Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
BLOG   ACTUALITY

BLOG POLITIQUE : Une bonne info, c'est une info Blog Actuality !

Tous mes voeux pour cette nouvelle année

Publié le 31 Décembre 2015 par Rive gauche dans Edito

Tous mes voeux pour cette nouvelle année

Que vous souhaiter de mieux que la santé dans votre vie, la prospérité dans vos affaires et beaucoup d'amour tout au long de cette Nouvelle Année.

Au titre des voeux pour 2016, je citerai Albert Camus : "La vraie générosité envers l'avenir consiste à tout donner au présent." Je suis certain que vous saurez réussir cette entreprise.

Rive Gauche

commentaires

Europe : Un million de réfugiés en 2015

Publié le 31 Décembre 2015 par Rive gauche dans Edito

En 2015, le nombre de réfugiés ayant traversé la mer Méditerranée pour rejoindre l'Europe a connu une augmentation sans précédent.

Si l'on compare les pics des deux années, celui de 2015 reste plus de six fois plus important en nombre que celui de 2014.

Les chiffres sont fortement sous-estimés. Un million aujourd'hui, des dizaines de millions demain qui ne s'intégreront jamais. L'absurdité de cette situation est insupportable. Les hommes politiques européens sont complètement irresponsables.

Si je suis contre la colonisation cela ne m'empêche pas de constater que depuis le départ des occidentaux du continent africain et du moyen orient, ceux qui nous ont mis à la porte de leurs pays essayent par tous les moyens aujourd'hui de venir chez nous attirés par notre civilisation occidentale.
Cherchez l'erreur !

commentaires

Corse : Je suis pour une indépendance sans aide ni subventions de la Métropole

Publié le 30 Décembre 2015 par Rive gauche dans Edito

Corse indépendante : pour ou contre ? Quant aux revendications d’indépendance, ne devrait-elles pas être déclarées anti-républicaines ? La République n’est-elle pas une et indivisible ?

Mais personne, du Front de gauche au Front national en passant par le centre n’a exprimé publiquement l’idée qu’il faudrait se séparer de la Corse.

Si la France leur laissait leur indépendance, on ne s'en porterait que mieux !

On ne peut avoir le beurre et l'argent du beurre...

Les Corses sont des assistés, comme les Dom Tom.

La Corse pourrait-elle résister aux intrusions mafieuses qui ne manqueraient pas de se produire en cas de réorganisation politique et économique? Pas sûr.

Les résultats de l'élection en Corse sont à l'image de ceux du reste du territoire français, l'expression d'un ras-le-bol généralisé. Simeoni et Talamoni n'ont pas été élus pour que la Corse devienne indépendante. Les Corses se consi dèrent en premier lieu comme Corses, cela ne les empêche pas de vouloir rester Français.

commentaires

Corse : Manuel Valls affiche la fermeté du gouvernement.

Publié le 30 Décembre 2015 par Rive gauche dans Edito

Extraits : "Entraîner les sapeurs-pompiers et ceux qui représentent l’ordre républicain dans un guet-apens, quitte à mettre leur vie en danger, est un acte intolérable..."

A propos de la revendication nationaliste, Manuel Valls a réfuté la notion de "nation corse". "La nation corse, je ne sais pas ce que ça veut dire (...) Il n'y a qu'une seule nation, la nation française. Il est hors de question de revenir là-dessus", a-t-il prévenu. "Il ne peut y avoir aucune amnistie et il n'y en aura pas", a ajouté le Premier ministre au sujet des prisonniers nationalistes, en particulier les assassins du préfet Erignac.

De son côté, Siméoni leader nationaliste a vivement réagi. "nous avons été élus pour engager un dialogue sur l'autonomie avec le gouvernement et avec l'Etat. En refusant de discuter avec nous comme nous le souhaitons, c'est en quelque sorte une injure qui est faite au suffrage universel."

 

Petite piqûre de rappel au nationaliste : Y a t'il une volonté d'autonomie en Corse ? J'ai un doute car les nationalistes n'ont obtenus que 35 % des voix.

Coût de la Corse pour le contribuable Français : La Corse est une des régions françaises les plus pauvres. 

La Corse coûte 3,6 milliards à l'Etat...

Une somme à laquelle il faut rajouter l'argent de l'Europe.

Une somme à laquelle, également, il faut soustraire ce que l'État ne perçoit pas en Corse dès lors où l'île possède un régime fiscal adapté. Avec sa fiscalité spécifique, le montant des cadeaux fiscaux s'est établi à 1 307 euros par habitant.

L'État perd donc chaque année 400 millions d'euros de TVA qui demeurent en Corse.

Sans compter les nombreuses niches fiscales.

Oui la Corse a un traitement de faveur disproportionné qui coûte cher aux contribuables français, donc une bonne raison pour leur accorder l'indépendance !

Quand d'un pays, on n'apprécie que les subventions, mérite-t-on d'en faire partie ? Ne serait-ce pas une bonne occasion de donner la Corse aux Corses ?

commentaires

Interdit de séjour en France, les autorités françaises n'ont pas réussi à l'expulser

Publié le 30 Décembre 2015 par Rive gauche dans Edito

Extraits de l'article : La condamnation du suspect était assortie d'une interdiction de séjour en France.

Huit ans de prison en 2011 et en 2015, il se retrouve libre et récidive ! Est-ce sérieux ? Encore un qui ne fait que la moitié de la peine, et qui ne respecte pas son interdiction de séjour. Que faisait-il encore en France ? Faute de coopération des autorités consulaires ougandaises à Paris, le sauf-conduit permettant l'expulsion n'a pu être obtenu...affirme le procureur !!!

Voila le résultat d'immigration massive et incontrôlée. Ce récit à lui seul justifie pleinement l'opinion et les craintes des Français !

Et on dit merci qui ? Merci Mme Taubira et à son laxisme !

Une telle situation est inadmissible. Les familles de victimes devraient porter plainte contre l'Etat.

Il me vient une idée. Et si on ouvrait les bagnes ? Plus de problème d'apatride suite à une déchéance de nationalité, plus de problème pour les bi-nationaux et les nationaux inexpulsables.

La France a vraiment besoin d'un bon recadrage.

commentaires

Les doléances de Thierry Dol, j'en ai ras-le-bol !

Publié le 29 Décembre 2015 par Rive gauche dans Edito

Extraits de l'article : Thierry Dol était l'un des quatre otages français enlevés en 2010 sur le site Areva d'Arlit au Niger avant d'être libérés trois ans plus tard.

Question : Thierry Dol a été libéré grâce à l'argent de nos impôts et il se permet de demander un supplément d'argent.

Son avocat n'a pas été pris au hasard, je me demande même si ce n'est pas l'avocat qui l'a sollicité, sinon pourquoi avoir attendu trois ans avant de réagir.

Néanmoins, plutôt que de s'attaquer à Aqmi, le seul responsable de ses malheurs, il trouve plus judicieux -ou plus précisément juteux- de se retourner contre Areva et l'Etat français, c'est à dire le cochon de contribuable.

Moi j'ai une pensée pour les militaires engagés pour le récupérer. Personne ne l'a obligé à aller dans ce pays. Ce monsieur s'est porté volontaire car le salaire était important. Maintenant il n'assume plus, il veut du fric !

Il a eu le beurre, l'argent du beurre, et maintenant il veut la crémière ! Elle est pas belle la vie ?

Je rêve, j'hallucine !

commentaires

Une mère porte plainte pour violences policières après un contrôle d'identité !

Publié le 29 Décembre 2015 par Rive gauche dans Edito

Extraits de l'article : "C'est lors d'un contrôle de l'identité de ses fils que la situation a dégénéré. Selon la police, il y aurait eu outrage à agents."

Je rêve, j'hallucine ! Encore ces méchants policiers qui interpellent de gentils petits jeunes... Drôle de façon de s'intégrer de la part de cette personne.

Quand on n'a rien à se reprocher et que l'on est sûr de soi on ne s'interpose pas, on laisse faire le droit, mais ça, ce n'est pas dans les moeurs des habitants des quartiers sensibles ! Caillasser la Police oui, lui obéir, jamais !

J'apporte mon soutient aux Forces de l'ordre. Le premier abus n'est-il pas, justement, de contester les actions des forces de l'ordre alors que le pays fait face à des risques majeurs ? 

Cette situation devient insupportable; le gouvernement ferait bien de s'en s'aviser au plus vite et d'agir dans ces zones de non-droit. L'État doit s'acquitter de ses missions régaliennes, c'est bien le minimum.

Un bon conseil à tous les parents : Éduquez vos enfants, apprenez leur à respecter la police et à accepter de décliner leur identité lors des contrôles. Ainsi il y aura moins de problèmes.

Rive Gauche

commentaires

Déclaration de Manuel Valls sur Facebook

Publié le 28 Décembre 2015 par Rive gauche dans Edito

Je ne peux laisser tout dire sur la déchéance de nationalité : revenons aux faits !

Le débat public et libre témoigne de la force de notre démocratie. Face à la lâcheté terroriste, nos réponses doivent être sereines et fortes. Elles le sont.

Comment peut-on dire que priver de la nationalité française des terroristes condamnés serait une idée d’extrême-droite ?

· D’abord, parce que c’est strictement faux : ce principe existe dans de nombreux pays démocratiques proches de la France : en Grande-Bretagne, au Canada, en Suisse, aux Pays-Bas et d’autres encore, sans doute. Le même débat existe en Belgique. En Allemagne, la question ne se pose pas puisque la binationalité n’y est pas autorisée.

· Ensuite, parce qu’affirmer cela permet au Front national et aux cercles identitaires de renforcer leur propagande.

Il faut au contraire dire que ce qui est une idée d’extrême-droite, c’est de fonder la nationalité exclusivement sur le sang, sur l’appartenance ethnique, sur ce qui par nature ne peut jamais être révoqué. Car les doctrines d’extrême-droite tournent radicalement le dos à la conception historique ouverte de la Nation française, fondée sur l’adhésion à l’idéal républicain et sur la volonté commune de vivre ensemble qui unit tous les citoyens français !

Dès 2012, comme ministre de l’intérieur, j’ai rétabli - sous les critiques virulentes de l’extrême-droite - des conditions normales et ouvertes d’accès à la naturalisation, y compris bien sûr sur la base du droit du sol. Cette décision a bénéficié, non pas à quelques poignées de personnes, mais à des milliers, aujourd’hui devenues nos compatriotes, pour beaucoup binationales. Et j’en suis fier !

Dans le débat actuel, chacun a droit au respect de son opinion.

Mais, devant les Français, il est sage d’éviter tout amalgame, d’écarter les arguments infondés. Priver de la nationalité française ceux qui tuent aveuglément d’autres Français au nom d’une idéologie de terreur est un acte symbolique fort qui sanctionne ceux qui se sont eux-mêmes exclus de la communauté nationale. Rien de moins, rien de plus.

Ce n’est aucunement une remise en question du droit du sol puisque la possibilité de déchéance concernera tous les terroristes binationaux condamnés pour crimes, quel que soit le mode d’obtention de la nationalité, droit du sol ou filiation. Evitons de laisser indûment penser que le droit du sol ferait obstacle à une proposition qui recueille une très large adhésion parmi les Français. Ce n’est nullement le cas.

Puisque le débat se réfère à l’histoire et à la tradition républicaines, souvenons-nous que la première procédure de déchéance de nationalité a été instituée par la IIème République, à l’article 8 du décret du 27 avril 1848. Il s’agissait alors d’exclure de la République les esclavagistes qui refuseraient de se conformer à l’abolition de l’esclavage. Une mesure de déchéance après condamnation pour un crime terroriste par un tribunal indépendant n’a absolument rien à voir avec les actes discriminatoires du régime raciste et antisémite de Vichy.

Même si elle ne concernera heureusement qu’un nombre limité de personnes, la déchéance symbolisera l’exclusion définitive du pacte national de ceux qui ont commis des crimes terroristes, dans le respect des principes du droit international auxquels nous sommes attachés, qui interdisent de créer des situations d'apatridie.

Face au terrorisme, aujourd’hui, préserver l’unité nationale et le rassemblement, c’est respecter le discours du président de la République applaudi sur tous les bancs du Congrès. C’est, comme l’a fait le Gouvernement, s’appuyer sur l’avis rendu par le Conseil d’Etat. C’est croire en la force et en l’ouverture de la démocratie française, qui protégera toujours tous ses enfants, sans aucune distinction d’origine ou de religion.

Manuel VALLS

commentaires

Si la déchéance de nationalité n'est pas inscrite dans la Constitution !

Publié le 28 Décembre 2015 par Rive gauche dans Edito

Je ne vote plus

Socialiste !

Rive Gauche

super-france_hw.gif (139956 bytes)

commentaires

Bravo les Corses !

Publié le 28 Décembre 2015 par Rive gauche dans Edito

Je suis solidaire avec les Corses qui défendent les pompiers et les forces de l'ordre contre les voyous de la République.

A un moment donné il faut savoir prendre les bonnes décisions afin de ramener l'ordre public dans les zones de non droit !

Rive Gauche

commentaires

L'épouse d'un terroriste «fière» de son mari !!!

Publié le 28 Décembre 2015 par Rive gauche dans Edito

Le quotidien Le Parisien en révèle ce lundi la teneur :

Une jeune française radicalisée vivant en Irak a envoyé une série de courriels... elle s'y réjouit des attentats du 13 novembre, à Paris, lors desquels son mari a semé la mort au Bataclan.

C'est facile de pavoiser quand on est bien à l'abri en Irak. Si cela s'était passé en Israël, cette provocatrice aurait déjà été neutralisée.

Voilà une bonne candidate à la déchéance de nationalité.

Ce qui prouve que les femmes au pouvoir seraient aussi dangereuses que les hommes.

Donc la citation de Louis Aragon "La femme est l’avenir de l’homme." est obsolète en cette triste année 2015 et sans doute pour l'avenir de l'humanité...!!!

La célèbre citation d’Aragon peut étonner à première vue. En effet, en quoi peut on privilégier un sexe plutôt qu’un autre pour l’avenir de l’Humanité?

Ne doit-on pas affirmer que la femme influence d'une manière négative l’avenir de l’homme et le sien par la même occasion ?

La question reste posée, et la question étant posée, la réponse est évidente, il suffit d'écouter les médias et de lire les journaux !

Une dernière question majeure à mon avis : Comment peut-on être contre la déchéance de nationalité comme ces pseudo-socialistes ? Eux-mêmes ne le savent pas !

commentaires

Christian Jacob : Info surréaliste sur ITélé dimanche 27 décembre !

Publié le 27 Décembre 2015 par Rive gauche dans Edito

Je vous invite à regarder Jacob, Christian de son prénom,  en replay sur iTélé !

C'est un Magnifique Recueil Langue de Bois. 

Une émission politique sans intérêt. Jacob a passé dix minutes à critiquer le Premier ministre Valls ... et il conclut par cette phrase : "Monsieur Valls, c'est le degré zéro de l'autorité !".

Question : Comment peut-on être aussi arrogant et aussi peu digne de la politique ? Pour lui, l'ennemi ce n'est pas la dette, ni le chômage, ce n'est pas l'immigration, ni la délinquance, ce n'est pas le FN, ni Daech, non, pour Jacob l'ennemi c'est Valls. Je rêve, j'hallucine !

C'est ce genre de personnage qui fait progresser le FN dans les élections.

Pour moi, Christian Jacob, c'est le degré zéro de la politique.

Habitué des émissions politiques, je devrais avoir l'habitude de ces hommes ou femmes politiques grands orfèvres en langue de bois, mais ce matin, regardant et écoutant Jacob sur iTélé... je fus épaté par son exercice de style, dans un genre langue de bois bien aboutit !

Jacob n'est pas un foudre de guerre. Simple exécutant, pas futé pour un rond, l'occasion est trop belle pour le renvoyer à ses études.

A droite, il est de notoriété publique que Jacob ne doit pas son poste actuel à ses compétences, mais simplement au fait qu'il est le vassal affirmé de la bande à Sarkozy.

A l’évidence, et sans même lui faire de procès d’intention, je ne vais pas pousser le bouchon aussi loin que certains de ses détracteurs qui ont sans doute atteint et dépassé le fameux degré zéro de la politique.

Critiquer, être à l'affût du moindre geste, c'est tout ce que savent faire les cadres de ce parti des Républicains. Ils sont incapables de se comporter en hommes politiques responsables.

M. Jacob, dès lors que vous sortez des phrases de leur contexte, vous les utilisez à des fins polémiques.

Christian Jacob prendrait-il les Français pour des cons ? La question est posée. Et la question étant posée, il ne nous reste plus qu’à trouver la réponse avant les présidentielles de 2017.

Toute politique se mesure à ses indignations, un homme politique se juge à ce qui l’enflamme, le transporte ou le révolte, une démocratie vaut ce que valent ses hommes politiques !

Le lecteur, lui, n'a plus qu'à méditer, et à tirer les conclusions qui s'imposent.

commentaires

La gauche, une certaine gauche, cette gauche m'emmerde !

Publié le 27 Décembre 2015 par Rive gauche dans Edito

Il y a des questions que je me pose régulièrement jusqu’au moment où je prends enfin le temps de tout écrire sur mon blog…

Cette gauche qui propose des formes d’engagement auxquels je participe en toute modestie me convient... mais la question se pose sur une certaine gauche...

Le torchon brûle entre une partie de la gauche et François Hollande sur la déchéance de nationalité. Eh bien cette partie de la gauche précisément m'emmerde plutôt deux fois qu'une.

Cette partie de la gauche a une vision politique qui ne me correspond pas. Cette pseudo-gauche  n'hésite pas à lancer quelques charges agressives, partisanes, outrancières contre la déchéance de nationalité.

Cette partie de la gauche s’égare au nom de valeurs humaines et oublie que la France est en état de guerre. Quand certains s'attaquent à la France et aux Français par le biais d'attentats, il me semble juste de les soustraire de la liste de ceux qui aiment la France en leur retirant la nationalité française.

J'en ai marre de cette pseudo-gauche qui se prend au sérieux et qui par des pseudo-arguments se permet de critiquer sévèrement la décision de leur Président François Hollande.

Je veux parler de Julien Dray, Benoît Hamon et consort qui ne sont certes pas des intellectuels, mais qui sont de vrais propagandistes avec de pseudo-arguments.

A noter Eva Joly, candidate verte aux présidentielles 2012 avec 2,30% de matière grise, qui déblatère ainsi :«Je pense que c'est une mesure qui n'a aucune portée pratique et qui ne va pas combattre le terrorisme». Cette phrase vaut son pesant de cacahuètes !

Les Français plébiscite cette mesure et ça désespère grave Mélenchon et Duflot, les pauvres ! Oui pour eux, quand le peuple pense mal il est honni et doit être écarté selon ces traditionnels gauchistes incapables de supporter la moindre opinion contraire à leur doctrine d'un autre âge.

Et puisque je fais une obsession, que je focalise, je continue. Après les attentats du 13 novembre, une certaine unité nationale avait émergé à juste raison ! Et voilà que ces trublions de gauche viennent la briser. Quand aurez-vous compris que vous êtes complice du FN en agissant ainsi !

Cette pseudo-gauche et les médias en mal d'audiences dénoncent cette mesure, mais le peuple, de droite et de gauche, dans sa grande sagesse, souhaite exclure de sa communauté les assassins barbares de ses enfants.

Oui ces trublions de Gôche m'emmerde !

Rive Gauche

commentaires

Assignation à résidence, déchéance de nationalité : le oui massif des Français

Publié le 26 Décembre 2015 par Rive gauche dans Edito

Les mesures contre le terrorisme décidées par François Hollande et le gouvernement sont massivement approuvées par les Français :

95% approuvent la déchéance de nationalité pour les citoyens français "en cas d'atteintes aux intérêts fondamentaux de la nation ou d'acte terroriste"

92% valident également une mesure qui entre dans le cadre de l'état d'urgence: l'assignation à résidence des personnes radicalisées qui ne font pour l'instant l'objet que d'une surveillance.

De même, 94% des Français approuvent la création de 5.000 nouveaux postes de policiers et gendarmes, de 1.000 postes de douaniers supplémentaires et de 2.500 postes au ministère de la Justice.

La presse française et les pseudo-intellos critiquent sévèrement la décision de Hollande :

Ce ne sont certes pas des pseudo-intellectuels, mais ce sont de vrais propagandistes avec de pseudo-arguments. Ils n'hésitent pas à lancer quelques charges agressives, partisanes, outrancières contre cette mesure : "Destruction de l’idée républicaine, projets scandaleux, débiles, désastreux, immondes..." j'en passe et des meilleures !

Les médias qui savent tout mieux que lecteurs et auditeurs et aiment faire la morale attendent les prochaines victimes. Les tenanciers des journaux sont très mécontents. Le peuple décidément, dans sa grande majorité n'est pas démocratique comme on voudrait qu'il fût.

De toute façon, la presse aurait vilipendé avec la même véhémence la décision opposée...

Le peuple apprécie les mesures et ça désespère grave Mélenchon et Duflot, les pauvres !

Oui quand le peuple pense mal il est honni et doit être écarté selon les traditionnels moralistes incapables de supporter la moindre opinion contraire à leur doxa moralisatrice. Ils sont insupportables et on voit bien pourquoi la presse ne vend plus.

Je le redis : évoluer en s'adaptant est un signe d'intelligence. S'entêter et s'agripper à un socle idéologique est un signe de rigidité mentale et de peur de se perdre.

Pour moi Hollande a compris la situation inédite et a réagi avec intelligence.

Les pseudo-intellos et les médias en mal d'audiences dénoncent ces mesures, mais le peuple, de droite et de gauche, dans sa grande sagesse, souhaite exclure de sa communauté les assassins barbares de ses enfants.

Je suis favorable à la déchéance de nationalité et favorable à l'assignation à résidence. Mais il faut aussi ne pas accorder trop facilement la nationalité française comme on l'a fait depuis quelques années !

commentaires

Ajaccio : Représaille contre une salle de prière après un guet-apens tendu aux pompiers et aux policiers

Publié le 26 Décembre 2015 par Rive gauche dans Edito

Deux pompiers et un policier ont été blessés à Ajaccio dans un guet-apens. Des jeunes encagoulés seraient à l'origine de ces échauffourées.

Après avoir participé dans l'après-midi à un rassemblement de soutien aux sapeurs-pompiers et aux policiers pris la veille dans un guet-apens, près de 300 personnes se sont rendues dans le quartier où a eu lieu l'agression.

Elles entendaient en découdre avec les auteurs de l'agression des pompiers. Une salle de prière a cependant été vandalisée ainsi que des véhicules.

Ces mêmes personnes criaient «On est chez nous!» ou encore «Arabi fora (les Arabes dehors)».

«Soutien total et fraternel aux pompiers agressés à Aiacciu. Vargogna à quelli ch´anu fattu què» (Honte à ceux qui ont fait ça!), a réagi sur Twitter le tout nouveau président du Conseil exécutif de Corse, Gilles Simeoni.

Je pose une question : Pourquoi Talamoni et Siméoni pleurent-ils sur le sort fait aux pompiers, et pas sur le policier blessé ? Ce policier n'est peut-être pas corse où plus simplement ces messieurs n'aiment pas son uniforme ! 

Le préfet de Corse s'est rendu sur place pour tenter de calmer la situation. Le préfet devrait faire attention car dans cette région on ne demande pas la démission du préfet, on le démissionne à coup de flingue.

Il sera intéressant d'écouter les réactions à travers les différents prismes politique : Comment condamner la profanation d'un lieu de culte sans d'abord condamner l'attaque sur des personnes dépositaires de l'ordre. En aparté il sera aussi très intéressant de lire les journaux et la manière dont ils aborderont cette affaire.

Je soutiens les nationalistes corses quand ils dénoncent ces délinquants encagoulés qui ont blessé les pompiers et les Forces de l'ordre, mais je ne suis pas d'accord du tout quand ces mêmes nationalistes corses veulent l'amnistie pour les assassins d'un Préfet. Pas d'indignation sélective.

Je rappelle que les Corses détestent autant les maghrébins que les Français métropolitains.

commentaires

Notre Dame des Landes : Zone de non droit et guérilla des zadistes !

Publié le 25 Décembre 2015 par Rive gauche dans Edito

L’abandon par l’Etat de ses fonctions régaliennes, particulièrement visible à Notre Dame des Landes.

C’est l’avis de nombreux riverains, qui, selon différents témoignages se sentent abandonnés par l’Etat : comme ces agriculteurs, dépités par la situation, avec des phrases choc comme « 4 ans qu’on ne vit plus. On est sans cesse sur le qui vive ».

Ces riverains « racontent leur réalité à eux : des vols, des agressions, des effractions, du squat et des menaces subies dans un climat de relative impunité ».

Des événements vécus apparemment au quotidien par nombre d’habitants exaspérés et qui ont l’impression que l’État régalien les a abandonnés.

Les journalistes de M6 qui se sont aventuré dans la zone « zadiste » ont pu quant à eux souligner la bien curieuse conception de la liberté de la presse des zadistes, avec intimidations, « méthodes musclées », interruption forcée de leur tournage, militantisme radical, etc.

Et les journalistes d’ajouter que « les habitants favorables au projet de nouvel aéroport n’osent même plus s’exprimer par peur des représailles » des zadistes.

Je pose une question : Combien de temps allons nous devoir encore supporter cela ?

Combien de temps allons nous tolérer, en France, ces groupuscules désoeuvrés, drogués, avinés qui cassent les vitrines, dégradent les services publics, empêchent les gens honnêtes de travailler et établissent des zones de non droit à Notre Dame des Landes et ailleurs sur d'autres sites ?

A un moment donné il faut savoir prendre les bonnes décisions afin de ramener l'ordre public dans les zones menacées par ces zadistes avinés et drogués !

On a là, l'illustration numéro un du mal français : Les uns choisissent le djihadisme, les autres le zadisme, et que sais-je encore ? On ne sait pas comment mettre fin aux activités de ce ramassis de ringards et de loosers qui pourrissent notre société.

C'est un vrai problème de démocratie. Elle n'a jamais été aussi malade, entre les démagos musclés et les jusqu’au-boutistes fanatisés, il ne reste plus, à l’État, qu'à affirmer son autorité et donc à trancher arbitrairement.

Le gouvernement doit mettre fin aux agissements de ces hordes sauvages, de ces marginaux !

Occupation de la ZAD : le ras-le-bol d'un couple de riverains

Liberté : ils n'ont que ce mot la à la bouche, pourtant lorsqu'une équipe de journalistes décide de faire un reportage sur le sujet de Notre Dame des Landes, visiblement de liberté (de la presse, mais aussi d'expression ou même de circulation) il n'est plus question.

commentaires

Déchéance de nationalité : Où est le problème ?

Publié le 24 Décembre 2015 par Rive gauche

Voici le texte officiel :

Déchéance de nationalité : qui est concerné ? 
Jusqu'ici, seuls les binationaux ayant acquis la nationalité française (depuis moins de quinze ans) pouvaient en être déchus pour « atteinte aux intérêts fondamentaux de la Nation », en vertu de l'article 25 du Code civil.

A la condition expresse qu'ils aient une autre nationalité, la Déclaration des droits de l'homme interdisant de créer des apatrides.

Six déchéances ont été prononcées depuis 2012.

Le projet de réforme constitutionnelle du gouvernement, dans son article 2, étend cette mesure aux personnes nées françaises, à condition qu'elles aient une autre nationalité, dès lors qu'elles sont « condamnées pour un crime constituant une atteinte grave à la vie de la Nation », de nature terroriste dans le cas présent.

Seuls sont visés les individus condamnés de façon définitive, une fois leur peine purgée en France.

L'exécutif reconnaît lui-même que la mesure est « symbolique » et ne concernera qu'un nombre infime de personnes.

Et en aucun cas les quelque 3,5 millions de binationaux en France, selon les estimations (il n'existe pas de statistiques officielles).

 

A mon avis, le choix de la France n'est pas seulement un choix du sol ou d'intérêt financier, c'est avant tout le choix d'une philosophie, d'un art de vivre, d'une culture que font tous ceux qui décident de venir vivre en France. 

Quand certain d'entre eux s'attaquent à la France et aux Français par le biais d'attentats, il me semble juste de les soustraire de la liste de ceux qui aiment la France en leur retirant la nationalité française.

Acceptons de mettre les mains dans le cambouis et mouiller notre chemise plutôt que de pleurer sur notre sort et sur nos libertés comme tous les opposants à cette mesure.

Serrons nous les coudes.

Et joyeux Noël à tous.

Rive Gauche

commentaires

Le Monde sème le doute sur les actions du RAID dans l'assaut de Saint-Denis !

Publié le 24 Décembre 2015 par Rive gauche dans Edito

Le Monde ne sait quoi sortir pour faire un scoop !

Voici le titre de l'article publié dans le Monde : Assaut de Saint-Denis : le rapport du RAID n’éclaircit pas les zones d’ombre.

Le Monde est-il sûr de ses sources ? Toujours facile de critiquer après coup et ce sont les gens bien à l'abri et inexpérimentés qui se le permettent.

De plus en plus superficiel et aucune analyse de la part de ce journaliste.

Cette critique pitoyable ne peut que renforcer les terroristes dans l'idée que les forces de police en France ne sont pas à la hauteur...

Le RAID avait en face de lui des terroristes qui venaient de tuer 130 personnes, alors arrêtez avec vos questions que seul quelques pseudo intellectuels débiles se posent.

Les journalistes devraient arrêter de dénigrer les forces de l'ordre pour faire de l'audience ou pour vendre du papier à tout prix.

En lisant cet article, j'ai eu la désagréable impression que, pour le pseudo journaliste, les terroristes étaient les policiers ! Le RAID a fait son boulot, on ne peut pas en dire autant de ce quotidien sans lecteur.

Pauvre journaliste, pauvre journaleux, pauvre quotidien Le Monde, pauvre France pantouflarde qui ose dénigrer ceux qui risquent leur vie pour nous protéger, triste pays...!!!

Un conseil : Ne lisez pas cet article, il est sans intérêt !

Rive Gauche

commentaires

Les contribuables sont heureux de financer la nouvelle prime d'activité

Publié le 23 Décembre 2015 par Rive gauche dans Edito

Les assistés vont adorer cette prime !

C'est une affaire qui marche du tonnerre de Dieu : Déjà 1,5 million de connexions en moins de 24 heures sur le simulateur !

Plus on fait dans le social, plus il y a de chômage. La France, le pays aux mille-et-une allocs...!!!

La Prime d'activité remplace à partir du 1er janvier la prime pour l'emploi (PPE) et la partie activité du RSA.

Elle sera versée à partir de février 2016 à tous les actifs qui gagnent moins de 1 500 euros pour un célibataire.

Un couple avec deux enfants dont les revenus mensuels sont au Smic (envrion 1.140euros nets par mois) percevra une prime d'environ 245 euros par mois.

Un célibataire sans enfant dont le salaire mensuel est de 1.300 euros nets par mois percevra par exemple une prime d'activité de 97 euros par mois.

Étudiants et apprentis seront également éligibles s'ils justifient, dans le trimestre concerné, de revenus d'activité suffisants (au moins égal à 893,25 euros/mois).

Les actuels bénéficiaires du RSA qui travaillent percevront automatiquement la prime d'activité.

Quelque 5,6 millions d'actifs sont potentiellement éligibles à la nouvelle prime.

Coût pour 2016 minimum 4 milliards d'euros pouvant évoluer à la hausse.

Tous les contribuables savent parfaitement que les allocations sont l'opium des assistés. 

Quand le social prend le dessus sur le mérite, l'assistanat remplace le travail. En France, il est si facile de se faire assister qu’on s’émerveille encore que des gens continuent à travailler !

Mais à quoi bon argumenter, tout a été écrit sur le sujet.

commentaires

Déchéance de nationalité pour les terroristes binationaux

Publié le 23 Décembre 2015 par Rive gauche dans Edito

On appréciera l'absence totale de sincérité et l'hypocrisie des frondeurs du PS, de l'extrême gauche, des associations-pompes-à-fric dont SOS racisme, et des humanistes d'opérette qui s'opposent à cette mesure.

Décidément rien ne va plus sur la planète de l’extrême gauche où les déceptions ne manquent pas. Du Parti de gauche au Parti communiste, ceux qui voyaient Taubira comme une icône et fondaient de nombreux espoirs en elle se disent déçus.

Les arguments de l'extrême gauche ... ils n'ont que le mot liberté à la bouche, alors que ce sont eux qui l'ont le plus bafouée et qui continuent à le faire. Mais quel cinéma, quand je pense que certains votent encore pour eux. Ils sont ridicules.

Comme l'avait annoncé le président de la République devant le Congrès, le gouvernement a décidé de soumettre au Parlement l'extension de la déchéance de nationalité à tous les binationaux.

À partir du moment où c'était un engagement du président de la République et que nous avions un avis particulièrement clair du conseil d'Etat sur la nécessité d'une réforme constitutionnelle, il ne pouvait pas y avoir d'autres solutions que l'adoption de cette mesure.

N'avons-nous pas la droite la plus bête du monde ? Hollande a piégé tout le monde, la gauche de la gauche qu'il met devant ses responsabilités et les Républicains. Hier soir devant l'annonce de Taubira ce fut une levée de bouclier, et aujourd'hui ils se retrouvent obligé de soutenir la réforme.

La droite aime bien demander la démission d'un ministre ... C'est ridicule et c'est typiquement le genre de propos dont tout le monde se moque.

Le respect de la parole présidentielle s'impose à tous. Les Républicains sont coincés, après avoir affirmé partout que François Hollande n'avait pas de parole, les Français jugeront !

J'applaudis des deux mains cette décision, bien que la déchéance de nationalité ne sera que symbolique. Par contre le fait d'avoir diminué considérablement pendant 5 ans les effectifs de la police est une faute capitale de Sarkozy. Aujourd'hui la gauche recrute massivement des policiers pour revenir au niveau de 2007 !

commentaires

François Hollande maintient la déchéance de nationalité

Publié le 23 Décembre 2015 par Rive gauche dans Edito

François Hollande a finalement décidé de maintenir la déchéance de nationalité pour les binationaux nés Français dans le projet de loi constitutionnelle de lutte contre le terrorisme.

Il ne lui reste plus qu' à virer Taubira le poison de la République ! Dans la mesure où elle est déjugée, elle ne peut donc plus rester au gouvernement !

Je dis MERCI MONSIEUR HOLLANDE et BRAVO pour votre courage !

commentaires

Sarkozy : Bertrand et Estrosi sont atteints du syndrome de Stockholm

Publié le 23 Décembre 2015 par Rive gauche dans Edito

Selon Le Canard Enchaîné, Nicolas Sarkozy n'a pas aimé les récentes prises de position de Xavier Bertrand et Christian Estrosi.

En cause : la main tendue des deux ténors de la droite aux électeurs de gauche.

"Ils sont atteints du syndrome de Stockholm", a moqué Sarkozy. Avant de décocher une dernière flèche à l'égard de Bertrand : "Mais, maintenant, le pauvre, il va devoir se coltiner Martine Aubry. Ça, c'est plus dur..."

Que doit-on en conclure ? Quoi que vous pensiez sur Sarkozy, ma réponse n'a jamais varié à son sujet.

La médiocrité de la classe politique s'explique par leur irrésistible envie de pouvoir. Pour s'élever, il faut faire un effort. Pour s'abaisser, il suffit de se laisser aller.

commentaires

Déchéance de nationalité : Pourquoi Taubira annonce-elle l'abandon de cette mesure en Algérie ?

Publié le 23 Décembre 2015 par Rive gauche dans Edito

Quelle drôle d'idée d'aller s'exprimer à l'étranger sur un sujet aussi important lorsque l'on est ministre de la République. 

Impensable de court-circuiter de cette manière le Président François Hollande et qui plus est de l'étranger ! Une chose est sûre, cette personne sait se faire haïr.

L'idéologie délétère de l'extrême gauche tient-elle de valeurs républicaines au détriment des intérêts de la France ? A partir du moment où Taubira ne suit plus la ligne de conduite de son propre gouvernement, une démission s’impose.

"Un ministre, ça ferme sa gueule ou ça démissionne" Jean-Pierre Chevènement en 1983.

Ainsi donc, un bi-national pourrait conserver sa nationalité française alors qu'il a commis des actes criminels contre la France.

La nationalité française ça se mérite. Ceux qui ne respectent pas la France et la méprise n'ont plus les mêmes droits que les citoyens et se mettent hors jeu d'eux même.

Au nom de quoi ne pourrait-on pas priver d'un droit celui qui s'est volontairement mis en dehors de la loi ? Un droit est obligatoirement accompagné d'un devoir. Si ce devoir n'est pas respecté, le droit disparait de facto.

Malgré la sortie de Taubira hier en Algérie, François Hollande et Manuel Valls sont plutôt favorables au maintien de la déchéance de nationalité dans le projet de réforme constitutionnelle.

"La France, tu l'aimes ou tu la quittes". Nicolas Sarkozy 2006.

commentaires

Les féministes ont-elles perdu leur sens de l'humour ?

Publié le 22 Décembre 2015 par Rive gauche dans Edito

C'est à se demander si elles en avaient eu un jour !

Depuis dimanche, des photos des produits vaisselle - vendus par le BHV - avec des indications bien salaces et bien destinées aux femmes, font le buzz : « Il faut pomper pour que ça gicle », « Ne pas avaler ?  Zut, pour une fois que j'étais d'accord » ou encore « C'est connu, le plaisir vient en astiquant. »

Un humour qui n'est pas du goût des Chiennes de Garde et des féministes de tout poil. Que ces pauvres chéries se sentent obligées de vociférer contre ce type de plaisanterie en dit long sur leur mentalité et sur ce qui nous attend.

Les féministes en mal de reconnaissance, les associations-pompes-à-fric arrêtez de vous prendre au sérieux, arrêtez de vous défouler contre nous les hommes, arrêtez d'aboyer en cœur contre  ces machos réactionnaires à vos yeux !

Une question se pose : Qui est sexiste ? Pour les Chiennes de garde, seules les femmes font la vaisselle !

Les Chiennes de garde, un seul combat est digne de votre intérêt : les violences faites aux femmes, des plus visibles aux plus insidieuses. Une femme est tuée tous les trois jours en France par son conjoint ou ex-conjoint.

Ces slogans, ces pubs sont négligeables et ne font pas de victimes.

Pauvre France qui ne sait plus rire d'elle même. Quelle triste société nous prépare-t-on ?

Les ayathollahs de la pensée féministe commencent à me les briser menu.

commentaires

Je n'en peux plus de Platini, Blatter et des footeux corrompus !

Publié le 22 Décembre 2015 par Rive gauche dans Edito

Et des médias qui répètent de façon ennuyeuse les mêmes infos sur Platini et nous pourrissent la vie !

Platini et Blatter : la Fifa les a jugés coupables de conflit d'intérêt et gestion déloyale. A mon avis, c'est le système qui est pourrit et il pourrit ses responsables.

Peut-être qu'il y a une chasse aux sorcières en interne, mais c'est surtout une opération mains propres. La Fifa a entamé un processus de réformes et c'est tout à son honneur.

La Fifa a au moins le mérite d'avoir une commission d'éthique. Alors, rien de plus normal, il ne fallait pas s'attendre à autre chose !

Platini se dit innocent, reste à le prouver, l’avenir nous le dira.

Tout de même, percevoir 1 800 000 € après 9 ans et sans qu'il soit fait mention d'un quelconque contrat dûment écrit, il y a de quoi, pour le moins, se poser des questions.

Le foot n'est plus un sport. C'est devenu un business.

Je n'en peux plus de voir des joueurs complètement déconnectés de la vie normale, et de voir quelques analphabètes devenir millionnaires en tapant dans un ballon.

Ce qui les intéresse, c'est de toucher le jackpot, de se payer la dernière voiture de sport, ou la plus belle fille attirée par leur fric.

Alors, je pousse un cri pour réveiller les consciences  : Ras-le-bol du foot, du fric et des footeux corrompus !

Vive le rugby !

commentaires
1 2 3 > >>