Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
BLOG   ACTUALITY

BLOG POLITIQUE : Une bonne info, c'est une info Blog Actuality !

Dis-moi ce dont tu as envie de lire et je te conseillerai

Publié le 31 Mars 2017 par Rive gauche dans Edito

La Bibliothèque Publique d'informations du centre Pompidou vient de lancer son service de conseils de livres

Que choisir? Ou plutôt, comment bien choisir? Que lire pour comprendre la philosophie de Nietzsche?

Aussi peut-on en naviguant sur le site à la fois demander des conseils sur les romans qu'il faut lire mais également poser des questions

Les explications données sont documentées et sourcées. La curiosité n'a jamais été une si belle qualité sur internet.

commentaires

Le regard d'Yves Thréard Europe 1

Publié le 31 Mars 2017 par Rive gauche dans Edito

Théard est un journaliste politique réactionnaire au service d'Europe 1 où on lui accorde généreusement une tribune et plumitif au Figaro.

Le sémillant serviteur des employeurs opprimés se démarque de la majorité des journalistes par des postures que d’aucuns pourraient qualifier de réactionnaires, notamment sur le plan sociétal avec une opposition marquée à l’avortement.

Il est régulièrement pris à partie par le journal L’Humanité, qui réagit souvent à ses chroniques.
Rive Gauche

commentaires

Les responsables de ce désastre au Parti Socialiste sont dans l'ordre

Publié le 30 Mars 2017 par Rive gauche dans Présidentielle 2017

Benoît Hamon et Jean-Christophe Cambadélis

En imaginant sauver le PS tout seul en flinguant les réformateurs, Benoît Hamon se tire une balle dans le pied, et même dans la tête, tout en faisant le jeu de l’extrême droite et des populistes.

Aujourd’hui la gauche de la gauche monopolise tous les débats, et est maintenue sous perfusion médiatique quelle que soit sa réelle représentation.

Elle joue contre son camp, contre les réformes, contre l’emploi, contre tout ce qui pourrait faire bouger le pays.

Hamon et les frondeurs vent debout contre toute tentative de réformes.

Les frondeurs ont fait une obstruction systématique à Manuel Valls et François Hollande

Ils ont tenté par tous les moyens de paralyser leur action ces deux dernières années

Grisés par l’odeur du combat et les vivats des chaînes infos qui leur donnent la parole sans relâche, les Frondeurs se croyaient devenus les maîtres de l’arène.

Depuis le début de son mandat, François Hollande est empêché de gouverner par une brochette de députés qui lui plantent systématiquement des banderilles entre les deux omoplates, dès qu’il tente de s’imposer dans l’arène.

Les premières escarmouches eurent lieu en octobre 2012 lorsque 20 députés refusèrent de ratifier le Pacte budgétaire européen et la guerre fut franchement déclarée après le désastre des municipales de 2014 et l’arrivée de Manuel Valls à Matignon.

Confortablement installée dans les gradins, Martine Aubry, Carmencita du conservatisme de gauche, savoure le spectacle, la dégringolade de Hollande dans les sondages et la montée du Front National, que bien sûr elle lui imputera.

Mais que représentent ces Frondeurs ? Rien. Aux dernières élections régionales, les seuls socialistes à avoir remporté haut la main les suffrages des électeurs étaient tous issus des courants sociaux libéraux proches de Hollande et/ou proches de Valls

Cambadélis s'est toujours distingué par sa nullité et ses aptitudes à faire des coups tordus.

Il ne restait plus à la machine infernale de la campagne qu'à s'emballer pour conduire les socialistes au fond du gouffre.

Cambadélis, n'y est pas étranger, lui qui fut l'un des principaux concepteurs d'une stratégie tout entière axée sur les primaires.

Il n'aurait jamais dû accepter le principe des primaires à gauche quand on a un président sortant.

La sentence est donc finalement tombée : Il faut dissoudre le Parti Socialiste qui est devenu une coquille vide
Rive Gauche

commentaires

Manuel Valls a fait le bon choix

Publié le 29 Mars 2017 par Rive gauche dans Présidentielle 2017

Social-démocrate, courageux, intègre et loyal, une chose est sûre, sa place n'était pas auprès de Benoît Hamon.

Benoît Hamon ne peut rassembler sur des critiques de ce qui a été fait pendant cinq ans.

Au-delà des réformateurs, c'est ainsi l'ensemble des cadres socialistes, élus et dirigeants non frondeurs, qui ont du mal à digérer la victoire de Benoît Hamon.

Auprès de tout le monde – sauf des frondeurs –, cette victoire a du mal à s'imposer, Tous ceux qui ont très mal vécu la fronde se retrouvent avec un frondeur comme patron.

J'espère que Manuel Valls saura trouver, par la suite, sa place au sein d'un nouveau Parti Socialiste. La France ferait une grave erreur de s'en priver.

La France ferait une grave erreur de se priver de ce grand homme politique.
Rive Gauche

commentaires

La Guyane fait partie de ces possessions d’outre-mer que Napoléon qualifiait avec mépris de confettis d’empire

Publié le 28 Mars 2017 par Rive gauche dans Edito

La Guyane, une économie sous perfusion. La Guyane, où le chômage atteint 22%, a en effet une économie très peu diversifiée et dépendante du secteur public.

Le secteur public est omniprésent, plus de la moitié des emplois salariés étant liés à l'administration et à l'enseignement.

En élargissant plus largement à l'ensemble de l'emploi public, l'administration et l'enseignement représentent plus de la moitié de l'emploi salarié (51,8%, contre 18,5% en métropole)

De plus les fonctionnaires vivant dans cette région bénéficient d'une rémunération supérieure de 40% à la métropole.

les besoins en infrastructures sont importants en Guyane, des routes: des hôpitaux, des écoles, des lycées

Par ailleurs, la Guyane a pour particularité d'être tirée par l'aérospatiale qui représente plus de 15% du PIB, avec la présence sur ses terres du centre spatial guyanais qui accueille les lanceurs Ariane, Vega et Soyouz et représentent plus de 9.000 emplois directs et induits.

Sauf qu'évidemment le secteur spatial est en grande partie financé par les États, a fortiori l'État français. 80% des coûts du port spatial sont pris en charge par la France

Le tourisme est balbutiant (100.000 touristes à peine en 2014)

Par ailleurs, la dépendance à la métropole est aussi commerciale. La France est à la fois le premier fournisseur et client de la Guyane

À l'inverse les échanges avec le Brésil, un pays pourtant voisin, ne représentent que 0,5% du total.

La Guyane devrait s'intégrer davantage avec les pays de sa région

Ces possessions d’outre-mer, que Napoléon qualifiait avec mépris de “confettis d’empire”.

La France reste déterminée à conserver ces vestiges impériaux de façon quasi napoléonienne, se démarquant de la politique post-coloniale des autres pays occidentaux.

commentaires

Hollande et Juncker blaguent sur l'affaire Fillon et les costumes

Publié le 28 Mars 2017 par Rive gauche dans Vidéos humour

commentaires

Pour qui roulent Europe 1 et la revue presque de Canteloup ? Marine Le Pen

Publié le 27 Mars 2017 par Rive gauche dans Edito

Ce lundi matin, la candidate a visiblement beaucoup aimé la chronique qui avait, il est vrai, beaucoup pour lui plaire.

Entre les critiques de ses adversaires et la reprise de son argumentaire anti-Macron, la candidate FN avait de quoi rigoler.

Car hormis un passage sur les amitiés "nazies" de la présidente du Front national, tout avait de quoi la faire rire.

Au cours de cette petite dizaine de minutes, la plupart de ses rivaux en ont pris pour leur grade de Benoît Hamon qui a "la branlée joyeuse" à Emmanuel Macron "banquier puceaux qui se rêve président de la République" en passant par François Fillon qui se plaint d'être "sur écoute".

Marine Le Pen a surtout beaucoup aimé la partie du sketch qui reprenait avec humour l'un des arguments de campagne: quand Nicolas Canteloup a campé Emmanuel Macron en chouchou des médias, notamment RMC, propriété de Patrick Drahi que l'extrême droite accuse de rouler pour l'ancien ministre de l'Economie.

"A RMC on a décidé de te quitter pour quelqu'un de plus jeune, de plus désirable", a lancé l'humoriste en imitant Jean-Jacques Bourdin, le matinalier star qui a longtemps été accusé de rouler pour le FN.

La chute dans laquelle un auditeur taxi est remplacé par un chauffeur Uber amateur de placements financiers avait aussi tout satisfaire l'argumentaire de Marine Le Pen contre celui que les sondages font son adversaire numéro un.

commentaires

La cinglante réponse d'Urvoas à François Fillon et Marine Le Pen sur les écoutes

Publié le 27 Mars 2017 par Rive gauche dans Edito

Dans un communiqué diffusé ce lundi matin, le garde des Sceaux récuse ces attaques :

Toute affirmation selon laquelle le candidat des Républicains ou celle du Front national ferait l’objet d’écoutes judiciaires relève au mieux de la pure spéculation et au pire d’une volonté de manipulation de la réalité.

De tels comportements masquent mal le refus évident de rendre des comptes à la justice.

Jean-Jacques Urvoas, qui taxait en février François Fillon et Marine Le Pen "d'absolue mauvaise foi" leurs critiques contre la justice, rappelle également que "depuis 2012, le gouvernement n’intervient en aucune manière dans le cours des procédures judiciaires".

"Les seuls rapports transmis à la Chancellerie le sont a posteriori, par l’intermédiaire de la direction des affaires criminelles et des grâces, et ne comportent aucune copie ou retranscription de pièce de procédure", ajoute-t-il encore.

commentaires

Les DOM-TOM sont loin de la métropole, combien coûte cette fantaisie ?

Publié le 27 Mars 2017 par Rive gauche dans Edito

Pour vous donner une idée, la Martinique coûte au contribuable français quelque 2,3 milliards d’euros par an, pour la Guadeloupe la facture s'élève à 3,1 milliards, et la Nouvelle-Calédonie, dans le Pacifique Sud, 2,9 milliards d’euros.

Les dépenses budgétaires brutes en direction des Outre-mer représentent 16,3  milliards d'euros, les dépenses fiscales en faveur des DCOM, relevant de la mission Outre-mer, sont de 4,5 milliards d'euros. Soit un coût pour le contribuable de 20,8 milliards d'euros.

A cela s’ajoutent un peu moins de 9 milliards liés aux missions régaliennes de l’Etat puis 5,3 milliards de non-recettes causées par des dispositifs fiscaux dérogatoires.

A cela il faut ajouter les coûts des abus et immigration clandestine (Surinamaises accouchent en Guyane et bénéficient des dispositifs sociaux français). 

A cela on ajoute les politiques d’investissements : nombreuses aides directes à l’investissement (loi Pons et prolongements, défiscalisation des investissements dans les DOM)

La France paie également la note pour tous les emplois du secteur public, pour les allocations-chômages, pour sa politique de protection sociale et redistribution (allocations, minima sociaux ont un coût élevé), compte tenu du développement économique faible de ces territoires (chômage, allègements : charges sociales, fiscalité).

Le chômage dans les DOM-TOM atteint environ 40 %. Il n’y a tout simplement pas de travail. Mais pourquoi travailler quand on est entièrement assisté ?

Les DOM-TOM coûtent cher à la France en terme financier mais également en terme d’image. Dès lors on peut se demander quel est l’intérêt de conserver ces possessions !

Quant à savoir pourquoi la France n’a jamais lâché ses coûteux partenaires coloniaux, comme les Britanniques l’ont fait, c’est un peu plus compliqué. Même les plus ardents partisans de l’indépendance ne veulent pas quitter le vaisseau amiral !

 

Les DOM-TOM sont loin de la métropole, combien coûte cette fantaisie ?

Les DOM-TOM sont loin de la métropole, combien coûte cette fantaisie ?
commentaires

François Fillon, dans sa rhétorique de la victimisation, est insupportable

Publié le 26 Mars 2017 par Rive gauche dans Présidentielle 2017

La victimisation est en quelque sorte un refus d’assumer les conséquences de ses choix, de ses actes.

Il y a aujourd’hui une parfaite symétrie entre les argumentaires victimaires et complotistes du camp Fillon et du camp Le Pen sur les affaires judiciaires qui les guettent

La victimisation, comprise ici comme une tendance à l’apitoiement sur son sort, est l’un des blocages psychologiques les plus importants que nous puissions affronter en tant qu’individus.

Le but de cette stratégie est de remobiliser l’électorat mais aussi de détourner l’attention : au lieu de s’expliquer sur le fond et de prouver son innocence par des faits tangibles, les deux candidats réorientent la critique vers d’autres cibles, les journalistes, les magistrats, le gouvernement.

Cela permet aussi de créer un récit lisible alternatif à la version des faits que les enquêtes révèlent, pour donner des arguments aux militants et aux électeurs pour continuer à les suivre.

Depuis qu’il est empêtré dans les affaires judiciaires, le candidat LR à la présidentielle François Fillon a choisi de s’en prendre directement aux juges, aux médias et au pouvoir.

L’emploi de l’expression « assassinat politique » mercredi, au cours d’une conférence de presse improvisée pour réagir à sa convocation en vue d’une mise en examen le 15 mars, a fortement agacé l’ancien juge d’instruction Serge Portelli.

François Fillon est dans une rhétorique de l’exagération, de la surdramatisation et de la victimisation. Il se met en scène comme le bouc émissaire ou la victime sacrificielle du pouvoir ou du système.

commentaires

François Fillon accueilli par des jets d'oeufs au Pays basque

Publié le 25 Mars 2017 par Rive gauche dans Vidéos politiques

Le candidat de la droite était en déplacement dans une exploitation du pays basque, samedi matin. Après les concerts de casseroles, ce sont des jets d'oeufs qui l'ont accueilli.

commentaires

Le livre "Place Beauvau" ou la défaite du journalisme

Publié le 25 Mars 2017 par Rive gauche dans Edito

Le livre cité dans "l'Emission politique" par François Fillon multiplie les erreurs grossières.

Tout cela ne serait pas si grave si ce livre n’avait donné un grain à moudre inespéré aux zélateurs de l’extrême droite, qui depuis s’en donnent à cœur joie sur les réseaux sociaux.

Dès lors, on ne sera pas étonné que les bonnes feuilles de "Place Beauvau" aient fait la couverture du dernier numéro de "Valeurs actuelles".
Il fallait entendre Eric Zemmour jubiler vendredi matin sur RTL

L’un des auteurs, Didier Hassoux, a beau avoir tenté un rétropédalage tardif ("Nous n’avons jamais écrit qu’il existait un cabinet noir"), il n'empêche que ce livre contribue à alimenter les théories complotistes.

A jouer un jeu dangereux, par opportunisme, inconscience ou appât du gain, les auteurs du livre se sont pris les pieds dans le tapis. Au détriment de notre profession.

David Le Bailly et Caroline Michel

Lire l'article ici :

commentaires

Coup de gueule d'Eric Cantona contre François Fillon

Publié le 25 Mars 2017 par Rive gauche dans Vidéos politiques

Alors que François Fillon est au cœur de nombreuses polémiques, Éric Cantona a tenu à tacler le candidat à la présidence.

commentaires

Sur sa défense de se victimiser automatiquement, Fillon est insupportable

Publié le 25 Mars 2017 par Rive gauche dans Vidéos politiques

Je veux de la transparence et remercie les médias comme contre-pouvoir de dénoncer ces pratiques

commentaires

Les propos de François Fillon, face aux problèmes des aides-soignantes, sont scandaleux

Publié le 25 Mars 2017 par Rive gauche dans Présidentielle 2017

Le respect, la dignité de la personne, Filon s'en fout

Ce vendredi 24 mars, une aide-soignante, Marisa, interrogée par L’Obs au lendemain de la diffusion de L’Emission politique, ne mâche pas ses mots.

"Il n’est pas dans la réalité. L’Ephad, il n’en a rien à foutre, excusez-moi du terme. L’épuisement professionnel, parce qu’on en peut plus, il s’en fout."

"Tout ce qui l’importe, c’est sa dette. Sur le dos de qui ? Les pauvres, encore une fois", estime-t-elle.

Le respect, la dignité de la personne, il n’a rien compris parce que 8 minutes par toilette [auprès des patients], ce n’est pas possible.

Quand on lui explique qu’à 65 ans, c’est impossible pour une aide-soignante de travailler encore, que les résidents qui arrivent sont parfois plus jeunes que 65 ans, ça… il ne l’a même pas compris […]

Il est loin de la réalité. C’est quelqu’un qui est venu nous voir que pour passer un message et faire un show télévisé.

Pour ceux qui auraient raté la séquence avec les aides-soignantes, la voici :

Et visiblement, Marisa n'est pas la seule à avoir eu cette impression. Une de ses collègues, Louisette, elle aussi adhérente à la CGT, n'a pas vraiment apprécié le comportement de l'ex-Premier ministre.

"ll aurait fallu une émission entière pour pouvoir tout lui déballer et encore, on ne sait pas s'il nous aurait entendues", renchérit-elle. "Il était fermé".

commentaires

La séquence hallucinante avec Valérie Pécresse

Publié le 24 Mars 2017 par Rive gauche dans Vidéos humour

commentaires

La bête aux abois : François Fillon perd ses moyens et accuse François Hollande

Publié le 24 Mars 2017 par Rive gauche dans Edito

Fillon en est réduit à se raccrocher à n'importe quoi, jusqu'aux plus énormes théories du complot d'Etat qui sont habituellement l'apanage de l'extrême-droite. Triste déchéance !

Dans la chasse à courre, la stratégie des chasseurs consiste à épuiser le gibier, à l’aide d’une meute de chiens lancée à sa poursuite.

Après des heures d’une lutte qui laisse au pauvre animal l’opportunité de s’échapper, la bête est aux abois.

La bête est aux abois et regarde, essoufflée, la dague se rapprocher. Elle mord encore, violemment, sans discernement, dans un ultime sursaut de barbarie.

Vient l’instant où sonne l’hallali : l’animal est achevé, soit par la meute, soit par un homme muni d’une dague.

Toute ressemblance avec une personne existante n’est que pure coïncidence… quoi que !

En gros si Fillon est malhonnête, c'est la faute Hollande ! Fillon prendrait-il les citoyens pour des jambons ?
Rive Gauche

commentaires

Cabinet noir à l'Elysée: un des auteurs du livre contredit François Fillon

Publié le 24 Mars 2017 par Rive gauche dans Vidéos politiques

L'un des journalistes auteurs de ce livre, Didier Hassoux a assuré que l'ouvrage ne contenait pas de telles accusations à l'endroit du chef de l'Etat:

commentaires

Très vif échange entre la romancière Christine Angot et François Fillon

Publié le 24 Mars 2017 par Rive gauche dans Vidéos politiques

commentaires

Retirez-vous François Fillon

Publié le 23 Mars 2017 par Rive gauche dans Présidentielle 2017

Vos affaires se multiplient et s'entrecroisent depuis le 24 janvier

Emplois fictifs présumés de votre épouse (à l'Assemblée et à la "Revue des Deux Mondes")

Emplois fictifs présumés de vos enfants étudiants (au Sénat),

Soupçons de conflits d'intérêts à travers votre société de conseil 2F Conseil,

Indemnités de licenciement somptuaires de Penelope Fillon,

Salaires de vos enfants partiellement rétrocédés,

Mise en examen pour détournement de fonds publics,

Prêt d'un ami milliardaire non déclaré et remboursé en catastrophe,

Costumes offerts par une éminence grise de la Françafrique,

Mise en examen de votre suppléant Marc Joulaud

Une liste qui s'est encore allongée, mardi soir, avec l'extension de l'enquête à des faits de "faux, usage de faux" et "escroquerie aggravée",

Révélations du "Canard enchaîné" sur la mise en relation rémunérée entre un businessman libanais et le Kremlin.

commentaires

Benoît Hamon finira sa campagne par un meeting à Toulouse, au stade de rugby

Publié le 21 Mars 2017 par Rive gauche dans Présidentielle 2017

Le StadeToulousain marque des essais, j'ai peur que celui de Benoit Hamon ne soit pas transformé !
Rive Gauche

commentaires

Ce qu'il faut retenir du débat de TF1

Publié le 21 Mars 2017 par Rive gauche dans Présidentielle 2017

Affaires : Fillon et Le Pen ont été épargnés

Aucun de leurs rivaux n'ont relancé ni attaqué sur le détournement de fonds publics, ou l'abus de biens sociaux.
De la même façon, aucun des deux journalistes - ni aucun des candidats - n'a mis en avant les démêlés judiciaires de Marine Le Pen et du Front national...

De la même façon, aucun des deux journalistes n'a mis en avant les démêlés judiciaires de Fillon, Le Pen et du FN ...

Pour conclure "François Fillon se présente en président du redressement national". A mourir de rire. Cet homme ne manque pas d'air.

C'est honteux de ne pas se retirer et de venir fanfaronner devant les Français.

commentaires

Nouvel épisode de Faites entrer l'accusé.

Publié le 20 Mars 2017 par Rive gauche dans Présidentielle 2017

Debat TF1

Nouvel épisode de Faites entrer l'accusé.
commentaires

Le contribuable met la main à la poche pour aider les buralistes

Publié le 20 Mars 2017 par Rive gauche dans Edito

Au total, les contribuables paient maintenant 1,5 milliard d'euros par an pour rémunérer les buralistes via le mécanisme de la remise brute.

En janvier, les buralistes ont bénéficié d'un coup de pouce sur leur rémunération. Le montant de leur remise sur les ventes de tabac a augmenté de 0,5 point, passant à 9,44 % du prix facturé au client.

commentaires

Le social-démocrate Martin Schulz a clairement affiché sa préférence pour Emmanuel Macron

Publié le 20 Mars 2017 par Rive gauche dans Vidéos politiques

Le SPD a profité de l’élection de son nouveau président pour afficher sa préférence en Emmanuel Macron, écartant tout soutien à Benoît Hamon pourtant candidat officiel du PS, son parti jumeau.

"Imaginez-vous : Emmanuel Macron devient président en France et Martin Schulz chancelier : tout ce que nous pourrons changer dans cette Europe!", a lancé sous les ovations Sigmar Gabriel, l’ancien président du SPD et actuel chef de la diplomatie allemande.

Les sociaux-démocrates allemands, réunis en congrès extraordinaire à Berlin, ont applaudi cette perspective pendant une vingtaine de secondes.

commentaires
1 2 3 > >>