Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
BLOG   ACTUALITY

BLOG POLITIQUE : Une bonne info, c'est une info Blog Actuality !

La Une du Canard Enchaîné du 1er février 2017

Publié le 31 Janvier 2017 par Rive gauche dans Edito

commentaires

Tout Sauf Hamon

Publié le 31 Janvier 2017 par Rive gauche dans Présidentielle 2017

Benoît : il a le charisme d’un poisson rouge et les talents oratoires d’un pantomime,

Voilà le projet que tisse Benoît élu au second tour des primaires :

Programme économique ruineux et utopique,
propositions sur l’immigration dangereuses pour l’essence même de la France,
laxisme en matière de justice (légalisation du cannabis, fin de l’état d’urgence)...etc.

Quand il s’agit de l’avenir de notre pays, c’est l’esprit du bien commun qui doit primer sur les petits calculs pseudo stratégiques.

Benoît Hamon est néfaste aussi bien pour la santé du débat public que pour les élections futures.

Que cela nous plaise ou non, le PS existe et – à moins d’un cataclysme – continuera d’exister.

Alors, par pitié, je ne peux soutenir le pire d’entre eux.
Rive Gauche

commentaires

Des députés socialistes se désolidarisent de Hamon et demandent un droit de retrait

Publié le 31 Janvier 2017 par Rive gauche dans Présidentielle 2017

« Députés du Parti socialiste, nous revendiquons notre droit de retrait »
Christophe Caresche et Gilles Savary, députés PS

Estimant que le projet du candidat du PS relève d’une « gauche radicalisée », l’aile droite du parti a fait savoir que certains députés ne prendraient pas part à la campagne présidentielle.

Aujourd’hui, le constat est tout autre : des divisions plus profondes que jamais et une césure réelle entre deux sensibilités idéologiquement distantes.

Notre groupe, celui des réformateurs de l’Assemblée nationale et du Sénat, rassemble depuis 2013 des parlementaires socialistes qui ont soutenu loyalement le processus de réforme conduit par le président de la République pour redresser la France, la moderniser, protéger son modèle social et environnemental, tout en développant de nouveaux droits.

Il s’inscrit résolument à gauche, dans cette culture de gouvernement issue du Parti socialiste d’Epinay, créé alors par François Mitterrand.

Nous sommes fiers d’appartenir à la seule majorité gouvernementale d’Europe qui a refusé l’austérité tout en contenant les inégalités, en dépit d’un contexte terrible : la crise grecque, les attentats terroristes ou les conflits au Proche-Orient qui bouleversent l’équilibre international.

Oui, nous avons porté cette culture de gouvernement à la hauteur des exigences d’une époque chaotique.

Lire la suite lien ci-joint

Je ne peux que soutenir ces députés car il ne faut pas oublier Hamon fut, avec les frondeurs, un pourfendeur du quinquennat de François Hollande.
Rive Gauche

commentaires

Une fin de discours émouvante de Manuel Valls dimanche soir

Publié le 30 Janvier 2017 par Rive gauche dans Présidentielle 2017

Manuel Valls a clos son discours à la Maison de l'Amérique Latine par l'évocation de son avenir proche.

"Il m'appartient de prendre le recul nécessaire, de réfléchir, d'analyser, de me réinventer", a-t-il déclaré.

Puis, le finaliste perdant de la primaire a été gagné par l'émotion en abordant sa vie privée.
"Je me dois d'apporter davantage d'attention aux miens, à ma femme, à mes amis", a-t-il expliqué.

commentaires

Jean-Pierre Raffarin : François Fillon a l’épaisseur… du porte-feuille de sa femme

Publié le 30 Janvier 2017 par Rive gauche dans Présidentielle 2017

Benoît Hamon développe son programme :

- Glander dans un hamac en ayant du pognon et des cocktails
- 12 mois de congés payés
- une maison aux seycelles pour chaque ménage
- que les filles aient des nichons plus gros

commentaires

Benoît Hamon promet une Ferrari pour tout le monde en 2035

Publié le 30 Janvier 2017 par Rive gauche dans Présidentielle 2017

Mais aussi 12 mois de congés payés s'il est élu le 6 mai 2017

commentaires

Hamon peut-il incarner l'avenir du PS ? Non !

Publié le 30 Janvier 2017 par Rive gauche dans Edito

Je ne voterai jamais pour un PS au main de Benoît Hamon et des frondeurs.

Je ne reconnais plus mon Parti Socialiste. Ce PS n'est plus le mien.

A la primaire de la gauche les électeurs ont choisi une gauche radicale, une gauche extrémiste qui n'aspire pas à gouverner, mais qui aspire profondément à faire rêver, une gauche utopique.

Rive Gauche

commentaires

Le discours en intégralité de Manuel Valls après sa défaite et non coupé par Benoît Hamon

Publié le 30 Janvier 2017 par Rive gauche dans Vidéos politiques

Benoît Hamon n’a pas attendu que son concurrent Manuel Valls achève son allocution pour débuter la sienne.

commentaires

Des députés PS envisagent un droit de retrait en cas de victoire de Hamon

Publié le 29 Janvier 2017 par Rive gauche dans Présidentielle 2017

Des députés de l'aile droite du PS envisagent un "droit de retrait" en cas de victoire de Benoît Hamon au second tour de la primaire socialiste élargie dimanche.

Au nom des députés "réformateurs", "j'ai préparé un projet de texte qui sera présenté à la réunion du groupe" de ces députés "à l'Assemblée mardi.

C'est un droit de retrait de la campagne de (Benoît) Hamon, une sorte d'objection de conscience", a indiqué l'élu de Gironde Gilles Savary.

commentaires

La pétition "Mme Fillon, rendez-nous ces 500.000 euros" atteint plus de 150.000 signatures

Publié le 29 Janvier 2017 par Rive gauche dans Edito

Cliquez sur ce lien :

commentaires

Dimanche, je vote Valls, pour gagner la primaire et la présidentielle !

Publié le 28 Janvier 2017 par Rive gauche dans Présidentielle 2017

Dimanche, mobilisez-vous ! Saisissez-vous de ce second tour ! Votez en masse !
Votez Valls !

Rive Gauche

commentaires

Mme Fillon, rendez-nous ces 500.000 euros

Publié le 28 Janvier 2017 par Rive gauche dans Edito

Lien vers cette pétition

commentaires

L'affaire Penelope Fillon n'en finit pas

Publié le 27 Janvier 2017 par Rive gauche dans Vidéos politiques

commentaires

"Je suis fier qu'on m'appelle Bilal". Benoît Hamon en fait-il trop?

Publié le 27 Janvier 2017 par Rive gauche dans Présidentielle 2017

C'est une très très pâle copie de Mélenchon, il est préférable pour ceux, qui votent à gauche, de choisir l'original.

Il fait de la récupération politique pour draguer un électorat de confession musulmane.

Hamon fait dans les migrants et la politique spectacle ! Le mensonge est justement la grande misère humaine.

La machine se met en route. La machine médiatique, celle qui se nourrit et qui transforme.

Il drague les électeurs à gauche du PS qui sont très sensibles à ce type de discours

Ce qui me gêne, c'est le mot "fier qu'on m'appelle Bilal".
Il fait du clientélisme, la communication est un peu faussée, c'est une forme de transgression dans le débat public général.

Une telle cécité venant souvent de ceux qui se disent progressistes est par moment désespérante.

"Je suis fier qu'on m'appelle Bilal". Benoît Hamon en fait-il trop?
commentaires

Fillon : « Il n'y a qu'une seule chose qui m'empêcherait d'être candidat, c'est si j'étais mis en examen. »

Publié le 27 Janvier 2017 par Rive gauche dans Edito

C'est habile de lier ainsi son destin personnel à son sort judiciaire. Car de mise en examen, il n'y en aura pas avant la présidentielle.

Pour l'instant, en effet, le parquet national financier a ouvert une enquête préliminaire pour détournement de fonds publics, abus de biens sociaux et recel de ces délits.

Une ouverture qui ne préjuge en rien des suites données à ce dossier.
Il s'agit donc d'un round d'observation, durant lequel aucune mise en examen n'est envisageable.

En termes politiques, il est plus qu'improbable que le parquet décide de l'ouverture d'une information judiciaire d'ici au 23 avril 2017.

Mais ce temps judiciaire est à double tranchant pour François Fillon.
Aucun juriste sérieux n'imagine en effet que l'affaire dite du Penelope Gate puisse être, non plus, classée sans suite en quelques semaines.

Et si, par malheur pour La France et les Français, Fillon est élu à la Présidentielle, il bénéficiera de l'immunité présidentielle, un peu comme Sarkozy, alias Bismuth, en son temps !
Rive Gauche

commentaires

Coluche disait : Ce que les gens veulent, ce n’est pas du boulot, mais du pognon

Publié le 27 Janvier 2017 par Rive gauche dans Edito

Une idée de Coluche défendue par Benoît Hamon avec le Revenu Universel que les contribuables vont financer !

D'où mon slogan de campagne pour Benoît Hamon :

"Je vote Hamon, car avec Hamon j'ai le bifton sans bosser"

commentaires

A la une de Libé

Publié le 27 Janvier 2017 par Rive gauche dans Edito

Pénélope Fillon l'assistée parlementaire

A la une de Libé
commentaires

Pénélope Gate : Pour Fillon, la meilleure défense c'est l'attaque

Publié le 27 Janvier 2017 par Rive gauche dans Edito

Jérôme Cahuzac avait essayé et ça n'a pas marché, à suivre pour l'affaire Fillon.

François Fillon s'est invité au JT de TF1 ce 26 janvier au soir. Il a tenté d'expliquer en quoi consistait le job de son épouse, rémunéré jusqu'à 7 900 euros mensuels.

Mais les révélations du Canard enchaîné sur les emplois fictifs de sa femme risquent de lui coûter très cher dans la course à l'Elysée.

La politique cela ne sert pas à se servir mais à améliorer le quotidien des gens.

Dans une interview réalisée en 2007, Pénélope Fillon indiquait alors très clairement ne pas avoir travaillé depuis qu'elle élève ses 5 enfants.
Une période durant laquelle elle était censée avoir récolté 600 000 euros d'argent public en récompense de son travail.

Il ne faut pas oublier que le candidat de la droite avait érigé l'honnêteté en valeur cardinale pour gagner la primaire contre Juppé et Sarkozy.
En réalité, il ne connaît visiblement pas ces notions simples appelées éthique et morale.

En dehors de savoir si c'est un travail fictif, Fillon ne se rend même pas compte du niveau obscène de ces rémunérations au regard du salaire médian français.

Quoi qu'il arrive, il serait étonnant qu'une mise en examen intervienne avant mai. Donc soit il est élu, ce qu'il ne faut pas souhaiter, et dans çe cas il bénéficierait de l'immunité, soit il est battu et alors, son avenir sera derrière lui.

Précisément ça tombe bien, les problèmes soulevés par cette pratique sont en premier lieu politiques, surtout de la part d'un donneur de leçons comme Fillon, posant au rigoureux, dénonçant les privilèges et appelant aux sacrifices.

Une boule puante? Non, le contribuable a le droit de savoir comment est dépensé l'argent public, la presse ne fait que son travail de l'informer et la justice celui d'enquêter...

Soit il arrive à prouver sa bonne foi, soit il se démet.

commentaires

Je vote Hamon car avec Hamon j'ai le bifton sans bosser !

Publié le 26 Janvier 2017 par Rive gauche dans Présidentielle 2017

"Les Français ont un poil dans la main" : la phrase a été prononcée mardi 15 décembre 2016 par un sénateur.

Mais ce sénateur est ensuite allé plus loin, fustigeant le système d'allocations, RSA entre autres. De manière globale, "nous avons trop d'inactifs, trop d'assistés..." a encore expliqué cet homme politique.

Analyse très juste et courageuse. Quand les assurances sociales permettent de gagner autant ou plus qu'en travaillant, le choix est vite fait !

En France, il est si facile de se faire assister qu’on s’émerveille encore que des gens continuent à travailler !

Quand le social prend le dessus sur le mérite, l'assistanat remplace le travail.

commentaires

Benoît Hamon sera-t-il le prochain capitaine du navire Socialiste ?

Publié le 26 Janvier 2017 par Rive gauche dans Présidentielle 2017

"On a gagné, on a gagné", chantaient, après le débat, les soutiens de Benoît Hamon !

On a un présidentiable d’un côté et un militant de l’autre.
Avec Benoît Hamon, le PS est quasiment sûr de ne pas être au second tour de la présidentielle.

La réussite de Benoît Hamon sur le plan des idées et des valeurs risque d'être suicidaire pour le Parti Soicialiste et une très bonne nouvelle pour Emmanuel Macron,

Ce qui a été surprenant, c'est sa première place à la primaire et le fait qu'il ait supplanté Manuel Valls, qui malgré son expérience, obtient un score en deçà de ses attentes.

L'affiche de ce second tour, qui oppose deux candidats opposés sur presque tout, est peut-être la grande explication que le PS attend depuis des années.

Rafistoler le navire PS au bord de la noyade voici la lourde tâche qu’aura à assumer celui qui gagnera dimanche soir.

Il n'est cependant pas exclu que la mobilisation au second tour soit légèrement plus élevée qu'au premier, car les deux finalistes incarnent pour le PS deux voies très différentes.

La réflexion du jour : Je vote Hamon car avec Hamon j'ai le bifton sans bosser !

commentaires

Primaire à gauche : Ce qu'il faut retenir du dernier débat

Publié le 26 Janvier 2017 par Rive gauche dans Présidentielle 2017

Les deux candidats sont apparus très bien préparés, à l'aise sur leurs dossiers.
Le débat, de très bonne tenue, n'a permis à aucun concurrent de prendre le dessus.

Pour autant, les candidats n'ont pas manqué d'afficher haut et fort leurs différences.

Manuel Valls a misé la carte du sérieux et de la stature présidentielle.

"Il ne s'agit pas de faire rêver, il s'agit de crédibilité", a-t-il ainsi lancé, estimant que "tout ce que propose son adversaire n'est pas possible sans augmentation des impôts, de la CSG ou du déficit et des dettes".

Benoît Hamon s'est positionné comme l'homme apte à faire rêver la gauche, celui qui "propose un futur désirable, un imaginaire collectif puissant".

Cela l'a conduit à louvoyer parfois, notamment sur les questions de dette ou de financement de son revenu universel

Valls ramasse sa critique contre Hamon en une formule: "Il y a une différence entre le rêve et l'illusion"

commentaires

Penelope Gate : Penelope Fillon, j'ai découvert son existence il y a trois mois

Publié le 25 Janvier 2017 par Rive gauche dans Edito

Je suis assistante parlementaire depuis près de dix ans, mais je peux vous dire que je suis sidérée par l'affaire dévoilée par le Canard Enchaînée sur Penelope Fillon.
Si elle est avérée, c'est significatif d'un manque absolu de morale.

Pour commencer, contrairement à ce qui se raconte, les parlementaires qui embauchent des membres de leur famille sont rares. Une cinquantaine à l'Assemblée nationale pour 577 députés, un petit 10%.

Ce qui me dérange? Non seulement Penelope Fillon était invisible, mais elle a été embauchée par un proche redevable de François Fillon, son suppléant à l'Assemblée nationale à partir de 2002, en prenant presque toute l'enveloppe destinée aux collaborateurs.

commentaires

Ce n’est pas seulement l’avenir du PS qui est en jeu

Publié le 25 Janvier 2017 par Rive gauche dans Présidentielle 2017

c’est celui de la gauche qui est fière de gouverner, d’assumer les responsabilités

Ce n’est pas seulement l’avenir du PS qui est en jeu
commentaires

Macron a-t-il utilisé l'argent de Bercy pour financer sa campagne ?

Publié le 25 Janvier 2017 par Rive gauche dans Présidentielle 2017

Emmanuel Macron doit s'expliquer sur l'utilisation d'argent public dans le cadre de son projet politique En Marche! après les révélations d'un livre consacré à son passsage à Bercy.

Enquête sur les secrets du ministère des Finances qui revient sur les habitudes dispendieuses d'Emmanuel Macron lors de son passage à Bercy.

Notamment au niveau des frais de bouche, puisque 120 000 euros des crédits du ministre à Bercy ont été utilisés pour des agapes En marche!, pour préparer sa campagne présidentielle.

Emmanuel Macron est l'incarnation de l'imposture, l'imposture sur toute la ligne.

commentaires

L'épouse de François Fillon a-t-elle bénéficié d'un emploi fictif pendant huit ans?

Publié le 24 Janvier 2017 par Rive gauche dans Edito

Pénélope aurait été rémunérée 500.000 euros comme attachée parlementaire.

L'accusation du Canard Enchaîné est lourde: Pénélope Fillon, épouse du candidat Les Républicains à l'élection présidentielle, aurait bénéficié d'un statut d'attachée parlementaire pendant huit ans, sans que personne ne l'y croise.

Des révélations qu'a confirmées le porte-parole du candidat, Thierry Solère, sans préciser l'ampleur des indemnités perçues.

commentaires
1 2 3 4 > >>