.

commentaires

Crise des migrants : Les contradictions de Merkel sèment le trouble en Allemagne et en Europe

Publié le 16 Septembre 2015 par Rive gauche dans Edito

La politique d'Angela Merkel sur les migrants est devenue illisible en Allemagne comme à l'étranger.     

De quel droit Merkel a-t-elle pris des décisions qui engagent tous les pays d'Europe ? Après s'être elle-même piégée par des déclarations irresponsables, voilà qu'elle demande l'aide de l'UE et menace les réticents.

La Hongrie et ses voisins slaves reprochent à Berlin de semer le chaos aux frontières.

Entre Européens, il faut trouver un terrain d'entente entre ceux qui accueillent généreusement les réfugiés et ceux qui sont tentés de leur fermer la porte au nez.

Mais le vrai défi de l'UE c'est une frontière externe qui doit être massivement équipée et renforcée. L'Europe a une frontière mais ni commandement unique, ni service de renseignement pour la surveiller, ni moyens financiers pour les mettre en oeuvre.

Tant que l'Europe s'alignera aveuglément derrière la politique des Etats-Unis cela perdurera et entraînera à terme notre chute. L'exemple le plus flagrant est l'embargo injustifié contre Poutine et la Russie.

commentaires

La redevance télé finance gaspillage, sureffectifs et copinage

Publié le 15 Septembre 2015 par Rive gauche dans Edito

France Télévisions prévoit un déficit de 50 millions d'euros en 2016.

La redevance :  2,382 milliards d'euros en 2014, en augmentation de plus 13,8 % par rapport à 2012 !

Il y a une grande lessive a faire. Il y a d'énormes salaires injustifiés. C'est le moment de faire des économies. A commencer par l'idée d'une nouvelle chaîne d'infos. Ensuite revoir les salaires des présentateurs, baisser le salaire de ses animateurs vedettes comme Drucker... 96 millions d'euros par an, ainsi que des producteurs et des journalistes vedettes, supprimer les chaines stériles comme France 4 et France ô.

Il y a des sureffectifs à France Télévisions

Une note publiée début 2015 prouve que le groupe audiovisuel public supporte 2000 employés de trop sur un effectif de 10000 personnes.

Il y a des gaspillages à France Télévisions

  • Le cas de France 3 est particulièrement symptomatique des gaspillages du service public. La chaîne est découpée en 24 antennes régionales. À la tête de chaque antenne régionale, on trouve un patron, souvent doté d’une voiture de fonction.
  • Lorsqu'on sait qu'à France 3, il y a autant de journalistes qu' à CNN (qui a une couverture mondiale), çà laisse songeur...
  • France Ô, la chaîne à 0 téléspectateur. La chaîne est dotée d’un budget de 40 millions d’euros et récolte certains soirs 4000 téléspectateurs !

Les stars du petit écran sont grassement payées :

  • Le patron de France Télévisions : 450000 euros par an.
  • Julien Lepers: 50000 euros par mois.
  • David Pujadas: 20000 euros par mois
  • Elise Lucet: 15000 euros par mois

Les animateurs sont aussi producteurs. Grâce à cette autre casquette, ils doublent, triplent, voire quadruplent leur salaire initial.

  • Michel Drucker a même trouvé un nouveau filon. Le présentateur loue le Studio Gabriel (où il tourne ses émissions) à des comités d'entreprises ou d'autres équipes de production comme celle de Laurent Ruquier.
  • un réalisateur touche entre 20000 et 30000 euros par émission.
  • un coiffeur ou un maquilleur gagne environ 5000 euros.

La gestion du personnel est déplorable

  • Une catastrophe, surtout à France 3 où les antennes régionales seraient en sureffectif : Certaines antennes comptent plus de 200 personnes.
  • Du coup, les salariés ne seraient pas vraiment accablés de travail. Leur journée de travail est censé être de huit heures, dans les faits, elle est plutôt de trois.

Au final, la réorganisation est jugée nécessaire pour réaliser des économies.

commentaires
1 2 > >>